Forum : Emploi et carrière

Sujet : Quitter le droit ? Au secours !

Vos expériences, le marché de l'emploi, les évolutions de carrière et des métiers...
 

Re: Quitter le droit ? Au secours !

de MaitreJohnPeter   le Lun 24 Oct 2022 13:21

  • "Membre"
  •  
  • 1 messages
  • Localisation: 92
  • Profession: Juriste
thoni a écrit :Salut !
je viens tout juste de m'inscrire sur le site.
Je suis juriste depuis 3 ans en droit des affaires avec un DESS en poche.J'ai un nouveau boulot depuis 4 mois et je suis en période d'essai (encore deux mois à attendre).
Je déteste mon boulot de juriste et je n'ai vraiment pas le moral en rentrant chez moi le soir. J'ai l'impression de perdre mon temps en restant dans le milieu juridique et en même temps, j'ai du mal à trouver ma voie.
Ma femme essaie de m'aider mais cela ne semble pas évident de se reconvertir une fois que l'on est si spécialisé.Je ne sais plus quoi faire d'autant que je suis installé avec ma femme depuis 3 ans donc je ne me vois pas redevenir étudiant avec le loyer à payer et tout le reste... :cry:
Connaissez vous quelqu'un qui était dans la même situation que moi et qui a réussi à se reconvertir?


Bonjour à tous, je me sens moins seul quand je lis ça ! Je n'ai pas encore la solution mais je suis passé par un bilan de compétences recommande par les RH de ma boîte et ça fait du bien de se sentir entendu et d'avoir un avis d'une personne qui connaît les autres milieu que le droit. J'attends le résultat du bilan je vous tiendrai au courant :D

   Re: Quitter le droit ? Au secours !

de raph-08   le Mar 19 Sep 2023 15:25

  • "Membre"
  •  
  • 5 messages
  • Localisation: 75
  • Profession: Etudiant
Bonjour à toutes et tous,

Je parcours le forum depuis un certain nombre d'années maintenant et je souhaitais vous faire part de mon expérience.

Diplômé en droit depuis quelques années (cursus classique avec une petite particularité : j'ai obtenu deux M2 en droit international et européen), mon insertion dans le monde professionnel est pour le moins complexe... En effet, je ne m'attendais pas à éprouver de telles difficultés après des études qualifiées de "porteuses" (le sont-elles réellement ?).

Un bref résumé s'impose. Diplômé en période covid, j'ai fait face au blocage quasi-complet du marché du travail. Pas terrible pour commencer me direz-vous. Face aux nombreux refus pour "manque d'expérience", phénomène si bien décrit dans le célèbre article le plus consulté du site : "L'enfer du juriste débutant", j'ai pris la décision d'accepter la seule offre qui m'a été proposée : un poste pas 100% juridique "sous-qualifié". J'ai naturellement pris la décision de le quitter avant de m'engluer dans une carrière qui ne me correspondait aucunement.

Suite à cette première expérience, j'ai songé au barreau mais je me suis rapidement rendu compte que sans vocation, il est très complexe d'aller au bout. S'en est suivie une morne période de recherches. Là encore, des refus à foison ("manque d'expérience", "vos M2 ne correspondent pas au poste" etc etc.), la sensation d'avoir tant sacrifié pour rien. Après avoir lu pas mal de témoignages de gens ayant quitté le droit, j'ai essayé de viser d'autres domaines, plus ou moins proches. Là encore, les mêmes réponses en boucle. Bref, une période de remise en question et, je dois l'admettre, le développement d'une petite rancoeur.

J'ai finalement trouvé un deuxième emploi, 100% juridique cette fois-ci, mais encore "sous-qualifié" et sans réelles perspectives d'évolution. J'ai tenu autant que je le pouvais...

Depuis, j'ai pris le temps de réfléchir à tout cela, tenté de relativiser... Je pensais sincèrement qu'après deux années d'expérience professionnelle (principalement en droit), je trouverais plus facilement. Que nenni :lol:

Voici ma petite contribution. peut-être que cela apportera un peu de réconfort à ceux qui se sentent isolés :ange:

En conclusion, je songe sincèrement à quitter le droit mais entamer une reconversion professionnelle en France (je précise car dans d'autres pays, cela se fait sans aucun souci) peut s'avérer très difficile... Auriez-vous éventuellement des conseils/retours d'expérience(s) pour ne pas reprendre ses études à 0 et se retrouver dans une situation intenable ?

   Re: Quitter le droit ? Au secours !

de Loupette   le Lun 25 Sep 2023 13:24

  • "Membre"
  •  
  • 1 messages
  • Localisation: 44
  • Profession: Autre métier non lié au droit
Je suis vraiment touché par votre histoire, et je vous remercie de partager vos expériences et vos sentiments avec la communauté. Il est clair que vous avez vécu des moments difficiles et frustrants, et il est compréhensible que vous soyez en train de réfléchir sérieusement à vos options de carrière.

Premièrement, je tiens à vous rappeler que votre parcours académique et professionnel jusqu'à présent est impressionnant et mérite d'être reconnu. Deux M2, surtout en droit international et européen, démontrent une grande détermination et un dévouement significatif à vos études.

Ensuite, il est vrai que la situation actuelle du marché du travail, exacerbée par la pandémie, rend l'entrée dans le monde professionnel particulièrement ardue, surtout dans le domaine juridique. La frustration que vous ressentez est donc tout à fait légitime.

Pour ce qui est de la reconversion professionnelle, je passe la main étant donné la difficulté du problème... :lol:

   Re: Quitter le droit ? Au secours !

de raph-08   le Mar 26 Sep 2023 13:13

  • "Membre"
  •  
  • 5 messages
  • Localisation: 75
  • Profession: Etudiant
Loupette a écrit :Je suis vraiment touché par votre histoire, et je vous remercie de partager vos expériences et vos sentiments avec la communauté. Il est clair que vous avez vécu des moments difficiles et frustrants, et il est compréhensible que vous soyez en train de réfléchir sérieusement à vos options de carrière.

Premièrement, je tiens à vous rappeler que votre parcours académique et professionnel jusqu'à présent est impressionnant et mérite d'être reconnu. Deux M2, surtout en droit international et européen, démontrent une grande détermination et un dévouement significatif à vos études.

Ensuite, il est vrai que la situation actuelle du marché du travail, exacerbée par la pandémie, rend l'entrée dans le monde professionnel particulièrement ardue, surtout dans le domaine juridique. La frustration que vous ressentez est donc tout à fait légitime.

Pour ce qui est de la reconversion professionnelle, je passe la main étant donné la difficulté du problème... :lol:


Je vous remercie infiniment pour votre bienveillance

 
Afficher les messages postés depuis:
Trier par
Ordre

Au total il y a 23 utilisateurs en ligne :: 0 enregistré, 0 invisible et 23 invités (basées sur les utilisateurs actifs des 5 dernières minutes).
Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 1334, le Mar 14 Avr 2020 20:28

Bienvenue sur le Village de la Justice.

Le 1er site de la communauté du droit, certifié 6e site Pro en France: Avocats, juristes, fiscalistes, notaires, commissaires de Justice, magistrats, RH, paralegals, étudiants... y trouvent services, informations, contacts et peuvent échanger et recruter. *

Aujourd'hui: 154 100 membres, 25267 articles, 126 860 messages sur les forums, 4 340 annonces d'emploi et stage... et 1 400 000 visites du site par mois en moyenne. *


FOCUS SUR...

• [Podcast] Procès de Monique Olivier : interview de Jacques Dallest, spécialiste des cold cases (épisode 3).

• Derniers jours : 14è concours des Dessins de justice, imaginez les "vœux du Droit" !




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs