Forum : Emploi et carrière

Sujet : Réalité du marché ?

Vos expériences, le marché de l'emploi, les évolutions de carrière et des métiers...

Réalité du marché ?

de Spinz   le Jeu 03 Fév 2022 16:50

  • "Membre"
  •  
  • 1 messages
  • Localisation: 75
  • Profession: Avocat
Chères imminentes consoeurs, chers imminents confrères.

Titulaire du CAPA depuis novembre 2021, c'est au détour d'une cinquantaine de candidatures que je m'interroge aujourd'hui sur la réalité du marché face à un profil que j'ose pourtant croire favorablement atypique.

J'ai mis un terme à ma scolarité au résultat de circonstances indépendantes de ma volonté avant de partir vivre, à 19 ans, au Japon pendant près de deux ans et demi.

À 23 ans, je décidai de renouer avec le domaine qui m'interpellait depuis tout minot en embrassant une capacité en droit à la Sorbonne.

Ressorti major de promotion, je me suis vu offrir le droit, que j'ai saisi, de sauter une année, derrière quoi j'ai pu pourvoir un stage chez Clifford Chance et eu l'agréable surprise de me voir délivrer un titre au mérite entre autres hauts-faits.

Séduit très tôt par le stimuli intellectuel suscité par le droit des affaires, singulièrement des sociétés, j'ai coloré mon parcours en ce sens, mais ai réalisé lors de ma formation à l'EFB que je m'y réfugiais sans doute et également pour l'impersonnalité qui y règne au contraire du droit pénal qui m'a toujours attiré.

À l'occasion de mon stage final dans un cabinet généraliste, j'ai eu le plaisir de recevoir mon baptême de feu en ce dernier domaine et réalisai que, de toute évidence, j'eu tort de l'appréhender sous la crainte que ma conscience me rattrape, si bien qu'aujourd'hui, je suis convaincu que seul un compromis établi entre le contentieux des affaires et pénal serait susceptible de m'épanouir pleinement.

C'est là que le bat blesse. Qu'il s'agisse des affaires ou de la matière répressive, j'essuie au mieux un refus courtois, au pire me heurte à un parfait silence.

Malgré l'entretien de mes connaissances de fond, je refuse que l'émousse finisse par s'installer sur mes acquis et souhaite gagner un cabinet où je serais susceptible d'y parachever mes enseignements.

J'ai beau chercher, je ne sais pas ce qui flanche dans les candidatures que je soumets, si ce n'est le caractère atypique de mon profil qui n'engage finalement que ceux se conformant à un standard.

Dans ces conditions, je m'interroge si ce genre de profil n'est pas susceptible d'inspirer de la crainte chez les recruteurs, ainsi qu'a pu me le faire comprendre un ainé.

Je vous remercie par avance pour le soutien que vous pourrez m'apporter.

   Re: Réalité du marché ?

de Legisto   le Sam 02 Avr 2022 20:42

  • "Membre"
  •  
  • 3 messages
  • Localisation: 75
  • Profession: Avocat
Bonjour,

Les profils atypiques font toujours peur aux recruteurs. Aussi le fait que vous ayez commencé vos études à 23 ans peut rebuter certains. Objectivement ça n'a aucune importance mais en France il y a comme une espèce de moule à respecter et qui fait peur dès qu'on en sort.

Si vous êtes compétent et que vous n'avez pas peur de travailler dur, lancez-vous en tant qu'avocat indépendant. Vous aurez certainement du mal à trouver des clients dans le domaine des affaires, et le droit pénal ne sera pas forcément le plus rémunérateur. Mais quitte à choisir entre ça et le chômage...

Gardez cette solution en dernier recours.

Bon courage à vous

Afficher les messages postés depuis:
Trier par
Ordre

Au total il y a 17 utilisateurs en ligne :: 0 enregistré, 0 invisible et 17 invités (basées sur les utilisateurs actifs des 5 dernières minutes).
Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 1334, le Mar 14 Avr 2020 21:28

Bienvenue sur le Village de la Justice.

Le 1er site de la communauté du droit, certifié 4e site Pro en France: Avocats, juristes, fiscalistes, notaires, huissiers, magistrats, RH, paralegals, étudiants... y trouvent services, informations, contacts et peuvent échanger et recruter. *

Aujourd'hui: 149 290 membres, 23263 articles, 126 585 messages sur les forums, 4 240 annonces d'emploi et stage... et 2 000 000 de visites du site par mois en moyenne. *


FOCUS SUR >

[Dernières tendances de l'emploi dans le Droit] +78% d'annonces d'emploi et stages au 1er semestre 2022 !

A LIRE AUSSI >

Pourquoi publier sur Le Village de la Justice ?




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs