Forum : Emploi et carrière

Sujet : Reconversion : besoin d'aide !

Vos expériences, le marché de l'emploi, les évolutions de carrière et des métiers...

Reconversion : besoin d'aide !

de IDEreco   le Sam 24 Oct 2020 8:41

  • "Membre"
  •  
  • 1 messages
  • Localisation: 13
  • Profession: Autre métier non lié au droit
Bonjour à tous,
Je suis infirmier dans un grand hôpital public. J'ai 24 ans et je suis papa d'une petite fille de 2 ans, veuf de l'année dernière.
Cette épreuve dans ma vie, les difficultés croissantes de l'hôpital public, le manque de moyens et de reconnaissance et mon besoin "d'aller plus loin" dans ma carrière font que j'aimerais reprendre mes études. J'ai toujours été attiré par le droit et j'aimerais partir en Master 1 avant de poursuivre vers une formation de huissier de justice. Du moins, car ce projet peut évoluer, c'est la direction que j'aimerais prendre à ce jour. Je suis jeune, motivé et plein de ressources.
Vous qui êtes dans le droit, qui avez un regard aiguisé, qu'en pensez-vous ?
Je crains de quitter une profession qui se délite pour rentrer dans une autre qui subit également de grosses pressions.

Si quelqu'un a des contacts ou sait comment je peux m'y prendre, financement, passerelle etc. Je suis preneur !
De mon côté j'ai contacté des services de formations, sans réponse pour l'instant.

   Re: Reconversion : besoin d'aide !

de ju-risk   le Mar 27 Oct 2020 11:31

  • "Membre actif"
  •  
  • 218 messages
  • Localisation: 75
  • Profession: Avocat
Bonjour,

A vérifier, mais cela me semble étonnant qu'en étant infirmier diplomé (BAC +3), on puisse intégrer un M1 en Droit. Le diplome de licence permettant d'accèder au master 1 doit être au mimimum correspondant. Gestion, sciences politiques et/ou économie cela me semble plus probable, pour le domaine médicale cela me sembel étrange (médecine à la limite je pourrais comprende tant la sélection est importante de sorte que seuls de très bons étudiants y sont admis, ce qui n'est pas le cas chez des infirmiers qui sont aux medecins ce que les assistantes sont aux avocats).

D'autant qu'il me semble que bien souvent les capacités d'acceuil en droit sont saturées de sorte que l'acceuil des étudiants en M1 ne sortant pas de licence se fait sur dossier. Dans le cas présent, je ne sais pas quelle université serait intéressée par un tel profil.

La deuxième et la troisième année sont axées (outre la culture juridique de bas) sur la maîtrise des commentaires d'arrêts, exercice emblématique des étudiants en droit qui exige une méthodologie stricte, des connaissances étendues sur la matière considérée et un esprit d'analyse et de synthèse. Cet exercice consiste à analyser une décision de justice tout en étalant ses connaissances au correcteur (montrer qu'on a appris ces cours) et à user d'un esprit critique pour démontrer d'une certaine analyse juridique (ce qui sépare les 9/10ème de l'amphi du petit 1/10 d'étudiants brillants).

Je m'interroge sur votre capacité à réussir à obtenir votre diplome de M1 en droit (l'année à mon sens la plus diffcile et la plus importante d'un étudiant en droit car la sélection des étudiants de fait essentiellement au cours de cette année).

Pour les reste, une fois le M1 en poche et souvent un M2 en droit processuel, il reste à trouver un stage chez un huissier et là c'est comme chez les notaires, il vaut mieux avoir des bonnes relations ou être fils ou neveu de... Il reste que l'examen final d'huissier est particulierement difficile (plus que notaire) et qu'un fois l'examen en poche, l'obtention d'une charge reste aléatoire, comme chez les notaires, c'est souvent une activité salariée à laquelle se destine cette profession plus qu'une activité libérale (bien plus rémunératrice).

   Re: Reconversion : besoin d'aide !

de armand22   le Mar 24 Nov 2020 0:04

  • "Membre"
  •  
  • 3 messages
  • Localisation: 22
  • Profession: Juriste
Bonjour, j'ai réussi moi même par le passé en ayant amorcé des études de droit à passer en IEP puis à revenir en droit. Certains étudiant en économie ont pu se réorienter en licence pour le droit mais pas en M1. Là je pense sincèrement que les domaines sont trop éloignées.

De plus, il vous faudra forcément connaître des fondamentaux que ce soit en public comme privé comme la jurisprudence administrative ou la procédure pénale.

Vous imaginez si nous faisions la même chose en choisissant du jour au lendemain de devenir ergothérapeuthe en ayant fait un parcours math sup. ça n'a aucun sens.

Vous avez le droit de la santé qui est très interessant mais avec les finances publics de l'Etat à l'heure actuelle, ce n'est pas la planque.

Bon courage.

Afficher les messages postés depuis:
Trier par
Ordre

Au total il y a 21 utilisateurs en ligne :: 1 enregistré, 0 invisible et 20 invités (basées sur les utilisateurs actifs des 5 dernières minutes).
Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 1334, le Mar 14 Avr 2020 20:28

Sur le Village de la Justice aujourd'hui...



141 670 membres, 19542 articles, 126 000 messages sur les forums, 2 800 annonces d'emploi et stage... et 2 800 000 visites du site le mois dernier. *

L'interview >

L'Economie Sociale et Solidaire, un secteur foisonnant pour avocats engagés.

Focus sur >

Le Guide de l'Avocat Résilient, 30 outils utiles.




LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs