Forum : Emploi et carrière

Sujet : En attendant de trouver un emploi ?

Vos expériences, le marché de l'emploi, les évolutions de carrière et des métiers...
   

En attendant de trouver un emploi de juriste

de sissi26   le Lun 28 Avr 2008 22:53

  • "Membre actif"
  •  
  • 34 messages
  • Localisation: 93
  • Profession: Métiers des RH
Bonsoir à tous,

Je vous remercie pour vos nouvelles interventions, elles sont très instructives. Je vais essayer de reprendre ce qui a été dit dans l'ordre d'intervention :

@ Pipass : j'avais en effet envisagé de partir à l'étranger car quitte à faire un petit boulot, autant le faire dans un autre pays pour pouvoir en même temps me perfectionner en langues. Mais même si cette idée m'est passée par la tête plus d'une fois, je n'ai jamais rien fait pour la concrétiser, par manque d'informations (je ne sais pas vraiment à quel organisme m'adresser pour trouver du boulot à l'étranger), par manque de moyens (payer seule un appart, dans des pays comme l'irlande ou le royaume-uni où la vie est chère, ça ne doit pas être évident, surtout en faisant un petit boulot) et j'avoue aussi par peur de l'inconnu. Enfin, cela reste une possibilité.

@ Fifi : tu as raison, je pense qu'une formation supplémentaire ne m'apportera rien de plus et de toutes façons, je n'étais pas très chaude pour repartir pour 1 an d'études, à passer mes WE à réviser, à stresser pour les exams, à me prendre la tête avec un mémoire et à ramer tout autant pour trouver un stage. J'en ai fini avec tout ça !J'avais envisagé cette possibilité pour essayer de rassurer mes parents qui préfèrent me savoir sur les bancs de la fac plûtot que chez moi à chercher du boulot pendant encore 1 an !!

@ Melena : moi en 6 mois de temps, je n'ai eu qu'un seul entretien (et encore, c'était plus un pré-entretien, une sorte de test d'aptitudes) mais dès mon arrivée, en voyant la vingtaine de personnes qui était déjà assise dans la salle, dont des personnes beaucoup plus âgées (et certainement plus expérimentées!), je savais que je n'avais aucune chance face à cette concurrence, même si j'ai réussi mon test.
Et concernant ton emploi de caissière, au bout de combien de temps de recherches t'es-tu "résignée" à exercer cet emploi ? Tu n'avais vraiment trouvé rien d'autre en petit boulot ???
J'espère en tous cas que tu arriveras prochainement à trouver du boulot car au bout d'1 an et 7 mois, je comprends que ton moral soit au plus bas et que tu n'y crois plus. C'est vrai qu'il est difficile de trouver du boulot en droit de l'environnement, les offres sont plus que rares, il faut miser à fond sur les candidatures spontanées. Mais tu sais, les entreprises sont plus en plus soucieuses de l'environnement donc, il ne faut pas se décourager et montrer que tu peux jouer un rôle important au sein de l'entreprise avec tes connaissances particulières.

@ Charles72 : je comprends ton étonnement car en effet, ce ne sont pas les offres qui manquent pour des postes de juristes en droit des affaires mais le problème qui se pose le plus souvent, tu l'auras d'ailleurs deviné, c'est le manque d'expérience ! Avec 6 mois d'expérience au compteur, qu'est-ce que je peux vraiment espérer quand sur l'offre je vois exiger de 2 à 3 ans d'expérience, ou pire, de 5 à 8 !!! Donc, je postule mais tu t'en doutes, je n'ai jamais de retour positif. Le seul "entretien" que j'ai eu, c'était pour une offre pour JD, sans expérience particulière, et au final, ils ont pris quelqu'un d'expérimenté ! Pourquoi ils s'en priveraient puisque pour le salaire qu'ils proposaient, les personnes expérimentées se bousculaient au portail !
A cela s'ajoute le fait que pour 1 offre pour un poste de juriste d'affaires, tu as + de 300 candidatures (alors qu'en droit de l'environnement, je pense que c'est plus de l'ordre 1 offre - 50 candidatures, comme cette spécialité n'est pas très répandue..) Bref, rien n'est simple.

Donc, dès le mois prochain je me tourne vers le bénévolat et j'essaierai de trouver un petit boulot à mi-temps, histoire de ne pas sentir le renfermé plus longtemps !
Mais si vous avez d'autres idées ou bons plans "en attendant", n'hésitez pas à m'en faire part.
Cette invitation s'adresse également aux autres JD qui auraient une expérience à nous faire partager.

Merci à tous et bonne nuit !

   Re: En attendant de trouver un emploi de juriste

de Melena   le Mar 29 Avr 2008 18:57

  • "Membre actif"
  •  
  • 25 messages
  • Localisation: 62
  • Profession: Juriste
sissi26 a écrit :
@ Melena : moi en 6 mois de temps, je n'ai eu qu'un seul entretien (et encore, c'était plus un pré-entretien, une sorte de test d'aptitudes) mais dès mon arrivée, en voyant la vingtaine de personnes qui était déjà assise dans la salle, dont des personnes beaucoup plus âgées (et certainement plus expérimentées!), je savais que je n'avais aucune chance face à cette concurrence, même si j'ai réussi mon test.
Et concernant ton emploi de caissière, au bout de combien de temps de recherches t'es-tu "résignée" à exercer cet emploi ? Tu n'avais vraiment trouvé rien d'autre en petit boulot ???
J'espère en tous cas que tu arriveras prochainement à trouver du boulot car au bout d'1 an et 7 mois, je comprends que ton moral soit au plus bas et que tu n'y crois plus. C'est vrai qu'il est difficile de trouver du boulot en droit de l'environnement, les offres sont plus que rares, il faut miser à fond sur les candidatures spontanées. Mais tu sais, les entreprises sont plus en plus soucieuses de l'environnement donc, il ne faut pas se décourager et montrer que tu peux jouer un rôle important au sein de l'entreprise avec tes connaissances particulières.



Oui c'est ce que je me dis aussi. C'est pourquoi j'essaie de me tenir au courant sur la création de nouvelles structures en environnement. En plus, ma mère travaille dans une entreprise très connue dans le domaine de l'environnement, donc elle peut facilement me renseigner là dessus.

En ce qui concerne la concurrence sur les postes, il est vrai que c'est très difficile de faire valoir sa candidature quand on est un JD! J'ai eu un entretien pour un poste de "juriste" généraliste on va dire... avec des déplacements constants, payé au smic horaire 5voire un peu plus), 20 heures par mois... on était 50 sur le poste! :shock: Bon en même temps l'annonce ne demandait qu'un bac+2 en droit mais tout de même!

Je me suis résignée à chercher un autre job, environ 8 ou 9 mois après l'obtention de mon diplome. J'avais essayé par le biais des boites d'interim, mais elles n'étaient pas très emballées par ma formation, et me faisaient comprendre qu'ils avaient déjà une pile de candidatures qui convoitaient les postes administratifs. Donc bon...

J'attends encore jusque début juin (fin de mon accompagnement personnalisé) avant de me remettre à chercher un job alimentaire. Ou même à chercher un boulot définitif, même si cela n'a rien à voir avec le droit, car là ça devient franchement lassant.

   Re: En attendant de trouver un emploi de juriste

de fifi   le Mar 29 Avr 2008 20:35

  • "Vétéran"
  •  
  • 575 messages
  • Localisation: 31
  • Profession: Juriste
sissi26 a écrit :Bonsoir à tous,

Je vous remercie pour vos nouvelles interventions, elles sont très instructives. Je vais essayer de reprendre ce qui a été dit dans l'ordre d'intervention :

@ Pipass : j'avais en effet envisagé de partir à l'étranger car quitte à faire un petit boulot, autant le faire dans un autre pays pour pouvoir en même temps me perfectionner en langues. Mais même si cette idée m'est passée par la tête plus d'une fois, je n'ai jamais rien fait pour la concrétiser, par manque d'informations (je ne sais pas vraiment à quel organisme m'adresser pour trouver du boulot à l'étranger), par manque de moyens (payer seule un appart, dans des pays comme l'irlande ou le royaume-uni où la vie est chère, ça ne doit pas être évident, surtout en faisant un petit boulot) et j'avoue aussi par peur de l'inconnu. Enfin, cela reste une possibilité.

@ Fifi : tu as raison, je pense qu'une formation supplémentaire ne m'apportera rien de plus et de toutes façons, je n'étais pas très chaude pour repartir pour 1 an d'études, à passer mes WE à réviser, à stresser pour les exams, à me prendre la tête avec un mémoire et à ramer tout autant pour trouver un stage. J'en ai fini avec tout ça !J'avais envisagé cette possibilité pour essayer de rassurer mes parents qui préfèrent me savoir sur les bancs de la fac plûtot que chez moi à chercher du boulot pendant encore 1 an !!

@ Melena : moi en 6 mois de temps, je n'ai eu qu'un seul entretien (et encore, c'était plus un pré-entretien, une sorte de test d'aptitudes) mais dès mon arrivée, en voyant la vingtaine de personnes qui était déjà assise dans la salle, dont des personnes beaucoup plus âgées (et certainement plus expérimentées!), je savais que je n'avais aucune chance face à cette concurrence, même si j'ai réussi mon test.
Et concernant ton emploi de caissière, au bout de combien de temps de recherches t'es-tu "résignée" à exercer cet emploi ? Tu n'avais vraiment trouvé rien d'autre en petit boulot ???
J'espère en tous cas que tu arriveras prochainement à trouver du boulot car au bout d'1 an et 7 mois, je comprends que ton moral soit au plus bas et que tu n'y crois plus. C'est vrai qu'il est difficile de trouver du boulot en droit de l'environnement, les offres sont plus que rares, il faut miser à fond sur les candidatures spontanées. Mais tu sais, les entreprises sont plus en plus soucieuses de l'environnement donc, il ne faut pas se décourager et montrer que tu peux jouer un rôle important au sein de l'entreprise avec tes connaissances particulières.

@ Charles72 : je comprends ton étonnement car en effet, ce ne sont pas les offres qui manquent pour des postes de juristes en droit des affaires mais le problème qui se pose le plus souvent, tu l'auras d'ailleurs deviné, c'est le manque d'expérience ! Avec 6 mois d'expérience au compteur, qu'est-ce que je peux vraiment espérer quand sur l'offre je vois exiger de 2 à 3 ans d'expérience, ou pire, de 5 à 8 !!! Donc, je postule mais tu t'en doutes, je n'ai jamais de retour positif. Le seul "entretien" que j'ai eu, c'était pour une offre pour JD, sans expérience particulière, et au final, ils ont pris quelqu'un d'expérimenté ! Pourquoi ils s'en priveraient puisque pour le salaire qu'ils proposaient, les personnes expérimentées se bousculaient au portail !
A cela s'ajoute le fait que pour 1 offre pour un poste de juriste d'affaires, tu as + de 300 candidatures (alors qu'en droit de l'environnement, je pense que c'est plus de l'ordre 1 offre - 50 candidatures, comme cette spécialité n'est pas très répandue..) Bref, rien n'est simple.

Donc, dès le mois prochain je me tourne vers le bénévolat et j'essaierai de trouver un petit boulot à mi-temps, histoire de ne pas sentir le renfermé plus longtemps !
Mais si vous avez d'autres idées ou bons plans "en attendant", n'hésitez pas à m'en faire part.
Cette invitation s'adresse également aux autres JD qui auraient une expérience à nous faire partager.

Merci à tous et bonne nuit !


alors pour l'étranger pourquoi pas jeune fille au pair... cela évite la question de l'appartement.

après, c'est sûr les parents sont souvent inquiets et ne compennent pas trop.

par contre, as tu déjà fait des entretiens d'information avec des juristes?Manière de développer ton réseau et pourquoi pas avoir une piste par ce biais.
as tu eu l'avis sur ton cv et tes lettres? car je pense que le pb est là. Un cv doit être une véritable carte de visite et même sans trop d'expérience, on peut faire la différence.
est-ce que tu es allé à l'afij?Ils font des entretiens fictifs et rencontre avec des profs. Tu peux même avoir un parrain dans ta branche qui peut t'aider un peu:)
"la vie, c'est comme la bicyclette,il faut avancer pour ne pas perdre l'équilibre"

   

de deborah   le Mer 30 Avr 2008 17:18

  • "Membre"
  •  
  • 2 messages
  • Localisation: 92
Bonjour,

Je suis jeune diplomée, j'ai fais 3 stages en cabinet d'avocat en juridiction et en entreprise.Malgre cette experience, je ne trouve aucuns emplois.
J'ai passé recemment 4 entretiens.J'avance bien dans le processus de recrutement car j'arrive toujours dans les 2 séléctionnés et a chaque fois on me dit" nous avons choisi l'autre candidat", soit plus expérimenté, soit parce qu'il a fait une thèse ou a été en ecole de commerce.

J'ai l"impression que je ne vais jamais trouver un poste de juriste.

Qui est dans la meme situation que moi?

   

de fifi   le Mer 30 Avr 2008 18:27

  • "Vétéran"
  •  
  • 575 messages
  • Localisation: 31
  • Profession: Juriste
alors courage:) j'ai connu ça aussi et encore il y a peu de temps alors que j'avais un peu d'expérience par rapport à avant.

Vous êtes très proche du but. Il faut vous accrocher:) ça va pas tarder à déboucher:)

courage
"la vie, c'est comme la bicyclette,il faut avancer pour ne pas perdre l'équilibre"

   

de nox   le Jeu 01 Mai 2008 18:17

  • "Vétéran"
  •  
  • 635 messages
  • Localisation: 75
  • Profession: Juriste
deborah a écrit :Bonjour,

Je suis jeune diplomée, j'ai fais 3 stages en cabinet d'avocat en juridiction et en entreprise.Malgre cette experience, je ne trouve aucuns emplois.
J'ai passé recemment 4 entretiens.J'avance bien dans le processus de recrutement car j'arrive toujours dans les 2 séléctionnés et a chaque fois on me dit" nous avons choisi l'autre candidat", soit plus expérimenté, soit parce qu'il a fait une thèse ou a été en ecole de commerce.

J'ai l"impression que je ne vais jamais trouver un poste de juriste.

Qui est dans la meme situation que moi?


situation assez classique du JD

Personellement l'interim m'a aidé à ce niveau là.

J'ai souvent entendu dire d'ailleur qu'en interim on se mefait des juriste expérimenté ("si il a de l'XP, pourquoi n'a t il pas de CDI c est louche...")

ca permet de se faire de l'experience, et souvent les employeurs sont un peu pressés, donc moins regardant (attention ca ne veut pas dire "pas regardant")



Ne pas hésiter à contacter des boites cherchant un stagiaire et à essayer de négocier le stage en CDD (quitte à baisser un peu ses pretention mais sur un CV CDD passe mieux que stage, testé et approuvé pour mon tt premier poste)...

Bon courage (et 4 entretien, c'est un bon début mais amha il en faut plus....)
53,5% des statistiques sont fausses


Toute clause limitative de responsabilité qui reçoit un coup de pied circulaire de Chuck Norris est réputée non écrite.

   

de Papillon   le Ven 09 Mai 2008 16:00

  • "Membre"
  •  
  • 9 messages
  • Localisation: 06
Coucou,

je suis un peu dans ta situation et je comprends vraiment ton désarroi! Pour ma part, j'ai eu mon diplôme en octobre, et jusqu'en mars, j'ai cherché un emploi d'arrache pied. J'ai passé plusieurs entretiens pour des postes de juristes ou assistante juridique, mais malheureusement, même si les recruteurs me complimentaient souvent sur mon CV, je n'ai absolument rien trouvé.

Contrairement à toi, je n'ai pas la chance de vivre chez mes parents. Ces derniers vivent dans les DOM, et même s'ils font tout pour me soutenir, il a fallu que j'interrompe mes recherches en mars pour trouver un job alimentaire. Là, je fais la saison comme réceptionniste dans un hôtel. C'est loin de correspondre à mon niveau d'études (2 Masters 2, 4 diplômes dans 4 universités différentes, dont une université étrangère). Comme je suis trilingue, je n'ai eu aucune difficulté à obtenir ce job qui me permet de vivre à peu près décemment.

Evidemment, je ne te cache pas que j'étais extrêmement frustrée et que j'avais même honte de dire aux gens ce que je faisais. Mais au final, je m'aperçois que j'avais vraiment besoin d'une coupure. Mes recherches d'emploi m'avaient épuisée. J'ai eu des entretiens un peu partout dans le pays, et j'ai passé des dizaines d'heures dans le train. Ce fut une réelle épreuve pour moi aussi bien sur le plan moral, physique que financier.

Actuellement, je peux me payer un loyer et j''essaie malgré tout de continuer à regarder les offres, histoire de ne pas passer à côté d'une vraie opportunité.
Je pense que dès fin août, je pourrai me remettre à mes recherches, ou refaire un stage, afin de faciliter mes prochaines recherches.

Voilà mon expérience. Si tu as la chance de pouvoir respirer sur un plan financier, je pense que tu peux te donner le temps de chercher un véritable emploi. Par contre, pour ton bien-être, peut-être devrais-tu en effet, faire quelques missions d'intérim assez courtes ou rejoindre une association, ce qui te donnerait d'autres perspectives que la simple recherche d'emploi. De plus, cela te permettrait d'avoir une vie sociale, de voir du monde, et de penser à autre chose que le chômage!!

Allez! Je te souhaite bon courage!!!

   emploi et carriere

de roseau   le Sam 10 Mai 2008 21:18

  • "Membre"
  •  
  • 2 messages
  • Localisation: 59
  • Profession: Autre métier du droit
Bonjour,

Quel que soit le diplome juridique que l'on possède à ce jour, il faut se faire à la réalité : les offres d'emploi sont rarisimes, et ultra rarisimes pour les personnes sans expèriences.

Ceux qui ne trouvent pas d'emploi n'y sont donc pour rien, il n'y a pas ou presque pas d'offres et pour chaque offre, environ 1000 réponses je crois (lu dans un article apec ou autre je ne sais plus)

Ce qui fera incontestablement la différence :
- l'expérience pour ceux qui en ont et qui correspondra au plus prêt au poste offert,
- un stage à l'étranger
- un mauvais niveau d'anglais (qui sera automatiquement éliminatoire : notons que tous les juristes, même si c'est difficile à croire, doivent être bilingues anglais aujourd'hui)

J'exerce en ce qui me concerne en tant que juriste conseil très spécialisé depuis 15 ans et pour l'instant impossible pour moi de trouver un nouvel emploi plus généraliste (je cherche depuis 3 ans et ma spécialisation me nuit pour un emploi de généraliste : les généralistes postulants étant prioritaires)

Un autre conseil : attention si vous démarrez votre activité dans un cabinet et que vous souhaitez ensuite travailler en entreprise, ne pas rester trop longtemps (5 ans grand maximum en cabinet) sinon vous aurez l'étiquette cabinet et vous trouverez très difficilement en entreprise.

Pour ceux qui le souhaitent et en peuvent, un autre diplome sera apprécié (ressources humaines, comptabilité et pourquoi pas contrôle de gestion) mais bien sûr on risque ensuite de quitter le juridique pur

   

de Umbreone   le Sam 10 Mai 2008 21:25

  • "Vétéran"
  •  
  • 340 messages
  • Localisation: 75
  • Profession: Autre métier du droit
Bonjour

Il ne faut pas exagérer non plus. les offres ne sont pas rarissimes.

Il est vrai que j'avais lu quelque part qu'il y avait 1800 réponses pour un poste de juriste d'entreprise en général.

Mais bon, les offres d'emplois proposées ne sont que la face visible de l'iceberg.
Tout se joue sur les candidatures spontanées en général.

Toutefois l'expérience restera toujours le critère le plus sûr, en tout cas plus sûr et moins onéreux qu'une école de commerce ou un LLM aux USA.

Cordialement

   

de gaelleguiv   le Ven 23 Mai 2008 16:22

  • "Membre"
  •  
  • 3 messages
  • Localisation: 77
  • Profession: Juriste
Bonjour à tous,

Je viens de lire les différents témoignanges et me suis un peu retrouvée en vous même si j'ai eu un peu plus de chances dans mon parcours.

Diplômée d'un DESS Juriste européen puis d'un Master 2 juriste d'entreprise j'ai intégré mon permier poste (en CDD et après 6 mois de recherche sd'emploi) au sein de l'entreprise où j'avais fais un stage deux ans auparavant (et oui il faut garder des contacts et ne pas hésiter à rappeler les entreprises où nous avons fait des stages). Ce CDD a été suivi de deux autres ce qui m'a permis de rester près d'un an dans la même société et commencer à prendre un peu d'expérience.

Après 3 mois de chômage et une aide peu glorieuse de l'anpe (mais qu'est-ce qu'un juriste ???) j'ai été contactée par un cabinet de recrutement pour un nouveau CDD, ce dernier s'est aujourd'hui transformé en CDI car la personne que je remplaçais a démissionné. Je suis actuellement en poste depuis un an.

J'avoue que j'ai été assez chanceuse au cours de mon parcours mais mes conseils seraient les suivants :
- ne pas hésiter à rester dans le circuit universitaire même sans suivre de formation pour pouvoir prétendre à des conventions de stage. Le stage est un atout indéniable et certains grands groupe en proposent de longue durée ce qui n'est pas négligeable sur un CV,
- persévérer sur les recherches d'emploi, les salons et viser également les cabinets de rcrutement ils sont nombreux,
- essayer de construire ou préserver un réseau et rester en relation avec le monde juridique. Par exemple une inscription à l'AFJE (association française des juristes d'entreprises) qui diffusent de soffres d'emploi réservées aux membres et proposent tous les mois des matinées de "formation" gratuites pour les membres.

A tous bon courage et bonne chance

   
Afficher les messages postés depuis:
Trier par
Ordre

Au total il y a 16 utilisateurs en ligne :: 0 enregistré, 1 invisible et 15 invités (basées sur les utilisateurs actifs des 5 dernières minutes).
Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 1334, le Mar 14 Avr 2020 20:28

Bienvenue sur le Village de la Justice.

Le 1er site de la communauté du droit, certifié 4e site Pro en France: Avocats, juristes, fiscalistes, notaires, huissiers, magistrats, RH, paralegals, étudiants... y trouvent services, informations, contacts et peuvent échanger et recruter. *

Aujourd'hui: 148 780 membres, 22913 articles, 126 510 messages sur les forums, 5 000 annonces d'emploi et stage... et 2 000 000 visites du site par mois en moyenne. *


FOCUS SUR >

Le Tote-Bag de la Rédac' du Village pour les étudiants en Droit [Spécial orientation].

A LIRE AUSSI >

[Finalistes Prix de l'innovation] "DJTal, la transformation numérique au service de la DJ" à l'UGAP.




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs