• 167 lectures
  • 2 mai
  • 4.97
 

Télétravail et auto-entreprises : quelles assurances professionnelles.

Le télétravail ne cesse de se développer et il n’est pas toujours facile de savoir s’il faut ou non souscrire une assurance supplémentaire. Les choses ne sont pas les mêmes selon que l’on est télétravailleur ou travailleur indépendant. Explications.


Quelle assurance en tant que travailleur indépendant ?

En tant qu’auto-entrepreneur, il est important d’être bien assuré afin de protéger son patrimoine professionnel. Les activités en auto-entreprenariat s’exercent bien souvent dans un local, un atelier ou un cabinet spécifiquement dédié et ce dernier n’est pas couvert par l’assurance multirisque habitation. Il est donc fortement conseillé de souscrire à une assurance pour les auto-entreprises. Si l’activité se fait depuis le domicile, il est possible de demander à son assureur une extension de son assurance habitation. Dans les deux cas, les biens professionnels seront totalement couverts, qu’il s’agisse de matériel informatique, d’équipements spécifiques...

L’assurance professionnelle prend également en charge les frais à payer en cas de réclamation après une prestation ayant entraîné des dommages corporels, matériels ou immatériels. Cette assurance n’est cependant pas obligatoire pour tous les secteurs d’activité. Il est donc important de bien se renseigner pour savoir à quel type de contrat souscrire.

Quelle assurance en tant que télétravailleur ?

Un télétravailleur est un salarié qui travaille depuis son domicile pour le compte d’une entreprise. Pour cela, il doit avoir l’autorisation de son employeur ou bien cela doit être mentionné dans son contrat de travail. En cas de dommage, le matériel professionnel est donc couvert par l’assurance de l’employeur. Le salarié en télétravail doit cependant fournir à son entreprise une attestation de l’assurance multirisque habitation de son lieu de travail. Suite à cela, l’employeur devra prendre en charge l’extension de garantie nécessaire pour que l’habitation de son salarié puisse être utilisée à des fins professionnelles.

Matériel personnel ou professionnel : ce qui change en télétravail ?

Lorsque l’on est en télétravail, l’entreprise couvre le matériel professionnel qu’elle a confié à son salarié, mais pas son matériel personnel. Dans ce dernier cas, le télétravailleur doit indiquer à sa compagnie d’assurance qu’il va utiliser son matériel à des fins professionnelles. Cette dernière lui délivrera alors une attestation de télétravail qu’il devra fournir à son entreprise. Le salarié sera ainsi protégé en cas de vol, d’incendie ou de perte, entre autres, selon les garanties de son contrat.

Il faut également savoir que, comme les garanties du contrat vont être quelque peu modifiées, il se peut que la compagnie d’assurance augmente le tarif des cotisations. S’il estime que l’augmentation est trop importante, le salarié peut cependant changer de contrat n’importe quand après un an de souscription grâce à la loi Hamon.

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

1 vote

Bienvenue sur le Village de la Justice.

Le 1er site de la communauté du droit, certifié 4e site Pro en France: Avocats, juristes, fiscalistes, notaires, huissiers, magistrats, RH, paralegals, étudiants... y trouvent services, informations, contacts et peuvent échanger et recruter. *

Aujourd'hui: 148 930 membres, 23182 articles, 126 518 messages sur les forums, 4 800 annonces d'emploi et stage... et 2 000 000 visites du site par mois en moyenne. *


FOCUS SUR >

Les Directions juridiques lauréates en 2022 des Prix de l'innovation en management juridique sont...

A LIRE AUSSI >

12ème édition du concours des "Dessins de Justice", découvrez la sélection et votez pour vos préférés !




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs