Sujet : Débouchés fiscaliste sans CAPA

Vos expériences, le marché de l'emploi, les évolutions de carrière et des métiers...

Débouchés fiscaliste sans CAPA

> de Saveol le Ven 06 Juil 2018 12:36

Bonjour à tous,

Je m'apprête à intégrer un master 2 droit fiscal de l'entreprise.
Cependant ayant déjà pris un certain retard en reprenant mes études à 23 ans, j'en aurai 28 quand je sortirai du master. De ce fait, j'hésite grandement à m'inscrire à l'IEJ pour présenter le concours d'avocat mais pense tout de même le tenter une fois.

C'est pourquoi je m'adresse à vous pour m'indiquer quels sont les réelles perspectives professionnelles pour un fiscaliste sans CAPA.
Ainsi, est il judicieux d'effectuer un stage de fin d'étude en cabinet d'expertise comptable et rester dans ce secteur en tant que consultant fiscaliste, mais quid de la progression ?
Ou bien est il préférable de rester juriste en cabinet d'avocat et espérer une hypothétique passerelle ? Mais existe t'il réellement des places pour les simples juristes en cabinet d'avocat ?



En vous remerciant par avance de votre attention.
Saveol
"Membre"
 
1 messages
Localisation: 31
Profession: Etudiant

Re: Débouchés fiscaliste sans CAPA

> de ipsos le Lun 09 Juil 2018 19:13

Bonjour,

Il est toujours possible de trouver des débouchés sans le CAPA. Les grandes sociétés font appel à des juristes fiscalistes. Vous pouvez également être juriste fiscaliste dans un cabinet d'avocat de taille importante ainsi que dans les cabinets d'experts comptables.

Attention aux évolutions de carrière ! Un poste de juriste dans un cabinet d'avocat ou de juriste d'entreprise peuvent vous permettre de bénéficier de la passerelle pour devenir avocat. De plus les fiscalistes dans les très grandes entreprises ont des salaires et des avantages non négligeables !

En revanche, un poste dans un cabinet d'expert comptable ne vous permet pas de bénéficier de la passerelle. En outre, les cabinets comptables ont tendance à considérer les juristes qu'ils emploient comme des employés de seconde zone. J'en connais plusieurs qui gagnent à peine plus de 30k€ par an.

Sinon vous pouvez envisager de passer les concours de la DGFIP avec un bémol, il faut être mobile et les postes les plus intéressants sont à Paris.
ipsos
"Membre actif"
 
42 messages
Localisation: 92
Profession: Autre métier du droit


Retourner vers Emploi et carrière

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: brickie et 2 invités