Forum : Emploi et carrière

Sujet : Quitter le droit ? Au secours !

Vos expériences, le marché de l'emploi, les évolutions de carrière et des métiers...
   

Re: Quitter le droit ? Au secours !

de OreadeKnobloch   le Lun 25 Juin 2012 16:52

  • "Membre"
  •  
  • 1 messages
  • Localisation: 75
  • Profession: Juriste
Dxtro a écrit :Je sais pas si c'est de la chance ou du travail, un peu des deux je présume...Mais rien n'est gagné, rien n'est perdu, il faut se battre et y croire !!
Et surtout, pensez aux PME qui s'en foutent éperdument de vos diplômes mais misent sur votre personnalité et votre motivation et le salaire n'en est pas moins bon !


Félicitations ! Enfin un message encourageant ! Au bout de 8 ans, vous pourrez valider vos acquis et même intégrer un CRFPA ;-)

   Re: Quitter le droit ? Au secours !

de severine69330   le Sam 06 Oct 2012 10:46

  • "Membre actif"
  •  
  • 20 messages
  • Localisation: 69
  • Profession: Juriste
Moi aussi j'ai travaillé en cabinet et en entreprise et franchement l'entreprise c'est bien mieux ! Je me suis sentie un être humain (et pas comme un citron).

Malheureusement les postes sont en cabinet.

Peut-être les petites structures sont mieux au niveau humain.

C'est vraiment dommage que le management réduise à néant la passion du travail.

   Re: Quitter le droit ? Au secours !

de Encre Virtuelle   le Lun 26 Nov 2012 21:11

  • "Membre"
  •  
  • 15 messages
  • Localisation: 34
  • Profession: Autre métier non lié au droit
Je suis Juriste d'entreprise depuis 10 ans et j'ai travaillé dans différentes structures, de la petite PME style start-up, au cabinet d'avocat, en passant par la grosse boîte très structurée.

Je préfère pour ma part les PME, qui sont, à mon sens, plus dynamiques et où j'apprécie la proximité entre les gens et avec la direction.

Je n'ai pas aimé mon expérience en cabinet d'avocat (vous pouvez lire mon article à ce sujet sur mon blog. Attention, style humoristique et volontairement un peu caricatural :) http://juriste-in-the-city.fr/vis-ma-vi ... -davocats/

Tout dépend de sa personnalité ...

A bientôt

Olivia
www.juriste-in-the-city.fr

   Re: Quitter le droit ? Au secours !

de Chris78   le Dim 20 Jan 2013 4:25

  • "Membre actif"
  •  
  • 104 messages
  • Localisation: 54
  • Profession: Métiers des RH
Camille a écrit :Bonsoir,
soniadroit a écrit :Le problème est surtout que l'on est dans un pays conservateur, si tu n'es pas fils ou fille de.. tu y arriveras pê avec bcp bcp de travail et de chance.
Ce que je veux dire par là, c'est que lorsqu'on vient de la caste du français moyen, on a bcp de mal à y arriver, les portes sont fermées.
J'ai travaillé dans plusieurs cabinets, j'ai pu constater que ceux qui ont bien réussi, sont comme par hasard de famille assez bien placé ( papa médecin ou homme d'affaires et ami avec le maire ect..)
Les autres seront toujours à la traîne, ils mettront des années avant de s'installer (si ils y arrivent un jr) et de bien gagner leurs vies..
Ils seront "les petites mains" des avocats et autres fils de.
C'est pessimiste comme raisonnement, mais c'est ce que j'ai pu constater

Oui. De même qu'on peut constater que les comédiens/comédiennes, acteurs/actrices, chanteurs/chanteuses qui ont réussi sont presque toujours issus de milieux pauvres, où les fins de mois commençaient le 10, qui ne partaient jamais en vacances, où on n'y mangeait pas tous les jours à sa faim, voire élevés à l'assistance publique après avoir été abandonnés par une mère elle-même dans la misère.




Je suis en grande partie d'accord avec Sonia ...

Les métiers du droit notamment le trio "Notaire, avocat, huissier", sont pour les gens bien nés.

Notaire et huissier sont des métiers quasiment inaccessibles. Avocat c'est un peu plus ouvert.

Quand bien même on parvient à y accéder, il est bien difficile de percer ... Mais bon il faut bien faire rêver les jeunes sinon il n'y aurait plus personne en FAC de Droit.

Mais grosso modo les études de droit représentent pour les classes populaires et même moyennes un joli miroir aux alouettes.

A défaut de réseau/relation, il vous faudra un parcours académique exceptionnel et/ou beaucoup de chance.

Restera les concours ou le changement d'orientation pour ceux qui seront sur le carreau avec leur BAC+5 (les 2/3 des diplômés !).

   Re: Quitter le droit ? Au secours !

de Lili28   le Lun 04 Mar 2013 19:15

  • "Membre"
  •  
  • 3 messages
  • Localisation: 28
  • Profession: Autre métier du droit
Bonjour,

J'ai fait des études en droit parce que j'aimais le droit mais sans jamais rêver d'être avocat ou super reconnue.

Cela ne m'empêche pas d'avoir créé mon entreprise et d'être épanouie et heureuse du soutien que j'apporte à mes clients.

Il n'y a pas que les compétences professionnelles qui viennent en ligne de compte même si bien sûr la qualité est indispensable. Mais elle est nécessaire et pas suffisante. Il faut un tempérament, un charisme, un entrain pour réussir. Sans enthousiasme et sans persévérance, on n'ira pas loin. Et surtout chercher à apporter des compétences à notre client est fondamental je pense, être une plus value, si possible unique.

   Re: Quitter le droit ? Au secours !

de Mlle-L   le Dim 13 Oct 2013 16:02

  • "Membre"
  •  
  • 7 messages
  • Localisation: 92
  • Profession: Etudiant
Bonjour à tous

C'est vrai qu'à la vue de certains commentaires, ça peut faire "peur" mais l'expérience de chacun permet de nous faire une idée, donc merci ! :)

Je viens ici pour avoir vos avis ..

J'ai un bac + 3, avec une licence professionnelle en droit social. Cette année je suis en master droit social.
Normalement avec une licence pro on peut intégrer le marché du travail, "normalement" ...
J'ai quand même voulu continuer en master et voir ce que ça donne. Pour l'instant ça va, mais sincèrement, je commence à en avoir marre des commentaires d'arrêt à faire, des dissertations, etc. Surtout que cette année, le master est général, juste 3 matières sont en relation avec le droit social ...

Je continue mais j'hésite à arrêter le master et a commencer à travailler, cette année j'ai fait un stage de 6 mois en cabinet et j'ai beaucoup apprécié.

Je suis un peu perdue en réalité ... ^^. Certains disent de continuer les études, mais si au final c'est pour galérer à trouver du travail, est ce que ça vaut le coup? Surtout que les études j'arrive à saturation ... :)

Merci d'avance !

   Re: Quitter le droit ? Au secours !

de G.h.m.b.   le Lun 14 Oct 2013 11:51

  • "Membre actif"
  •  
  • 104 messages
  • Localisation: Etranger
  • Profession: Juriste
Je te conseillerais : continuer jusqu'au Master 2 !
Tu galéreras beaucoup moins (cela ne veut pas dire que tu ne galéreras pas).

A moins qu'il y ait des postes ouverts aux licences pro, mais j'avoue que j'ai des doutes...

   Re: Quitter le droit ? Au secours !

de Mlle-L   le Jeu 14 Nov 2013 12:59

  • "Membre"
  •  
  • 7 messages
  • Localisation: 92
  • Profession: Etudiant
Merci de m'avoir répondue :)

Oui pour l'instant je continue mon année, même si ça ne me plait plus vraiment car la première année de master est tout de même assez générale, pas beaucoup de droit social ...
Certains de mes collègues se sont arrêtés à la licence pro' et ont trouvé du travail, mais d'autres galèrent aussi
Donc bon on verra ce que ça donne ...

   Re: Quitter le droit ? Au secours !

de kl   le Jeu 14 Nov 2013 13:10

  • "Membre actif"
  •  
  • 102 messages
  • Localisation: 93
Je fais actuellement un stage en secrétariat (donc dans un domaine loin très loin du droit, à un moment faut savoir s’arrêter…) dans une Fondation, et là il y a un certain nombre de jeunes qui sont volontaires du service civique avec un certain niveau d’études.
Ce statut là, n’est donc pas seulement réservé aux non diplômés.
Il existe un site du service civique, mais le mieux est je pense de visiter en premier celui de Fondations (notamment) surtout pour ceux qui ont des diplômes en droit international et en droit de l’environnement (ce sont souvent des domaines d’interventions de ces structures).
Je crois que les collectivités et les ministères recrutent aussi via ces contrats, ça ressemble à des cdd(mais limités par l’âge).

   Re: Quitter le droit ? Au secours !

de ccourtau   le Jeu 14 Nov 2013 15:10

  • "Vétéran"
  •  
  • 961 messages
  • Localisation: 78
  • Profession: Juriste
Chris78 a écrit :
Camille a écrit :Bonsoir,
soniadroit a écrit :Le problème est surtout que l'on est dans un pays conservateur, si tu n'es pas fils ou fille de.. tu y arriveras pê avec bcp bcp de travail et de chance.
Ce que je veux dire par là, c'est que lorsqu'on vient de la caste du français moyen, on a bcp de mal à y arriver, les portes sont fermées.
J'ai travaillé dans plusieurs cabinets, j'ai pu constater que ceux qui ont bien réussi, sont comme par hasard de famille assez bien placé ( papa médecin ou homme d'affaires et ami avec le maire ect..)
Les autres seront toujours à la traîne, ils mettront des années avant de s'installer (si ils y arrivent un jr) et de bien gagner leurs vies..
Ils seront "les petites mains" des avocats et autres fils de.
C'est pessimiste comme raisonnement, mais c'est ce que j'ai pu constater

Oui. De même qu'on peut constater que les comédiens/comédiennes, acteurs/actrices, chanteurs/chanteuses qui ont réussi sont presque toujours issus de milieux pauvres, où les fins de mois commençaient le 10, qui ne partaient jamais en vacances, où on n'y mangeait pas tous les jours à sa faim, voire élevés à l'assistance publique après avoir été abandonnés par une mère elle-même dans la misère.




Je suis en grande partie d'accord avec Sonia ...

Les métiers du droit notamment le trio "Notaire, avocat, huissier", sont pour les gens bien nés.

Notaire et huissier sont des métiers quasiment inaccessibles. Avocat c'est un peu plus ouvert.

Quand bien même on parvient à y accéder, il est bien difficile de percer ... Mais bon il faut bien faire rêver les jeunes sinon il n'y aurait plus personne en FAC de Droit.

Mais grosso modo les études de droit représentent pour les classes populaires et même moyennes un joli miroir aux alouettes.

A défaut de réseau/relation, il vous faudra un parcours académique exceptionnel et/ou beaucoup de chance.

Restera les concours ou le changement d'orientation pour ceux qui seront sur le carreau avec leur BAC+5 (les 2/3 des diplômés !).


bjr, oui et non pour l'accès aux professions réglementées (notaire ,huissier, avocat), tout dépend du lieu et aussi du "plus " en terme de compétence (langues, double formation droit/finance....., expérience à l'étranger....);

le professeur J GHESTIN, nous disait en licence à Paris 1 "il y a parmi cet amphithéâtre, 80 % d'entre vous qui serez des "OS" du droit !!!"....la concurrence est rude...

Mais, il y a des débouchés en protection juridique, recouvrement de créance, en droit des marchés publics dans les collectivités locales..... :D

   
Afficher les messages postés depuis:
Trier par
Ordre

Au total il y a 16 utilisateurs en ligne :: 0 enregistré, 0 invisible et 16 invités (basées sur les utilisateurs actifs des 5 dernières minutes).
Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 1334, le Mar 14 Avr 2020 20:28

Sur le Village de la Justice aujourd'hui...



144 580 membres, 21404 articles, 126 352 messages sur les forums, 3 900 annonces d'emploi et stage... et 2 100 000 visites du site par mois. *

C'est nouveau >

Du nouveau sur Le Village : vos notifications personnalisées !

Focus sur >

Participez à la 10e Enquête Métiers & Revenus du Village de la justice.




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs