Forum : Emploi et carrière

Sujet : Quitter le droit ? Au secours !

Vos expériences, le marché de l'emploi, les évolutions de carrière et des métiers...
   

de evabd   le Ven 06 Jan 2006 22:38

  • "Membre actif"
  •  
  • 20 messages
  • Localisation: 69
  • Profession: Avocat
Salut Thoni,

je te suggère d'aller voir un médecin du travail et de te faire arrêter pour déprime, ce qui me semble bien être la réalité, à en croire le récit de tes plaisirs (télé-vidéo-gâteaux chocoalt). Ce n'est ni une honte d'être déprimé, ni un reproche de ma part. Essaie d'avoir un bon arrêt de travail pour te vider la tête et changer les idées, car comme tu es là, t'es au bord du gouffre !

A part cela, tu ne nous a toujours pas dit quel genre de droit tu pratiques dans l'enterprise et qu'est-ce qui te pèse tant.

J'ai un peu de mal à comprendre un diplomé en droit qui, après 4 ou 5 années d'études dit détester le droit ! C'est peut-être autre chose qui cloche ? Mais quoi ?

   

de ggirard   le Ven 06 Jan 2006 23:11

  • "Membre actif"
  •  
  • 44 messages
  • Localisation: 77
  • Profession: Magistrat
Une question : qu'est ce qui vous intéresse dans la vie ? Pour voir les modalités de passage d'un domaine à un autre.

Avez-vous pensé à la fonction publique ? Vous y entré avec le droit et vous changé de domaine ensuite (il y en a pleni qui font cela : j'en vois plein !!!!).
Gaëtan Girard
Directeur de l'administration générale
et de la réglementation
Préfecture de la Guadeloupe

-------

La Guyane, personne ne vous croira ... mais alors vraiment personne !

   

de thoni   le Dim 08 Jan 2006 0:52

  • "Membre"
  •  
  • 16 messages
  • Localisation: 94
  • Profession: Juriste
Oui! je ne déprime pas tant que cela en fait et heureusement mais c'est vrai que j'ai de petites baisses de moral de temps en temps et comme tout le monde je pense, non?

Ma spécialité, c'est le droit des affaires et ça ne fait pas mon affaire! :D
C'est vrai que je me demandais si je n'allais pas exercer le métier d'instit.!

Vous aimez tous votre travail ? :?

   

de ggirard   le Dim 08 Jan 2006 4:03

  • "Membre actif"
  •  
  • 44 messages
  • Localisation: 77
  • Profession: Magistrat
Tout d'abord, désolé pour les fautes de frappes qui ont émaillées mon précédent message.

Professeur des écoles ? Pourquoi pas. Toutefois, j'attire votre attention sur le fait que le corps des professeurs des écoles est un corps dit "bouché" dans notre jargon.

Connaissant très bien cet univers de l'intérieur, je note que le corps des professeurs des écoles, bien que de catégorie A, n'est composé que deux grades correspondant aux deux premiers grades des corps "classiques" de catégorie A -qui ont en trois-. Autrement dit, une fois dans ce corps, vous n'en sortirez plus sauf à passer de nouveaux concours dont l'académisme permanent n'ets plus à démontrer.

Autrement dit, vous ne pourrez obtenir de détachement dans un corps "classique" de catégorie A.

Lorsque je mentionait l'hypothèse de la fonction publique, au vu de ce que j'ai lu de vous, je pensais plutôt aux corps des attachés.

Pour ce faire, il vous faudrait passer le concours des IRA (instituts régionaux d'administration). Un concours pour cinq écoles : Lille, Lyon, Bastia, Nantes et Metz). La formation est rémunrée et dure une année.

Votre avantage serait de pouvoir passer ce concours en optant pour l'épreuve écrite de droit pvié, assez peu choisie.

Une fois sorti de l'école, vous pouvez quittre le monde du droit pour de la gestion, de la formation, de l'économie ou autre.

Sinon, vu votre profil a priori, vous pourriez également passer le concours de greffier en chef. Il vous faudrait suivre uneformation de deux années à l'ENG (école nationale des greffes) à Dijon. La formation est rémunérée. La fonction d'un greffier en chef n'est pas nécesairement juridique puisqu'il a sous sa responsabilité la direction des services de la juridiction.

Enfin, vous pourriez toujours vous présenter au troisième concours de l'entrée à l'ENA (école nationale d'administration) dont les corps de sorties sont très variés dans leurs fonctions.

A ce stade de votre positionnement profesionnel, je ne saurais trop vous conseiller de vous poser un peu -quitte à prendre une semaine de congés- et de bien réfléchir à ce que vous avez envie de faire. Ensuite, de voir comment il est possible, ainsi que cela vous a déjà été conseillé dans un message précédent, de prendre un congé formation (payé quelque peu) vers l'objectif que vous vous êtes fixé.

L'intérêt de la fonction publique est la sécurité de l'emploi et les horaires. Toutefois, je vous rassure : lorsque l'on veut travailler dans l'administration, on peut travailler très tard le soir ...

Enfin, pour répondre à votre question, en ce qui me concerne, je me suis "éclaté" dans mes différents postes qui m'ont permis d'aborder nombre de droits différents, de méthodes de tfavail différentes, et autres, qu'il s'agisse du ministère de l'agriculture, du secrétariat général du Gouvernemebnt, du ministère de l'outre-mer ou de la préfecture de la Guyane. Mais il est vrai que le droit -public- est une passion pour moi.

Tenez-nous au courant de la suite que vous donnerez à vos interrogationssi vous en êtes d'accord.

Bon courage,

Gaëtan
Gaëtan Girard
Directeur de l'administration générale
et de la réglementation
Préfecture de la Guadeloupe

-------

La Guyane, personne ne vous croira ... mais alors vraiment personne !

   

de Jean Marc Cheze   le Dim 08 Jan 2006 10:03

  • "Vétéran"
  •  
  • 2028 messages
  • Localisation: 42
  • Profession: Autre métier du droit
Et pourquoi de ne pas faire du social ou de l'humanitaire ou aller dans le milieu associatif(associations de consommateurs).
Rendre service aux gens c'est possible avec votre formation .
Cordialement
"A bon droit aider on doit" Leroux de Lincy
juriste gestion risques credit manager.
viadeo
Membre de l'association Henri Capitant.
http://www.cfo-news.com/La-manus-injectio-ou-la-regle-de-la-creance_a12944.html

   

de MC   le Dim 08 Jan 2006 17:22

  • "Membre"
  •  
  • 4 messages
  • Localisation: 78
  • Profession: Documentaliste, KM
Si vous êtes attiré par le cinéma, pourquoi ne pas bosser dans la PI? Je travaille en partie pour des producteurs et auteurs, et c'est un boulot qui est loin d'être rébarbatif, bien au contraire!

   

de Bastet   le Dim 08 Jan 2006 19:31

  • "Membre actif"
  •  
  • 39 messages
  • Localisation: 93
  • Profession: Juriste
Ben moi je suis dans la PI et je n'aime pas le droit non plus, alors ! :wink:

* cours se cacher pour éviter les jets de pierres *

Sérieusement, j'ai fais du droit parce qu'il fallait faire quelque chose et que juriste d'entreprise ne semblait pas si mal.
J'ai fais mon Deug et puisque le "Deug ne vaut rien sans licence" dixit les profs, j'ai continué.
Ensuite, comme la licence "ne valatt rien sans maîtrise" dixit toujours les profs, j'ai continué, et ainsi de suite jusqu'au Dess.
Et même là, j'avais presque l'impression qu'un seul 3ème cycle n'était pas suffisant. :?

Bref, j'ai enchainé mon stage de fin d'étude, CDD et CNE dans la même boîte sans avoir eu le temps de souffler de me poser et de me dire : "ma fille, que veux-tu vraiment faire maintenant ?".

Je sais que ce n'est pas du droit que je veux faire. Mais bon, peut-on balayer 5 ans d'études ainsi ?
Bien sûr, ça paraîtra "enfant gâté" à certains qui cherchent activement et désespérement un poste. J'ai cherché dans le même domaine au moment de la fin de mon CDD et je n'ai reçu aucune proposition d'entretiens. Je sais à quel point c'est dur de trouver un poste.

Mais mon travail oscille entre juriste et secrétariat, l'ambiance au boulot n'est pas forcément super, quand on demande une augmentation, on se prend un "mais vous savez, je reçois des CV où les gens proposent de travailler gratuitement ( :shock: :roll: ), et même, le droit, ben, bof quoi !

Bref, Thoni si vous avez le courage de sortir de ce droit "qui mène à tout", foncez ! :D

   

de thoni   le Dim 08 Jan 2006 21:48

  • "Membre"
  •  
  • 16 messages
  • Localisation: 94
  • Profession: Juriste
Merci Gaetan et Bastet pour tous vos conseils si précieux. :D

Je continue à postuler à des postes ayant plus ou moins de rapport avec le droit. J'ai trouvé quelques annonces, peu intéressantes à mon goût, mais puisqu'il faut bosser!
J'élargis ma recherche à d'autres métiers (ressources humaines par exemple).
Pour moi, passer des concours de la fonction publique type IRA me parait très difficile étant donné l'heure à laquelle je rentre chez moi le soir. Il faudrait pour cela que je travaille le week end et là, c'est peu probable que cela m'arrive! c'est le seul moment de la semaine où je peux être parfaitement épanoui ! Je pense que pour se remettre aux études, il faut avoir un objectif précis et solide et vraiment savoir ce que l'on veut. Car les places sont chères mêmes aux IRA.J'ai abandonné l'idée d'être instit. car l'évolution de salaire est peu engageante et je suis un minimum ambitieux de ce côté là.
Je ne perds pas courage même si cela fait environ deux ans que je me questionne et que je postule à diverses annonces.Recevez vous des réponses à vos candidatures? parce que moi, je n'en reçois presque pas! (à peu près 10% de mes envois)
Ecrivez vous des lettres de motivation adaptées à chaque entreprise ou avez vous plus ou moins une lettre type que vous adaptez? merci pour vos conseils
voili voilou, courage à vous tous
:winkL:

   

de françois   le Dim 08 Jan 2006 21:52

  • "Vétéran"
  •  
  • 828 messages
  • Localisation: 75
  • Profession: Juriste
Tous ces témoignages laissent perplexe. Il est urgent que les facs se penchent un peu sur les débouchés des formations qu'elles offrent. Dans le même temps, il faudrait informer les jeunes de la réalité du monde juridique
Dernière édition par françois le Lun 09 Jan 2006 0:00, édité 1 fois.
La justice c'est comme la sainte Vierge si on la voit pas de temps en temps, le doute s'installe. (Audiard)

   

de AmyLee   le Dim 08 Jan 2006 23:50

  • "Vétéran"
  •  
  • 305 messages
  • Localisation: 97
  • Profession: Juriste
Bastet a écrit :Ben moi je suis dans la PI et je n'aime pas le droit non plus, alors ! :wink:


La PI, c'est bouché il me semble non ? :?

Moi je galère pour trouver un job, et même pour un pauvre job payé au SMIC il y a toujours qqch qui ne va pas : trop qualifiée ou pas assez d'expérience !!

ARRGGHH !

Thoni, si tu veux changer de voie, vas-y ! Moi aussi j'essaie de quitter le droit... avant même d'avoir mon 1er vrai job de juriste... ::|

   
Afficher les messages postés depuis:
Trier par
Ordre

Au total il y a 20 utilisateurs en ligne :: 0 enregistré, 0 invisible et 20 invités (basées sur les utilisateurs actifs des 5 dernières minutes).
Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 1334, le Mar 14 Avr 2020 20:28

Sur le Village de la Justice aujourd'hui...



143 130 membres, 19957 articles, 126 070 messages sur les forums, 2 900 annonces d'emploi et stage... et 2 800 050 visites du site par mois. *

Edito >

2021: nos intuitions pour les mois à venir.

Focus sur >

[Dernières tendances de l'emploi dans le Droit] -30% sur le début 2021.




LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs
cron