Trois nouveautés Tech pour les métiers du droit (décembre 2020).

Le monde de l’information juridique et de la LegalTech continue d’innover, secteur après secteur ; ici des nouveautés pour mieux connaître ses clients ou partenaires, encaisser plus vite ses factures ou... bénéficier d’un assistant mobile pour dicter tous vos textes.

Gestion du risque client : Anticipation !

KYC Infogreffe est un nouvel outil de surveillance dédié à la connaissance du client, basé sur les documents officiels, certifiés par les greffiers des tribunaux de commerce, en temps réel. La gestion du risque client est concernée, mais aussi la lutte anti-blanchiment ou la fraude. Un outil qui devrait être assez réactif pour la connaissance-client (identité, bénéficiaires, situation financière...), même si on sait que tout n’est pas écrit dans les comptes déposés aux greffes.

La reconnaissance vocale passe au cloud et à la mobilité.

Speech Processing Solutions, système de dictée de Philips, s’enrichit en intégrant la reconnaissance vocale de Nuance (Dragon) basée dans le cloud, et permet aux utilisateurs Philips, en plus de bénéficier du flux de travail de dictées SpeechExec, de faciliter leur accès à la reconnaissance vocale en mobilité.
Cette nouvelle solution (qui s’ajoute aux fonctions existantes de dictées plus élaborées) est intéressante notamment pour les usages de dictée de textes que nous appellerons "d’action" : dicter des e-mails, des mémos et autres courriers courts, où la reconnaissance vocale autonome est pertinente.

Une assurance contre les retards de paiements spécifique pour les cabinets d’avocats.

Widr Pay, service de facturation pour les avocats, lance une assurance contre les retards de paiements. La promesse intrigue ! En fait il ne s’agit pas d’un contrat d’assurance ni de recouvrement, mais Widr promet que les avocats utilisant son système de facturation seront payés de 90% de leur facture HT si le paiement n’intervient pas à échéance. Cela n’est pas sans poser des questions, comme le devenir des 10% restants ou les frais de commissions de l’éditeur en pourcentage de chaque facture générée, mais il semble [1] que cela ait été validé par certains Ordres et institutions dans le monde des avocats. A voir donc, le sujet est d’importance car il est courant de constater une mauvaise gestion de la trésorerie par les avocats, qui s’en trouvent fragilisés - surtout en 2020.


Notez que les nouveautés des acteurs de la LegalTech seront pour une grande part présentées aux RDV transformations du droit en mars 2021 à Paris, pour ce qui constituera le premier rendez-vous de grande audience cette année sur l’innovation et la transformation, avec un programme élargi en plus de la Legaltech, au LegalDesign, à l’Innovation des acteurs publics, à la ReghTech et aux sujets de carrière.

Rédaction du village

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

2 votes

Notes de l'article:

[1D’après l’éditeur.

A lire aussi dans la même rubrique :

Sur le Village de la Justice aujourd'hui...



144 580 membres, 21392 articles, 126 352 messages sur les forums, 3 900 annonces d'emploi et stage... et 2 100 000 visites du site par mois. *

C'est nouveau >

Du nouveau sur Le Village : vos notifications personnalisées !

Focus sur >

Participez à la 10e Enquête Métiers & Revenus du Village de la justice.




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs