Sujet : Huissier ... Un métier bien difficile d'accès

Vos expériences, le marché de l'emploi, les évolutions de carrière et des métiers...

Re: Huissier ... Un métier bien difficile d'accès

> de ipsos le Jeu 12 Avr 2018 18:21

Bonjour,

L'huissier de justice peut exercer seul son activité dans le cadre d'une entreprise individuelle classique. Dans ce cas, il est directement titulaire de la charge. Il n'a pas d'associé mais a des salariés (impossible de travailler totalement seul).

A côté de l'exercice individuel, on trouve des huissiers qui exercent sous forme de société (SCP ou SELARL essentiellement...). Pour constituer une société, il faut, en principe être au moins deux (il y a des exceptions). Dans ce cas, c'est la société qui est titulaire de la charge. Les huissiers sont associés et ont des parts sociales de la société.

Si j'ai bien compris vous semblez préférer l'exercice individuel. Il vous faut attendre qu'un huissier titulaire d'une étude individuelle parte en retraite. Ça risque d'être compliqué puisque la majorité des huissiers sont associés...

L'exercice en société présente plusieurs intérêts. Une société a plus de moyens pour se développer qu'un huissier individuel. Ainsi, à la fin de l'année, les huissiers associés ont généralement de plus gros revenus que ceux qui exercent seuls. L'exercice sous forme de société permet de prendre des vacances de temps en temps ce qui est très compliqué pour un individuel.

Concernant les prix, ils sont déterminés en fonction du chiffre d'affaire de l'étude. Une étude individuelle ayant forcément un chiffre d'affaire plus faible, on trouve des études individuels à de prix modérés. Concernant les parts de sociétés, tout dépend également de la rentabilité et du pourcentage du capital que vous prenez. Vous pouvez commencer par être associé à 10% et si un associé s'en va, lui racheter ses parts...

Si vous réussissez l'examen et que vous avez la possibilité d'acheter des parts de société, le prix ne devient qu'un détail. En région parisienne vous pouvez être amené à faire un investissement proche du million d'euros mais, la rentabilité sera extrêmement rapide (les banques suivent). En revanche, si vous trouvez une étude individuelle à un prix faibles (moins de 100 000 €), il faut se poser des questions. Une telle étude n'a pas une grosse activité donc, il faudra travailler très dur pour développer l'activité et se contenter de revenus annuels inférieurs à 40 000 €, ce qui est très peu pour la profession.
ipsos
"Membre actif"
 
20 messages
Localisation: 92
Profession: Autre métier du droit

Re: Huissier ... Un métier bien difficile d'accès

> de noano le Ven 13 Avr 2018 12:34

D'accord ! Donc si je comprend bien, Si je réussi les examens, ce serait plus judicieux de m'associer avec d'autres huissier de justice. Mais dans ces cas la, est ce qu'il y aurait des choses a payer ? ( Je pose c'est questions car je doit faire un exposé sur le métier avenir et j'essai d'avoir un maximum d'informations ) Et quel est le salaire moyen d'un huissier de justice ?
Et comment sa ce passe le metier d'huissier de justice ? Quels sont les activités d'un huissier de justice et comment sa ce passe ? ( Je me suis renseigné sur internet mais je prefere demander a quelqu'un qui si connait
noano
"Membre"
 
10 messages
Localisation: 16
Profession: Etudiant

Re: Huissier ... Un métier bien difficile d'accès

> de ipsos le Ven 13 Avr 2018 14:36

Bonjour,

A la base les charges d'huissier sont gratuites. Si vous arrivez à un moment où le ministère de la justice décide de créer des charges, et si vous êtes tiré au sort, vous pouvez créer une étude à moindre frais. Mais c'est extrêmement rare d'où, la nécessité d'acheter les parts de quelqu'un qui prend sa retraite.

Si vous vous associez, il y a un gros chèque à donner puisque vous achetez des parts de société à quelqu'un qui compte partir en retraite avec une somme rondelette.

Que vous achetiez une étude individuelle ou des parts de sociétés l'investissement dépend de la rentabilité de l'étude. Il est sans doute possible d'acheter une étude dans un secteur rural pour moins de 200 000 € mais, la rentabilité sera mauvaise. En clair, il faudra travailler énormément pour avoir des revenus certes, confortables mais pas exceptionnels.

A contrario, vous pouvez acheter des parts de SCP pour un investissement de 500 ou 600 000 € voir plus mais avoir des revenus annuels proches de 200 000 €.

Concernant le salaire moyen, sauf exception, les huissiers ne sont pas salariés. Depuis quelques années il y a bien un statut d'huissier salarié mais, ils ne sont pas très nombreux. Quand on se lance dans une telle profession, le but n'est pas d'être salarié.

Les revenus déclarés par les huissiers sont en moyenne de 180 000 € par an. On parle généralement de BNC. En région parisienne c'est beaucoup plus. La place est chère mais ceux qui ont la chance d'arriver au bout (il faut un peu de chance), ça vaut la peine. Il y a certains huissiers qui gagnent moyennement leur vie (ceux qui ont des petites études) mais, ils sont majoritaires à passer la barre des 100 000 € par an.

Les procédures collectives sont très exceptionnelles.
ipsos
"Membre actif"
 
20 messages
Localisation: 92
Profession: Autre métier du droit

Re: Huissier ... Un métier bien difficile d'accès

> de noano le Sam 14 Avr 2018 23:18

ah oui :shock: :shock: :shock: mais c'est que dans tout les cas sa revient très cher !! Je ne pensais pas que sa serais aussi cher de pouvoir eercer ce métier !
noano
"Membre"
 
10 messages
Localisation: 16
Profession: Etudiant

Re: Huissier ... Un métier bien difficile d'accès

> de noano le Sam 14 Avr 2018 23:45

Je pense que je vais reflechir a un autre metier car je ne pense pas arriver a payer des choses comme ça....
noano
"Membre"
 
10 messages
Localisation: 16
Profession: Etudiant

Re: Huissier ... Un métier bien difficile d'accès

> de noano le Dim 15 Avr 2018 20:11

Mais par exemple. Si je veux me mettre en association. Il faut verser quoi comme argent ?
noano
"Membre"
 
10 messages
Localisation: 16
Profession: Etudiant

Re: Huissier ... Un métier bien difficile d'accès

> de ipsos le Mar 17 Avr 2018 18:18

Bonjour,

Pour exercer la profession d'huissier (ou notaire, commissaire priseur, mandataire judiciaire ou greffier de TC), il faut être titulaire d'une charge.

La charge est créée par le garde des sceaux et, il y en a un certain nombre par département. La charge (comme la licence de taxi) est gratuite mais, il n'y a que très peu de créations c'est pourquoi, il faut soit attendre le départ en retraite d'un huissier (associé ou individuel) soit s'associer avec un autre huissier en place.

Une SCP d'huissiers composées de 3 huissiers peut intégrer un 4e si son activité s'est développée. Mais dans ce cas, le nouvel entrant devra acheter des parts que détiennent les 3 autres.

Une société est composée de parts sociales. Si vous vous associez, vous achetez les parts de quelqu'un.

Le prix à payer ne dépend du caractère individuel ou en société de l'étude. Vous pouvez trouver une étude individuelle à moins de 200 000 € ou devoir débourser 700 000 € pour acquérir, seulement, 30% du capital d'une société. Le prix dépendra de la rentabilité de l'étude et donc, des revenus que vous allez pouvoir vous dégager. Dans le premier cas, il correspondra à un revenus de simple cadre, dans le second, il dépassera les 200 000 € par an... Ce qui fait la différence, c'est la clientèle. Une grosse étude a généralement des clients réguliers (banques, sociétés de crédits, offices HLM...) et du réseau (avocats, sociétés de recouvrement...).

Si le prix est trop bas, l'étude sera totalement à développer et les premières années peuvent être difficiles. Si le prix est très élevé, ce n'est qu'un détail, les banques sont là et savent très bien que les huissiers, sauf accident gagnent bien leur vie. Il ne faut donc pas avoir peur des sommes car il n'est pas nécessaire de disposer de la somme immédiatement.

La question à se poser est de savoir comment vous voulez travailler et de savoir si vous aimez les challenges. En investissant peu, vous acceptez de gagner un peu moins au départ mais, vous avez des marges de progression. Une étude qui vaut 200 000 € aujourd'hui peut, si vous bossez bien doubler de valeur et devenir très rentable. En revanche, si vous voulez des gros revenus rapidement, il vaut mieux viser une grosse étude dès le départ, malgré l'investissement vous êtes plus serein. La grosse étude dispose déjà du personnel compétent, des outils informatiques et de la clientèle.

Cette règle est toujours la même dans le monde des affaires, il est plus confortable d'acheter un Leclerc (l'argent rentre seul grâce aux employés) qu'un petit commerce où il vous faudra bosser directement avec plus de risques !!!

Le montant n'est donc qu'un petit détail. En revanche, avant d'arriver au moment de faire le chèque, il a des étapes bien plus compliquées :

- Valider un M1 : Le M2 reste conseillé. Cette étape reste à la porté de nombreux étudiants qui ont passé le cap de L2

- Trouver un stage pro : Cette étape se complique. Vous êtes en concurrence et les enfants d'huissiers qui, s'il arrivent à suivre en fac (j'en connais plus d'un qui a foiré :lol: ) se dirigent, naturellement, vers ce métier qui leur assure un avenir sans trop d'effort.

- Réussir l'examen : Il est très sélectif et surtout, j'ai de sérieux doutes sur l'organisation quand je vois d'excellents juristes rater l'examen et de mauvais juristes réussir simplement parce que papa est dans le métier... Je ne peux dire qu'il y a de la fraude, mais, je ne peux assurer qu'il n'y en a pas. Sur ce point, je fais plus confiance aux facs.

- Trouver une étude : Cette étape est compliquée car il faut parfois accepter de quitter sa région. De plus, pour acheter les parts d'un associé, il faut l'accord des autres associés. Autant dire que si dans une SCP, un des associé a son fils étudiant en droit, il fera tout pour vous bloquer pour garder la place au chaud à son fiston lol -).

Une fois ces étapes franchies, si vous avez l'opportunité de trouver une belle étude rentable où on vous demande un chèque de 700 ou 800 000 €, pas de panique ! La banque est là, et elle vous financera même l'indispensable Porsche Cayenne qui utiliserez pour dire à des personnes qui rencontrent des difficultés financières qu'il faut payer...
ipsos
"Membre actif"
 
20 messages
Localisation: 92
Profession: Autre métier du droit

Re: Huissier ... Un métier bien difficile d'accès

> de noano le Mer 18 Avr 2018 18:23

Ah ok !!! vous me rassurez !! donc si je veut acheter ma charge et qu'elle est par exemple a 700 mille euros, il ne faut pas que je m inquiete parce que les banques payent ? Mais comment sa ce passe ? On fait un crédit ?? et quand on s associe j ai pas compris ce qu il faut verser... J e n ai pas compris quand vous avez dit :
Une SCP d'huissiers composées de 3 huissiers peut intégrer un 4e si son activité s'est développée. Mais dans ce cas, le nouvel entrant devra acheter des parts que détiennent les 3 autres.
noano
"Membre"
 
10 messages
Localisation: 16
Profession: Etudiant

Re: Huissier ... Un métier bien difficile d'accès

> de noano le Mer 18 Avr 2018 21:44

Et si sa ne vous derange pas est ce que vous pourriez m expliquez en detail la profession d huissier de justice svp c est que je doit faire un diaporama sur mon metier mais je n arrive pas a expliquer, on a le site Onisep pour les details mais sa ne suffit pas :roll:
noano
"Membre"
 
10 messages
Localisation: 16
Profession: Etudiant

Re: Huissier ... Un métier bien difficile d'accès

> de lucio le Jeu 19 Avr 2018 10:06

Vous êtes étudiant dans quelle filière si ce n'est pas indiscret ?
lucio
"Vétéran"
 
619 messages
Localisation: 75
Profession: Juriste

PrécédenteSuivante

Retourner vers Emploi et carrière

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités