Poster un message

En réponse à l'article :

Juriste d’entreprise : la suspicion, un mal français ? retour à l'article
26 mars, 08:47
Les mêmes causes produisent les mêmes effets. C’est pourtant simple. Cela fait trente ans, de diverses manières et en diverses occasions, que le sujet de la confidentialité des avis des juristes travaillant en entreprise est posé. Au départ il était question de la grande profession du droit. Il s’agissait alors, par étape, d’aller vers une profession unique. Sans remonter aux origines chacun se souvient du rapport de Jean-Michel Darrois (2009) qui prenait place après les rapports Varraut (1997) et (...)
modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.
Note de la rédaction: Notez que ce forum n'est pas un lieu adapté aux conseils juridiques, qui nécessitent confidentialité et détails, ce que ne permet pas une page publique. Pour cette raison aussi, il n'y a pas d'obligation de réponse de l'auteur. Si vous attentez un conseil précis et personnalisé, il faut consulter un avocat directement.

Ajoutez votre commentaire ici
Qui êtes-vous ?



Profitez-en !

C'est seulement aujourd'hui sur Le Village de la Justice:

-35% pendant un mois sur vos envois de Lettres Recommandées Electroniques avec le code promo AR24VDJ

Demain une autre offre !


LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs