Forum : Emploi et carrière

Sujet : Comment exercer à l'étranger avec une expérience de juriste

Vos expériences, le marché de l'emploi, les évolutions de carrière et des métiers...

Comment exercer à l'étranger avec une expérience de juriste

de Bee95   le Lun 12 Sep 2022 20:36

  • "Membre"
  •  
  • 1 messages
  • Localisation: 75
  • Profession: Juriste
Bonjour,

Petit topo rapide : Je suis diplômée de deux masters spécialisés en procédures, contentieux et voies d'exécution. J'ai travaillé 3 ans chez les huissiers de justice dans le but d'en devenir un, mais finalement ce n'était pas fait pour moi. Je suis aujourd'hui juriste contentieux/procédures collectives dans un établissement financier.

Entre temps j'ai fait une pause de 6 mois à Toronto, j'ai été au pair et je suis allée à l'école pour améliorer mon anglais. Pourquoi ? Car ça toujours été un rêve pour moi, j'ai toujours aimé l'anglais mais je l'avais carrément mis de côté après le lycée... et j'aime aussi beaucoup voyagé et échanger avec les autres.

Bref, après cette expérience me voilà complètement perdue. Enfin, pas que depuis ce moment non plus à vrai dire, car le droit ne m'a finalement jamais passionné :shock: , et le domaine dans lequel je suis j'ai l'impression d'y être juste par hasard, juste parce que huissier ça n'a pas fonctionné en fait. Bref, le contentieux ce n'est pas ma passion franchement !!

Surtout, j'ai aimé être à l'étranger, ça fait 6 mois que je suis revenue et je n'arrive pas à me dire que ma vie maintenant c'est de rester en France jusqu'à la fin de mes jours ahah... :roll: je suis quelqu'un d'hyper curieux et dynamique. Je me rends compte qu'un travail qui ne me permets pas de pouvoir travailler ailleurs qu'en France ne correspond pas du TOUT à ma personnalité, mais c'est un peu tard pour faire ce constat... :cry:

C'est quelque chose qui me pèse beaucoup, je m'endors mal et le matin quand je me réveille c'est la première chose à laquelle je pense : j'aime pas mon travail, je pouvais faire mieux que ça, je veux pouvoir partir si j'en ai envie.

Est-ce que quelqu'un aurait des conseils de réorientation me permettant de partir du contentieux, alors soit pour faire encore du droit (mais quelque chose d'interessant, après je sais c'est subjectif... :lol: ) ou pour tout autre chose mais qui ne serait pas trop dur à atteindre après mon expérience. J'ai peur de devoir tout reprendre à 0 et d'investir encore de l'argent "pour rien", de faire encore les mauvais choix. Je voudrais exercer une profession qui est recherchée et qui rémunère aussi par la même occasion (car juriste contentieux franchement... 5 ans d'étude pour ça...), qui est aussi demandée et valorisée (toujours pareil juriste contentieux en entreprise, on est pas les plus gratifiés lol -) ).

Je pensais au droit des nouvelles technologies, RGPD ect (mais j'ai l'impression que c'est bouché) pour pourquoi pas basculer dans tout ce qui est en ce moment assez demandé dans l'IT marketing... après est ce que ça s'exporte finalement je ne sais pas... il y a aussi la compliance..

Bref, mon message est un peu brouillon, autant brouillon que mes idées ahah. Mais voilà je me suis dit que peut être ici quelqu'un à vécu la même chose que moi, ou ressent la même chose que moi... ?

J'espère vraiment trouver une solution "rapidement" car j'ai 27 ans et faudrait commencé à être adulte et se poser à un moment :lol:

Merci d'avance.

:)

Au total il y a 3 utilisateurs en ligne :: 0 enregistré, 0 invisible et 3 invités (basées sur les utilisateurs actifs des 5 dernières minutes).
Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 1334, le Mar 14 Avr 2020 21:28

Bienvenue sur le Village de la Justice.

Le 1er site de la communauté du droit, certifié 6e site Pro en France: Avocats, juristes, fiscalistes, notaires, commissaires de Justice, magistrats, RH, paralegals, étudiants... y trouvent services, informations, contacts et peuvent échanger et recruter. *

Aujourd'hui: 149 730 membres, 24099 articles, 126 660 messages sur les forums, 4 080 annonces d'emploi et stage... et 1 550 000 visites du site par mois en moyenne. *


FOCUS SUR >

L'hybridation du travail et des compétences des juristes, une chance à saisir.

A LIRE AUSSI >

Les statistiques 2022 sur l'emploi des Avocats et Juristes.




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs