Accueil Management Technologies et innovations pour les métiers du droit

Tout ce qu’il ne fallait pas rater en direct des stands de la Convention Nationale des Avocats de Bordeaux (3).

Présent au cœur de la Convention de Bordeaux du 18 au 21 octobre, le Village de la Justice vous informe en exclusivité sur ce qu’il ne fallait pas manquer... si vous n’y étiez pas ! Un tour des technologies et nouveautés à connaître absolument par l’ensemble de la profession d’avocat... avec une vraie dynamique cette année ; les prestataires se sont vraiment démenés pour aider les avocats à faire face aux défis qui les attendent.

Commençons aujourd’hui par la legaltech, l’actualité en la matière est intense en cette fin d’année !

Gino legaltech est moteur sur le sujet de la robotisation des contrats, créé par un avocat à l’origine, et présentait son offre au plus grand nombre. Le principe ? A partir d’un formulaire intelligent, le professionnel du droit est accompagné dans la création d’un contrat adapté très rapidement, dynamiquement et de façon sécurisée par rapport aux évolutions législatives.

Le Droit pour Moi présentait son offre aux avocats à la Convention, consistant en une offre très qualitative de réalisation de vidéos de présentation du cabinet ou de vulgarisation de domaines du droti par la vidéo... La démarche est de scénariser et professionnaliser la vidéo pour les avocats mais aussi de lui assurer une forte diffusion auprès des cibles du cabinet.

La legaltech Openflow vient d’ouvrir son site : c’est une place de marché qui donne une seconde vie à vos contrats et documents juridiques : le site met en vente vos documents de façon intelligente et qualitative, que les internautes peuvent acheter et reprendre à leur compte après adaptation. Beaucoup de temps à gagner, mais aussi réduction des coûts, bénéfice de l’expertise d’autres professionnels... Bravo !

Au stand Net’Wash on parle e-réputation des clients des avocats, en proposant une assistance gratuite pour les avocats par Chat pour répondre au besoin de réduire la visibilité des informations médias et web sur un client dans l’après-procès par exemple... Que peut-on faire et comment ? Une question de spécialiste en effet.

JPEG - 105.2 ko
Datavisualisation et Justice prédictive !

Retour chez les acteurs plus traditionnels dans la profession : LexisNexis n’en innove pas moins sur un sujet plus que d’actualité, la Justice prédictive, avec le service Jurisdata qui a la double originalité d’être appuyé sur une pré-qualification humaine de la jurisprudence pour une meilleure qualité des résultats, et propose aussi la datavisualisation interactive des résultats : les résultats sont visualisés en graphiques que l’on peut modifier et sous-échantillonner en temps réel.
Ici on pense -et c’est très intéressant- que la Justice prédictive va favoriser le recours à l’arbitrage par la connaissance de nouveaux éléments quantifiés. L’offre est une option de Lexis 360.

Chez Adwin on a mis à jour le logiciel adapps pour la réforme des Cours d’appel pour une gestion simplifiée des dates d’échéances. Accent est aussi mis sur la démarche collaborative et nomade du logiciel.

Le cabinet Simon Avocats très engagé sur les technologies et la mutualisation des moyens est en train de développer un véritable réseau national (et international) à valeur ajoutée, en mettant au coeur du développement les technologies et outils marketing. A suivre...

Chez l’éditeur de logiciels de gestion de cabinet Gestisoft, on présente une nouvelle fonction intéressante, le "chat" collaboratif, une nouvelle façon de travailler très efficace (notamment pour réduire le temps perdu et faciliter les collaborations rapides). Autre nouveauté, l’arrivée de la signature électronique pour les avocats et leurs clients au coeur du logiciel.

Si l’on pense à développer l’apport de contacts entrants dans le cabinet, on pense nécessairement au référencement web et Solocal - Pages jaunes proposait à ce sujet une offre de référencement web dont l’objectif est de multiplier les contacts pour les cabinets... avec évidemment l’objectif de développer le chiffre d’affaires sur certains domaines choisis. Une offre de gestion de l’e-réputation est aussi proposée, un incontournable à envisager pour les avocats... et leurs clients.

Lexbase a lancé une offre de formation en elearning (formation à distance) proposant de concilier expertise et numérique. Nouveauté aussi chez l’éditeur, la radio en ligne Lexradio.fr, qui propose actualité juridique, colloques en rediffusion, interviews...

Tout autre sujet, l’ANAAFA fête ses 40 ans et présentait sur la Convention des avocats 2017 un beau livre anniversaire, avec la reproduction d’anciennes pages de son magazine Maître... Au fil des pages nous confirmons ce que nous savons, l’importance de l’accompagnement des avocats en comptabilité, fiscalité de leur cabinet et outils tels l’informatique !

Au stand Jarvis, on annonce avec la version 2 du logiciel de gestion de cabinet en ligne, avec une interface revisitée et surtout le logiciel devient un logiciel plateforme apte à se "brancher" à de nombreuses applications tierces, une véritable évolution : il est désormais possible de se connecter à nombreux services utiles pour la relation-client du cabinet et sa gestion : envoi des newsletters, relevé de comptes en banques etc. Intéressant à envisager pour créer sa plateforme personnalisée.

Chez l’éditeur Lextenso, on propose aux avocats d’améliorer leur "Quotient juridique" c’est-à-dire leur capacité à trouver rapidement l’information juridique pertinente. La promesse s’appuie sur la rapidité et simplicité des outils de l’éditeur, qui plus est parfaitement adaptés aux mobiles...

JPEG - 200.3 ko
L’équipe du Village de la Justice a accueilli de très nombreux visiteurs sur son stand.

Durant ces 4 jours, le Village de la Justice a présenté son offre web et marketing aux avocats pour communiquer, mais aussi aider les avocats à envisager de nouvelles approches pour recruter ou s’intéresser aux technologies... ou communiquer en publiant sur le Blog mutualisé extrêmement lu ! De nombreuses rencontres sympathiques avec nos auteurs et avec les acteurs du droit lors des conférences, couvertes par notre Rédaction.

Prochain Rendez-vous ? Pour la Convention en 2020, mais avant au Village de la Legaltech en décembre 2017 à Paris pour vous plonger dans les enjeux des technologies qui aident ou concurrencent votre métier.

Rédaction du Village de la Justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

13 votes

Articles liés :