Forum : Emploi et carrière

Sujet : Travailler à l'étranger ?

Vos expériences, le marché de l'emploi, les évolutions de carrière et des métiers...
 

Travailler à l'étranger ?

de Ania   le Lun 28 Avr 2008 22:34

  • "Membre actif"
  •  
  • 20 messages
  • Localisation: 35
  • Profession: Documentaliste, KM
Bonjour, je suis étudiante en M1 droit des affaires, je postule pour le DJCE et quelques M2 recherche l'année prochaine et je me destine à l'enseignement ou à la profession d'avocat (ou de juriste, je ne suis pas tranchée mais je prépare quand même le CRFPA pour me laisser la possibilité de choisir plus tard) et dans l'idéal aux deux.
Je voudrais faire appel à vos expériences car je me pose une question : j'aimerais beaucoup m'expatrier à l'étranger plus tard (envie de voir ailleurs, de découvrir de nouvelles cultures, de bouger) mais j'ai l'impression que c'est délicat dans les métiers du droit. Je me suis renseignée cette année sur les M2 juriste d'affaire international par ex mais nos professeurs semblent nous dire qu'il s'agit plutôt de travailler sur Paris pour des groupes internationaux... Pourriez-vous me dire ce que vous en pensez svp ?
Je voudrais juste ajouter que mon rêve n'est pas de travailler dans de gros cabinets américains ou anglais...
Est-ce que j'ai une chance de pouvoir partir tout en exerçant ma future profession (après tout tant pis sinon, j'irais élever des autruches et des bisons en patagonie... :D )

Merci par avance !

   

de Umbreone   le Lun 28 Avr 2008 23:16

  • "Vétéran"
  •  
  • 340 messages
  • Localisation: 67
  • Profession: Autre métier du droit
Vous êtes une citoyenne de l'Union Européenne, ne l'oubliez pas.

Rien ne vous empêche de maîtriser un droit étranger et de travailler dans un autre Etat membre.

Etre citoyen communautaire est une chance unique. Je vous conseille vivement de vous intéresser à des droits de nos amis communautaires, en particulier si vous êtes avocates.

S'il y a une chose dont je suis persuadé, c'est de la saturation des LLM anglo-américains sur le marché du droit.

L'avenir se situe dans l'union Européenne.

Cordialement

   

de Nemo auditur   le Mar 29 Avr 2008 10:19

  • "Vétéran"
  •  
  • 2519 messages
  • Localisation: Etranger
  • Profession: Juriste
Personnellement, j'ai obtenu le DESS Droit des Affaires Internationales de Dijon et aujourd'hui, je travaille en Angleterre pour une entreprise US.

Comme l'a dit Umbreone, c'est une chance que d'être citoyen communautaire. De l'extérieur, on reconnaît une certaine cohérence et unité à l'UE, ce qui fait que vous pourriez très bien avoir à gérer des dossiers en tous lieux du territoire communautaire.

Bon, je vous avoue que généralement les entreprises US auraient tendance à recruter des anglais pour gérer les dossiers européens, mais vous pourriez vous imposer si vos qualités linguistiques, votre sens du contact et vos compétences professionnelles sont au rendez-vous. :wink:

Ce n'est pas impossible même si ce n'est pas si évident.
Mein Blog ! Unique et Commun
ACC Member
Membre Viadeo

   UE

de Ania   le Mar 29 Avr 2008 13:54

  • "Membre actif"
  •  
  • 20 messages
  • Localisation: 35
  • Profession: Documentaliste, KM
Je comprends bien votre point de vue. C'est certain qu'avec l'Union Européenne, les frontières du marché du travail ont été largement abolies.
Mais personnellement, quitte à partir, ce n'est pas vraiment l'UE qui me tente. Je préfèrerais l'Asie (et je ne vise pas que la Chine, il y de nombreux pays en pleine croissance), le Canada ... ou ailleurs ! Enfin, assez loin... Finalement je ne balguais pas tant que ca en parlant de la Patagonie :wink:

Je dois être un peu utopique :D mais il faut bien rêver !

   

de Umbreone   le Mar 29 Avr 2008 14:43

  • "Vétéran"
  •  
  • 340 messages
  • Localisation: 67
  • Profession: Autre métier du droit
Dans ces cas, je vous conseille un pays asiatique de culture romano-germanique, c'est à dire dont le système juridique se base sur un Code, et non sur un système de common law.

Prenons l'exemple du Japon. Pour quelqu'un qui a des connaissances en droit français, puisque le droit japonais s'inspire beaucoup du Code Civil français, ce sera plus facile de travailler là-bas.

Après comme quelqu'un du forum me l'avait dit un jour, il est vrai que c'est très dur pour un étranger de travailler là-bas ca c'est assez fermé.

C'est un autre crtière à prendre en compte.


Sinon un autre moyen serait de travailler dans un cabinet d'avocat ou une entreprise ouverts à l'international, et qui pourraient vous envoyer à l'étranger. Je pense notamment à la Chine.

Cordialement

   Travailler à l'étranger comment ?

de classicus   le Mar 29 Avr 2008 15:16

  • "Vétéran"
  •  
  • 575 messages
  • Localisation: 94
  • Profession: Métiers des RH
Bonjour Ania,
Vous recherchez l'expatriation à long terme, OK. Pourquoi pas, mais êtes vous certaine de pouvoir la réaliser sans passer par de grands groupes ?
Puis-je vous rappeler que votre formation juridique est franco-européenne ? Le reste du monde, notamment relations commerciales internationales, est anglo-saxon, OK ?
Votre expatriation hors UE ne pourrait survenir que dans des grands groupes; ne rêvez pas la Chine, ce n'est pas pour le juriste d'une entreprise de 100 personnes. Trop cher. Marché impossible.
J'ai lu que l'on vous parlait du Japon.....!!!! Vous causez Japonais ? Connaissez-vous la part du droit dans la vie commerciale japonaise ? Réponse: très faible, les relations internes commerciales et personnelles étant régies par des codes non juridiques....mais par la tradition !
Je me permets de vous inviter à affiner votre désir juridique du Grand Large....
Bonne Chance !!

   

de Ania   le Mar 29 Avr 2008 17:43

  • "Membre actif"
  •  
  • 20 messages
  • Localisation: 35
  • Profession: Documentaliste, KM
Oui, classicus, je vois bien de quoi vous voulez parler et c'est pour cela que je ne me fais pas beaucoup d'illusions et que je parle d'utopie.
D'un autre côté, je fais confiance aussi aux opportunités qui pourront peut être se présenter à moi (et qui ne tomberont pas du ciel, je sais qu'il faudra travailler, faire ses preuves). On ne sait jamais !
De toute façon, si j'ai toujours cette volonté de partir d'ici quelques années et que je vois que ce n'est vraiment pas possible dans le domaine du droit, tant pis ! Je partirai faire autre chose ailleurs. On n'a qu'une vie après tout et je veux en profiter

Je garde espoir !!! toujours

   

de Ania   le Mar 29 Avr 2008 17:45

  • "Membre actif"
  •  
  • 20 messages
  • Localisation: 35
  • Profession: Documentaliste, KM
Merci beaucoup pour vos réponses, Umbreone et Nemo Auditur !
Je sais que vous êtes des membres actifs de ce forum et je voudrais vous en féliciter car vos expériences nous apportent beaucoup !

   

de Hervé   le Mar 29 Avr 2008 18:50

  • "Vétéran"
  •  
  • 3913 messages
  • Localisation: Etranger
  • Profession: Juriste
Si je peux me permettre, il y a pas mal de pays francophones, pas forcément loin de la France, dont les systèmes juridiques sont (très) proches du système français ;) Ces pays, contrairement à ce qu'on pourrait croire peuvent permettre d'avoir un niveau de vie tout à fait intéressant et paisible tout en traitant de dossiers parfois in-envisageables en France ou dans des pays occidentaux sauf à avoir un poste à très haute responsabilité dans des structures très importantes...

A titre d'info, dans un cabinet d'affaires de Casblanca, j'ai eu à travailler sur des projets de création totale de villes avec infrastructures complètes, de création d'immobilier d'entreprise de (très) grande envergure, de deals de droit des sociétés portant sur des sociétés dans les 100 plus grosses du pays avec des sommes en jeu avec six ou sept zéros en euro en principal, des implantations de groupes étrangers avec des investissements massifs, le tout en considérant que l'anglais était impératif (certains client ne parlant pas français mais hollandais ou allemand par exemple...) et que les dossiers étaient à prendre en considération de manière globale (par exemple pour la construction d'hôtels de grand luxe, partant de la négociation du terrain et des autorisations administratives jusqu'à la mise en exploitation avec la négociation du contrat de location des murs à une "chaîne" d'ampleur mondiale...).

Bref, professionnellement, des défis très intéressants et excitants. Et dans ces pays là, les cabinets français sont souvent présents ;)
Quand les cons voleront, il fera nuit en plein jour...

   

de Ania   le Mar 29 Avr 2008 19:15

  • "Membre actif"
  •  
  • 20 messages
  • Localisation: 35
  • Profession: Documentaliste, KM
lol -) lol -) lol -) lol -) J'aime beaucoup votre signature hervé ... elle m'a bien fait rire et qu'est-ce que c'est vrai ! lol -) lol -) lol -)

Du coup ca ma donné envie d'aller chercher trois petites citations sur le même thème ...

- Faut pas parler aux cons, ça les instruit. Michel Audiard

- On dit toujours qu'on peut pas être et avoir été. Eh ben, j'en connais un, dis donc, il a été con et il l'est encore ! Coluche

- Comme disait mon grand-pére tout les ans il y a de plus en plus de cons, mais cette année j'ai l'impression que les cons de l'année prochaine sont déja là. Timsit

Oui je sais je m'écarte du sujet original... désolé mais c'est la fin de journée (d'une longue journée de révision pour ma part, et qui n'est pas encore terminée) et ca fait du bien de rire un peu ! :wink:

Bonne soirée !

 
Afficher les messages postés depuis:
Trier par
Ordre

Au total il y a 18 utilisateurs en ligne :: 0 enregistré, 1 invisible et 17 invités (basées sur les utilisateurs actifs des 5 dernières minutes).
Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 1334, le Mar 14 Avr 2020 20:28

Bienvenue sur le Village de la Justice.

Le 1er site de la communauté du droit, certifié 4e site Pro en France: Avocats, juristes, fiscalistes, notaires, huissiers, magistrats, RH, paralegals, étudiants... y trouvent services, informations, contacts et peuvent échanger et recruter. *

Aujourd'hui: 144 790 membres, 21589 articles, 126 407 messages sur les forums, 4 720 annonces d'emploi et stage... et 2 300 000 visites du site par mois. *


Nouveau sur Le Village >

De nouveaux Appels à sujets d'articles proposés à nos auteurs.

Focus sur >

Cybersécurité des cabinets d’avocats : il est urgent et assez simple de s’en préoccuper.




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs