Poster un message

En réponse à l'article :

Requalification en CDI et licenciement sans cause d’une présentatrice de télévision. Par Frédéric Chhum, Avocat et Annaelle Zerbib, Juriste. retour à l'article
15 janvier, 10:00
En effet, alors qu’il lui était opposé qu’elle ne serait qu’une pigiste occasionnelle, la Cour d’appel a considéré qu’ayant travaillé « près de 3 ans à hauteur de 11 jours par mois en moyenne » et qu’elle « ne disposait aucunement de l’autonomie d’un travailleur indépendant puisque son employeur organisait son temps de travail en lui envoyant des plannings précis qui s’imposaient à elle », cela caractérisait l’existence d’un lien de subordination. La rupture est jugée sans cause réelle et sérieuse. Rappel des (...)
modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.
Note de la rédaction: Notez que ce forum n'est pas un lieu adapté aux conseils juridiques, qui nécessitent confidentialité et détails, ce que ne permet pas une page publique. Pour cette raison aussi, il n'y a pas d'obligation de réponse de l'auteur. Si vous attentez un conseil précis et personnalisé, il faut consulter un avocat directement.

Ajoutez votre commentaire ici
Qui êtes-vous ?



Profitez-en !

C'est seulement aujourd'hui sur Le Village de la Justice:

Faites découvrir Kleos et bénéficiez d’1 mois gratuit pour votre filleul et vous !

Demain une autre offre !


LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs