Forum : Emploi et carrière

Sujet : Quitter le droit ? Au secours !

Vos expériences, le marché de l'emploi, les évolutions de carrière et des métiers...
   

Re: Quitter le droit ? Au secours !

de Camille   le Jeu 26 Mai 2011 16:44

  • "Vétéran"
  •  
  • 3966 messages
  • Profession: Autre métier non lié au droit
Bonjour,
Se méfier néanmoins du mirage du boulot enthousiasmant où l'on s'éclate... On s'y implique tellement que, du coup, on y passe effectivement toute sa vie (les 10 heures par jour en question, voire quelques fois des nuits), en négligeant le reste...
Donc, un métier où on traîne des pieds tous les jours pour y aller, en se demandant si un suicide au petit matin ne serait pas la bonne solution, non ; mais un boulot avec ses bons côtés et ses mauvais, oui.

D'autant qu'un métier qui n'aurait que des bons côtés, moi je le cherche encore...
:ange:

   Re: Quitter le droit ? Au secours !

de soniadroit   le Ven 27 Mai 2011 14:34

  • "Membre"
  •  
  • 11 messages
  • Localisation: 13
  • Profession: Etudiant
Le problème est surtout que l'on est dans un pays conservateur, si tu n'es pas fils ou fille de.. tu y arriveras pê avec bcp bcp de travail et de chance.
Ce que je veux dire par là, c'est que lorsqu'on vient de la caste du français moyen, on a bcp de mal à y arriver, les portes sont fermées.
J'ai travaillé dans plusieurs cabinets, j'ai pu constater que ceux qui ont bien réussi, sont comme par hasard de famille assez bien placé ( papa médecin ou homme d'affaires et ami avec le maire ect..)
Les autres seront toujours à la traîne, ils mettront des années avant de s'installer (si ils y arrivent un jr) et de bien gagner leurs vies..
Ils seront "les petites mains" des avocats et autres fils de.
C'est pessimiste comme raisonnement, mais c'est ce que j'ai pu constater

   Re: Quitter le droit ? Au secours !

de Lexos   le Mar 31 Mai 2011 10:43

  • "Membre"
  •  
  • 3 messages
  • Localisation: 62
  • Profession: Juriste
Bonjour,

Je me reconnais également dans les messages de certains d'entre vous, et je pense avec le recul que la question n'est pas : est ce que j'aime le droit ou pas, mais que voudrais je faire de ma vie ? attention à ne pas chercher son épanouissement personnel dans la seule voie professionnelle (même si le boulot y tient une place importante).
Perso, en étant ado, je me révais avocat international, maniant le domaine juridique avec les langues étrangères. Rattrapé par la réalité, j'ai commencé ma carrière comme administratif (j'ai pris la place d'un bac +2). Aujourd'hui au bout de 10 ans dans la même entreprise, j'ai évolué vers un poste international m'amenant à utiliser les langues étrangères, et le Droit d'un autre pays de l'UE. Certes, je n'ai pas atteint mon rêve immédiatement après mes études, mais aujourd'hui, je pense avoir donné satisfaction à l'ado que j'étais. Patience donc à tous les déçus de la réalité professionnelle :wink:

   Re: Quitter le droit ? Au secours !

de Camille   le Mar 31 Mai 2011 22:42

  • "Vétéran"
  •  
  • 3966 messages
  • Profession: Autre métier non lié au droit
Bonsoir,
soniadroit a écrit :Le problème est surtout que l'on est dans un pays conservateur, si tu n'es pas fils ou fille de.. tu y arriveras pê avec bcp bcp de travail et de chance.
Ce que je veux dire par là, c'est que lorsqu'on vient de la caste du français moyen, on a bcp de mal à y arriver, les portes sont fermées.
J'ai travaillé dans plusieurs cabinets, j'ai pu constater que ceux qui ont bien réussi, sont comme par hasard de famille assez bien placé ( papa médecin ou homme d'affaires et ami avec le maire ect..)
Les autres seront toujours à la traîne, ils mettront des années avant de s'installer (si ils y arrivent un jr) et de bien gagner leurs vies..
Ils seront "les petites mains" des avocats et autres fils de.
C'est pessimiste comme raisonnement, mais c'est ce que j'ai pu constater

Oui. De même qu'on peut constater que les comédiens/comédiennes, acteurs/actrices, chanteurs/chanteuses qui ont réussi sont presque toujours issus de milieux pauvres, où les fins de mois commençaient le 10, qui ne partaient jamais en vacances, où on n'y mangeait pas tous les jours à sa faim, voire élevés à l'assistance publique après avoir été abandonnés par une mère elle-même dans la misère.

   Re: Quitter le droit ? Au secours !

de soniadroit   le Mer 01 Juin 2011 9:07

  • "Membre"
  •  
  • 11 messages
  • Localisation: 13
  • Profession: Etudiant
Camille a écrit :Bonsoir,
soniadroit a écrit :Le problème est surtout que l'on est dans un pays conservateur, si tu n'es pas fils ou fille de.. tu y arriveras pê avec bcp bcp de travail et de chance.
Ce que je veux dire par là, c'est que lorsqu'on vient de la caste du français moyen, on a bcp de mal à y arriver, les portes sont fermées.
J'ai travaillé dans plusieurs cabinets, j'ai pu constater que ceux qui ont bien réussi, sont comme par hasard de famille assez bien placé ( papa médecin ou homme d'affaires et ami avec le maire ect..)
Les autres seront toujours à la traîne, ils mettront des années avant de s'installer (si ils y arrivent un jr) et de bien gagner leurs vies..
Ils seront "les petites mains" des avocats et autres fils de.
C'est pessimiste comme raisonnement, mais c'est ce que j'ai pu constater

Oui. De même qu'on peut constater que les comédiens/comédiennes, acteurs/actrices, chanteurs/chanteuses qui ont réussi sont presque toujours issus de milieux pauvres, où les fins de mois commençaient le 10, qui ne partaient jamais en vacances, où on n'y mangeait pas tous les jours à sa faim, voire élevés à l'assistance publique après avoir été abandonnés par une mère elle-même dans la misère.



Je vois pas le rapport entre un artiste ou un juriste qui s'est tapé 5 ans de droit, qui soit disant nous permettrons d'avoir de bons revenus.. tu sais la politique du mérite!

   Re: Quitter le droit ? Au secours !

de CPaumard   le Mar 15 Nov 2011 11:11

  • "Membre"
  •  
  • 3 messages
  • Localisation: 38
  • Profession: Autre métier non lié au droit
Bonjour,

C'est en effet tout naturel de vouloir changer de travail quand ca nous plait pas.... ce n'"est pas a Cédric ou a d'autres de juger.
>Chacun doit trouver sa place et un travail qu'il aime.
Moi, je conseille souvent aux gens " un peu perdu" de prendre un temps pour soi, de voyager, d'aller à la rencontre d'autres populations, et éviter de baigner dans la même ambiance professionnelle tout le temps.
J'ai moi même décider de partir pour un an de "Parenthèse Utile" après 2 ans d'un travail qui correspondait a mes études mais pas a mes valeurs. Pendant cette parenthèse, j'ai faitde l'humanitaire aux philippines, j'ai voyager en indonésie, j'ai travaillé en nouvelle zelande, voyagé en australie, etc.... Que de bonheur, de rencontres pertinentes, etc...et de retrouvailles avec moi meme.
A mon retour, j'ai finalement trouver un travaille qui me plait, dans le social et l'humanitaire!
J'envoies maintenant des volontaires et juristes en missions pour aider des ONG de défense des droits de l'homme.... J'adore!
Bon courage pour cette réorientation! en commencant a te poser des questions, tu es deja sur la bonen voie!
celine.

   Re: Quitter le droit ? Au secours !

de Angélina   le Mar 13 Déc 2011 22:53

  • "Membre"
  •  
  • 2 messages
  • Localisation: 72
  • Profession: Juriste
CPaumard a écrit :Bonjour,

C'est en effet tout naturel de vouloir changer de travail quand ca nous plait pas.... ce n'"est pas a Cédric ou a d'autres de juger.
>Chacun doit trouver sa place et un travail qu'il aime.
Moi, je conseille souvent aux gens " un peu perdu" de prendre un temps pour soi, de voyager, d'aller à la rencontre d'autres populations, et éviter de baigner dans la même ambiance professionnelle tout le temps.
J'ai moi même décider de partir pour un an de "Parenthèse Utile" après 2 ans d'un travail qui correspondait a mes études mais pas a mes valeurs. Pendant cette parenthèse, j'ai faitde l'humanitaire aux philippines, j'ai voyager en indonésie, j'ai travaillé en nouvelle zelande, voyagé en australie, etc.... Que de bonheur, de rencontres pertinentes, etc...et de retrouvailles avec moi meme.
A mon retour, j'ai finalement trouver un travaille qui me plait, dans le social et l'humanitaire!
J'envoies maintenant des volontaires et juristes en missions pour aider des ONG de défense des droits de l'homme.... J'adore!
Bon courage pour cette réorientation! en commencant a te poser des questions, tu es deja sur la bonen voie!
celine.


C'est intéressant certes de voyager quand on a les moyens nécessaires pour le faire. J'avoue que moi j'envie votre place de juriste en droit des affaires car je serais trés heureuse de pouvoir obtenir un poste dans cette fonction qui me tient à coeur ! Maintenant c'est tout fait compréhensible de vouloir changer de métier mais si jamais tu ne veux plus de cette place je veux bien te remplacer !!!

   Re: Quitter le droit ? Au secours !

de nocpitaloc   le Mer 14 Déc 2011 12:26

  • "Membre actif"
  •  
  • 93 messages
  • Localisation: 56
  • Profession: Juriste
Angélina a écrit :C'est intéressant certes de voyager quand on a les moyens nécessaires pour le faire

Les seuls moyens nécessaires sont du courage, de la motivation et une très bonne organisation! Quand on veut, on peut! :ange:

   Re: Quitter le droit ? Au secours !

de Flo38   le Dim 01 Jan 2012 12:37

  • "Membre"
  •  
  • 2 messages
  • Localisation: 38
  • Profession: Autre métier du droit
nocpitaloc a écrit :Les seuls moyens nécessaires sont du courage, de la motivation et une très bonne organisation! Quand on veut, on peut! :ange:

Enfin des propos optimistes. A lire l'opinion de certains étudiants sur ce sujet, on a l'impression que pour beaucoup il y a une forme de fatalité, de résignation avant même le départ de la course...

Il semble que certains étudiants refusent d'envisager certaines professions uniquement parce que d'autres ont pu leur dire que sans être "fils de" on ne pouvait réussir, ou bien encore que sans piston ce n'est pas la peine d'essayer.

Aussi bien, même si tout avis est bon à prendre, il me semble bien dommage de partir perdant voir de ne même pas tenter sa chance parce que d'autres n'ont pas réussi...

Le retour des expériences professionnelles des uns et des autres ne doit pas être ignoré, c'est certain. Mais pour autant, n'oubliez pas qu'il y a des gens moins compétents que d'autres dans tous les secteurs et que le droit n'est pas épargné, la notion de compétence ne se résumant pas ici à un diplôme...

   Re: Quitter le droit ? Au secours !

de Dxtro   le Ven 10 Fév 2012 15:47

  • "Membre actif"
  •  
  • 120 messages
  • Localisation: 26
  • Profession: Juriste
Bonjour à tous !

J'ai posté pas mal de messages sur ce forum sans jamais vraiment expliquer mon parcours et j'espère par la même occasion, relancer un message d'espoir aux JD !

J'ai 22 ans, jeune diplômée d'une maîtrise de droit des affaires en Juin 2011, je n'ai pas fait de 5ème année par choix. Disons que je m'étais octroyé une année sabbatique pour réfléchir à ma spécialisation, mais quand je voyais le contenu des M2, c'était exactement ce que j'avais fait en M1, j'étais pas très motivée...Puis rester le cul vissé sur les bancs de la fac ca va un temps !

Je vous cache pas que j'ai pleuré un mois au fond de mon lit quand je suis revenue, valise à la main, chez mes parents !
J'ai travaillé une semaine en usine puis j'ai dit STOP ! LANCE TOI, t'as rien à perdre !

J'ai été contactée par une boîte d'intérim pour faire un remplacement de juriste d'affaires pendant 2 mois dans une très grande société. Seule au service juridique, cela a été une excellente expérience, j'ai touché à tous les types de droit (même du droit rural !!), j'ai développé de vraies compétences professionnelles en peu de temps.

Fin de mission, re-déprime. Et pourtant, je postule par hasard pour un poste de juriste dans une PME en plein essor dans ma ville. Et là, miracle, deux semaines après la fin de mon CDD, mon premier CDI, un vrai poste de juriste généraliste avec des responsabilités, création de poste donc tout à faire !

Tout ça pour dire que moi, vilain petit canard qui n'a pas de bac+5 et du haut de mes 22 piges, 6 mois à peine après la sortie du master 1, j'ai réussi.

Je sais pas si c'est de la chance ou du travail, un peu des deux je présume...Mais rien n'est gagné, rien n'est perdu, il faut se battre et y croire !!
Et surtout, pensez aux PME qui s'en foutent éperdument de vos diplômes mais misent sur votre personnalité et votre motivation et le salaire n'en est pas moins bon !

   
Afficher les messages postés depuis:
Trier par
Ordre

Au total il y a 11 utilisateurs en ligne :: 0 enregistré, 1 invisible et 10 invités (basées sur les utilisateurs actifs des 5 dernières minutes).
Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 1334, le Mar 14 Avr 2020 20:28



Profitez-en !

C'est seulement aujourd'hui sur Le Village de la Justice:

Formation « Avocat Mandataire Sportif » 100% gratuite !

Demain une autre offre !


LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs