Poster un message

En réponse à l'article :

Vol de données Uber : quelles obligations aurait dû respecter le groupe américain sous l’ère du RGPD ? Par Florent Gastaud, Data Protection Officer. retour à l'article
30 novembre 2017, 16:00
1. Que s’est-il passé ? La société Uber Technologies Inc. s’est faite dérober les données à caractère personnel de 57 millions de personnes à travers le monde entier [1]. Les personnes concernées sont une partie des clients et chauffeurs partenaires du groupe américain. C’est une fuite massive, de par la quantité de personnes concernées, et singulière, de par la volonté d’Uber de camoufler celle-ci. La société américaine a en effet versé une somme de 100 000 dollars aux hackers, contre leur silence et (...)

[1Article du site bloomberg.com, 21 novembre 2017, “Uber Paid Hackers to Delete Stolen Data on 57 Million People”

[2Article publié sur www.uber.com, 21 octobre 2017, « 2016 Data Security Incident »

[6Article 33 du Règlement (UE) 2016/679 du Parlement Européen et du Conseil du 27 avril 2016 relatif à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, et abrogeant la directive 95/46/CE

[7Guidelines on Personal data breach notification under Regulation 2016/679, 3 octobre 2017

[8Article 34 du Règlement (UE) 2016/679 du Parlement Européen et du Conseil du 27 avril 2016 relatif à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, et abrogeant la directive 95/46/CE

[9Article publié sur www.uber.com, 21 octobre 2017, « 2016 Data Security Incident »

[10Article 83 du Règlement (UE) 2016/679 du Parlement Européen et du Conseil du 27 avril 2016 relatif à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, et abrogeant la directive 95/46/CE

[11Article 82 du Règlement (UE) 2016/679 du Parlement Européen et du Conseil du 27 avril 2016 relatif à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, et abrogeant la directive 95/46/CE

[12Article 80 du Règlement (UE) 2016/679 du Parlement Européen et du Conseil du 27 avril 2016 relatif à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, et abrogeant la directive 95/46/CE

[13Article 3 du Règlement (UE) 2016/679 du Parlement Européen et du Conseil du 27 avril 2016 relatif à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, et abrogeant la directive 95/46/CE

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.
Note de la rédaction: Notez que ce forum n'est pas un lieu adapté aux conseils juridiques, qui nécessitent confidentialité et détails, ce que ne permet pas une page publique. Pour cette raison aussi, il n'y a pas d'obligation de réponse de l'auteur. Si vous attentez un conseil précis et personnalisé, il faut consulter un avocat directement.

Ajoutez votre commentaire ici
Qui êtes-vous ?

LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs