Village de la Justice Village-justice.com
Des cabinets qui innovent (20) : 11.100.34 Avocats Associés offre ses contrats !
samedi 20 juin 2015
Adresse de l'article original :
https://www.village-justice.com/articles/Des-cabinets-qui-innovent-100,19930.html
Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur.

Nous poursuivons notre série de chroniques sur les professionnels du droit qui innovent.
Pour cette 20ème chronique (déjà !), le Village de la Justice s’est entretenu avec Jérôme Giusti, Associé du cabinet 11.100.34 Avocats Associés, qui vient de lancer une offre de modèles de contrats en accès libre. Gratuits donc. Au-delà de la question tarifaire, c’est tout un modèle qui évolue...

Le site et service Jurismatic vient d’être lancé par l’incubateur - investisseur TheFamily [1] en collaboration avec le cabinet 11.100.34 Avocats. Le principe est simple : le site propose des contrats-types en accès libre et gratuits, sous licence "Creative Commons BY-NC-SA 3.0 FR" [2].

Treize contrats sont ainsi librement accessibles à l’heure où nous écrivons ces lignes, dans les domaines qui concernent particulièrement les entrepreneurs de petites structures : statuts, contrats de travail, CGV...
Au-delà de l’apparente simplicité de l’offre, il est intéressant d’en savoir plus...

Jérôme Giusti, comment en êtes-vous arrivé à offrir des contrats ?

"11.100.34 Avocats accompagne depuis plusieurs années des startups, avec l’incubateur TheFamily, en proposant un accompagnement aux créateurs.
Nous avons par exemple été les premiers à offrir une "startupbox", rassemblant les documents nécessaires à une société qui se crée (statut, marque, CG, CNIL, contrats de travail...).
Cette clientèle est en fort développement pour notre cabinet depuis trois ans, et tout est packagé et modélisé pour rendre notre offre accessible, afin que les startups puissent intégrer au plus tôt la stratégie juridique, tout comme elles le font plus intuitivement pour les finances ou le marketing. L’accompagnement qui est la valeur ajoutée est comprise dans ce Pack.

"Nous avons complètement intégré la notion de gratuité dans une partie de notre prestation."

Le marché du droit évolue, la profession avance, les associés du cabinet réfléchissent évidemment à l’évolution de nos marchés. Notre métier change, perdant son côté "sachant le droit" avec son côté un peu exclusif.
Nous avons donc décidé d’offrir les contrats. Ce sont des documents de qualité, travaillés depuis 20 ans chez nous, mais nous sommes persuadés que les contrats en général n’ont plus de valeur pour l’entrepreneur, puisqu’accessibles de partout, sur internet ou dans de simples ouvrages. La qualité de ce que l’on trouve est certes variable, mais il n’en reste pas moins que si les contrats sont disponibles partout et pour tous, ils perdent de leur valeur ajoutée en eux-mêmes. L’avocat n’est plus concurrentiel.
Pour nous, autant donc ne plus se battre sur le contrat pour clairement revaloriser le conseil. Il n’y a pas mieux qu’un avocat pour finaliser un bon contrat, pour le personnaliser, comprendre le besoin du client, le conseiller. Mais nous avons complètement intégré la notion de gratuité dans une partie de notre prestation.

Nous avons donc décidé avec TheFamily de proposer certains documents juridiques en open source. Et de nous concentrer sur l’accompagnement des startups (et pas simplement la personnalisation d’un contrat type)."

Pourquoi ce choix de viser les startups ?

"Nous voyons notre cabinet comme une startup."

"Nous voyons notre cabinet comme une startup. Notre façon de réfléchir à notre profession, à nos marchés, de nous adapter à la demande, d’avoir imaginé, avant beaucoup d’autres, de répondre à ce nouveau marché qu’étaient ces entreprises innovantes alors que personne ne s’intéressait à elles, tout cela est dans l’esprit que portent de nombreuses startups.
Nous travaillons donc naturellement et facilement avec elles, et constatons qu’elles ont de besoins juridiques non satisfaits, dans une phase où elle pensent plutôt "marchés, finances, futur".
Elles ont donc besoin de contrats, tout est à créer ! Et si l’avocat doit être à leurs côtés, c’est pour l’accompagnement, la personnalisation et la compréhension fine de leurs besoins. Pour trouver des modèles types réécrits rapidement (qu’elles regretteront un jour sans doute), elles n’ont plus besoin de nous.

JPEG - 22.2 ko
Des associés qui innovent... Jérôme Giusti, Clarisse Berrebi et Serge Vatine (de droite à gauche).

Tout cela nous permet de nous identifier comme une "startup lawyer". "

Quels sont les premiers retours ?

"Un très bon retour des startups ! Parce qu’elles voient que nous les comprenons. Même si évidemment toutes ne font pas appel à nous pour l’accompagnement juridique, nous créons un "effet de volume" et un vrai flux de contacts et clients.

C’est donc un outil marketing à partir de Jurismatic et de The Family, avec des événements, pour créer les conditions du besoin d’accompagnement.
C’est aussi clairement un outil de communication qui nous permet de nous distinguer de confrères ou de sites internet, et de créer un véritable volume de contacts pertinents sur notre marché.

C’est enfin participer à une dynamique globale et collective, positive pour le cabinet."

[1TheFamily est tout à la fois un incubateur et un investisseur dans des startups, car si la société aide et accompagne des jeunes pousses, c’est en échange d’une participation au capital. Ceci a de l’importance, car plus qu’ailleurs encore, la dynamique de recherche de succès est forte : il s’agit de se donner les moyens de réussir.

[2On peut les réutiliser mais sous conditions, sans but de revente par exemple.