Sujet : Besoin d'échanger avec des fiscalistes

Vos expériences, le marché de l'emploi, les évolutions de carrière et des métiers...

Besoin d'échanger avec des fiscalistes

> de Mushi le Dim 10 Juin 2018 13:53

Bonjour à tous

Je suis sur le point de choisir un M2 et malheureusement je me trouve confrontée à un dilemme... j'hésite énormément entre deux matières, la conformité bancaire (compliance) et la fiscalité.

J'ai commencé mon M1 en pensant aller vers la conformité bancaire. Et j'ai en fait adoré les matières de fiscalité cette année. Je vois que c'est un créneau porteur aussi. En fait je crois que cela me plaît encore plus que le droit financier. Du coup j'ai passé des entretiens pour des masters dans ces deux matières.

Les deux entretiens se sont très bien passés, le jury m'a gardée plus longtemps, semblait très intéressé, j'ai eu la fameuse question "sommes-nous votre premier voeu ?", etc. Je ne veux pas me vanter mais mon profil est intéressant (expérience à l'étranger, langues, je présente bien, je fais preuve d'assurance sans être arrogante). Je crois que je vais obtenir une offre dans les deux formations, j'ai une journée ensuite pour me décider et je ne sais plus quoi choisir ! J'ai peur de regretter mon choix et de choisir la mauvaise spécialité.

En fait la conformité bancaire m'intéressait au départ. Je pensais que j'allais détester la fiscalité, et allez savoir pourquoi, ça me plaît beaucoup.

Je suis quelqu'un qui aimerait avoir des opportunités à l'international. Je n'aime pas vivre en France, je déteste Paris, et je parle couramment l'Anglais et l'Espagnol (trilingue).

Y-a-t-il des fiscalistes ici qui occupent des postes à l'étranger ? Quels est votre parcours ? J'aimerai retourner vivre en Grande-Bretagne (j'y ai travaillé pendant deux ans avant de reprendre mon droit), quelles sont les opportunités pour les fiscalistes de formation française ? Le LLM est-il obligatoire (pas que ça me gêne hein...) ? Quels sont les créneaux porteurs, à l'international ?

L'avantage c'est que les masters qui m'intéressent sont tous deux proposés en apprentissage. Je pense chercher une alternance dans la banque ou en entreprise, pas en cabinet.

Dans quel domaine êtes-vous spécialisé ? Qu'est-ce qui vous plaît dans votre métier, quels sont les inconvénients ?
Mushi
"Membre"
 
1 messages
Localisation: 78
Profession: Etudiant

Re: Besoin d'échanger avec des fiscalistes

> de LaForceMajeure le Lun 11 Juin 2018 10:08

Bonjour Mushi,

Je ne suis pas spécialiste du droit fiscal ou de la conformité bancaire, mais je pense pouvoir vous donner quelques informations utiles relativement aux questions que vous vous posez.

-En ce qui concerne vote dilemme fiscalité/conformité bancaire, ces domaines sont clairement tous les deux porteurs, cependant :

-Il me semble que le domaine de la conformité bancaire a davantage le vent en poupe que celui de la fiscalité, et

-Il faut savoir que la grande majorité des opportunités en droit fiscal se situent en cabinet d’avocats (information importante il me semble, puisque vous avez précisé que vous comptez « chercher une alternance dans la banque ou en entreprise, pas en cabinet ». Si le métier d’avocat vous rebute, j’aurais tendance à vous déconseiller de vous spécialiser en droit fiscal. (mais peut-être ai-je mal interprété la phrase susmentionnée et que vous ne souhaitez pas éviter cette profession ?))

-Enfin, en ce qui concerne l’aspect international que vous recherchez, il faut savoir que le droit étant lié au territoire dans lequel il s’applique, il est difficile pour un juriste de s’exporter à l’étranger. A moins d’un coup de chance (e.g. opportunité dans la filiale étrangère de l’entreprise à l’issue de l’alternance que vous ferez au cours de votre M2 ou plus tard au cours de votre carrière, V.I.E. suivi d’un véritable contrat de travail,…), un diplôme étranger + éventuellement l’admission au barreau du pays où vous souhaitez travailler me semblent être un prérequis important pour y trouver du travail.

Cordialement,

LFM
LaForceMajeure
"Membre actif"
 
68 messages
Localisation: 92
Profession: Juriste

Re: Besoin d'échanger avec des fiscalistes

> de ipsos le Lun 11 Juin 2018 17:30

Bonjour,

Je suis fiscaliste. Actuellement fonctionnaire à la DGFIP et en cours de préparation de mon dossier pour intégrer la profession d'avocat.

La fiscalité est clairement un domaine porteur, que ce soit dans le public ou dans le privé. Les très grandes entreprises ont un département fiscal. Outre les entreprises, vous pouvez exercer dans les cabinets d'avocats, dans les cabinets de conseils aux entreprises (type cost-killers) voir, dans les sociétés d'experts-comptables (attention cependant à la rémunération). Vous pouvez intégrer à la DGFIP sur concours directement dans la catégorie A et espérer des postes bien rémunérés en passant des concours internes.

Globalement, un M2 en fiscalité vous permet d'espérer un poste avec une rémunération intéressante. Même les avocats collaborateurs, lorsqu'ils sont fiscalistes, ils s'en sortent généralement bien mieux que leurs confrères généralistes.

Toutefois, la difficulté de votre projet tient à votre volonté de vivre en Grande-Bretagne. Il faudra donc renforcer votre formation qui sera insuffisante. Vous devrez vous former à la Common Law et à la fiscalité britannique (bon courage, c'est pire que chez nous !). Il m'est arrivé d'intervenir dans des grandes sociétés britanniques et j'étais reçu, dans les bureaux français, par des juristes fiscalistes français. La raison tient au fait que lorsqu'un grand groupe décide de créer une filiale ou un établissement dans un pays, il a besoin de s'entourer de personnes qui maîtrisent le droit du pays concerné.

Ainsi, un grand groupe Français comme Total, embauchera des juristes anglais dans ses filiales anglaises.

Il vous faudra donc orienter votre formation vers la fiscalité internationale et compléter par un diplôme britannique.

Si vous optez pour la fiscalité et si vous décidez, finalement, de rester en France, il faudra envisager le métier d'avocat. Comme je l'ai dit, les très grosses entreprises ont un département fiscal or, la majorité des entreprises sont en région parisienne, que vous détestez à juste titre :lol: . Les sociétés plus modestes externalisent le conseil fiscal ou offrent des postes dont la rémunération est peu motivante.

Je ne connais pas la compliance mais, c'est le secteur en vogue et, il a l'avantage d'être assez nouveau. Il y a donc de sérieuses opportunités et si c'était à refaire, je prendrais cette option ! Si vous arrivez dans une société avec un département compliance créé récemment vous allez très vite devenir un des pilier de ce service ce qui ne peut qu'être un atout dans le cadre des négociations afin d'obtenir une promotion.

Dans votre cas, la compliance présente le même défaut que la fiscalité. Si vous souhaitez vivre en Grande-Bretagne, il vous faudra un diplôme anglais encore que vous pouvez toujours vous vendre auprès d'une banque anglaise qui souhaite développer une activité en France car la prise de décision se faisant au siège, les dirigeants apprécieront d'avoir, auprès d'eux, quelqu'un qui maitrise les normes Françaises. Reste à savoir si la compliance est aussi recherchée en Grande-Bretagne.
ipsos
"Membre actif"
 
45 messages
Localisation: 92
Profession: Autre métier du droit


Retourner vers Emploi et carrière

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités