Forum : Installation des Avocats et accès à la profession

Sujet : Examen de déontologie - Art. 98

Partage d'informations sur les modalités d'installation, retours d'expérience... mais aussi passerelles vers la profession d'avocat.
   

Re: Examen de déontologie - Art. 98

de Raphael57   le Ven 15 Sep 2023 11:55

  • "Membre"
  •  
  • 1 messages
  • Localisation: 57
  • Profession: Fiscaliste
Bonjour chers membres du forum,
Ma demande d'admission par voie dérogatoire ayant été acceptée par le co , je passe la redoutable épreuve de déontologie le 18/10/2023 à Lille.
Or, j'aurais aimé savoir si quelqu'un avait un retour d'expérience de ce centre d'examen.
Concernant ma misérable petite personne, je suis actuellement fonctionnaire, Inspecteur des Finances Publiques dans une brigade de vérifications (contrôle fiscal externe) et essaie de passer le plus clair de mon temps à potasser la déonto (Damien et Ader ed. 2022/2023 et le Revet).
J'avoue que je suis en train de passer en mode panique et, qu'après avoir lu tous les messages, mon sentiment de désespoir augmente sensiblement.
Aussi, serais-je heureux de tout conseil utile.
Merci à tous,
Raphaël

   Re: Examen de déontologie - Art. 98

de Husavik   le Lun 25 Sep 2023 19:13

  • "Membre"
  •  
  • 1 messages
  • Localisation: Etranger
  • Profession: Avocat
Bonjour à toutes et tous,

Je vais également tenter d'apporter ma contribution à ce fil, étant passé par cette voie.

S'agissant du déroulé de l'examen, je confirme qu'il n'y a pas de temps de préparation. Le jury vous fait entrer dans la pièce, se présente succinctement et vous fait piocher un sujet au hasard. Vous démarrez immédiatement.

C'était là ma première source de frustration ; je pensais qu'on aurait eu un temps d'échange pour évoquer mon projet professionnel. Il n'en fut rien, ni avant ni après l'exposé.

Cette absence de temps de préparation pour exposer ses idées implique une préparation en amont assez importante. Il est donc primordial d'avoir fiché l'ensemble des sujets.
J'avais fiché de manière assez classique : pour chacun des sujets, une intro, deux parties avec deux sous parties. On ne se refait pas :roll:
Le Damien est très utile pour "remplir" ces sous-parties. Il est d'autant plus utile que le jury pose des questions qui ne sont abordées spécifiquement que dans le Damien.

Je suis tombé sur le sujet suivant : "le respect du contradictoire". J'étais moyennement enthousiasmé ; j'avais bien fiché le sujet mais je craignais que le jury reste bloqué sur des questions de procédure.
C'est exactement ce qu'il s'est passé : j'ai exposé le sujet de manière assez complète et satisfaisante, mais j'ai ensuite été assailli de questions sur la procédure à la suite de l'exposé (questions assez pratiques..), domaine dans lequel je ne suis pas vraiment à l'aise.
J'ai même eu une question sur la garde à vue, que je n'avais pas vue venir..
C'était là ma deuxième source de frustration : on bûche sur ce Damien de pavé (ou l'inverse..) en essayant d'en retenir le plus possible, et on trébuche sur de la garde à vue, qui est "hors programme" tout en étant poussé dans nos retranchements sur de la procédure, alors qu'il y avait taaaant d'autres questions diverses et variées auxquelles j'aurais été ravi de répondre.

La lumière finit par s'allumer : une question sur la responsabilité pro et surtout un salvateur : "que pouvez-vous nous dire sur le secret professionnel ?"
Comme j'avais très peur de reprendre une ration de questions sur la procédure, croyez bien que j'ai monopolisé le plus longuement possible la parole sur ce sujet que je connaissais sur le bout des doigts.

Une dernière mise en situation sur un cas de conscience (conflit entre secret professionnel et dénonciation/possibilité d'empêcher un crime qui va être commis) et la messe était dite.

Je suis sorti de la salle avec un gros point d'interrogation : j'avais bien réussi l'exposé principal et les questions dès lors qu'elles traitaient de points de déontologie mais j'ai eu beaucoup plus de mal sur les points de détail de la procédure et sur la garde à vue.

Verdict le lendemain : j'étais reçu.

En résumé : ne surtout pas négliger la préparation de cet examen car il n'y a vraiment pas de temps de préparation le jour J. C'est assez destabilisant !
Une astuce a plutôt bien marché de mon côté : sur chaque sujet, j'avais préparé une introduction que je pouvais tenir environ 2-3 minutes en prenant mon temps. Cette intro bien rodée vous permet, en même temps que de la servir au jury, de réagencer vos idées dans votre esprit, retrouver votre plan, remettre les idées principales et les références à donner en place. Cela m'a permis d'enchaîner mes développements sans trop de "friction" ensuite.

Bon courage, c'est un passage obligatoire pénible mais en fichant méticuleusement les sujets et en approfondissant un peu la procédure il n'y a pas de raison que cela ne passe pas !

PS (edit) : j'ai lu çà et là qu'il fallait au moins 6 mois / un an pour préparer l'examen. J'imagine que cela dépend de chacun mais je trouve cela excessif. Si on réussit à se dégager pas mal de temps, deux mois suffisent à mon sens ; si les révisions sont plus espacées et moins régulières, 3-4 mois. Cela permet de planifier quelques sujets/semaine (sachant que les sujets sont assez inégaux) et de consacrer les deux dernières semaines à une révision générale.

H.

   Re: Examen de déontologie - Art. 98

de erika82   le Jeu 26 Oct 2023 22:51

  • "Membre"
  •  
  • 6 messages
  • Localisation: 69
  • Profession: Juriste
Bonjour à tous je vais passer également l’examen de déontologie à Toulouse en Décembre.. auriez vous des retours récents et des conseils ! Je flippe à mort ! :D
Merci de votre aide et bonne soirée
Érika

   Re: Examen de déontologie - Art. 98

de IZASM   le Jeu 16 Nov 2023 18:54

  • "Membre"
  •  
  • 1 messages
  • Localisation: 31
  • Profession: Autre métier du droit
Bonjour Erika,

Je ne peux pas malheureusement pas t’apporter de conseils car je n’ai pas encore passé l’examen mais te souhaite plein de réussite !

Peux tu me dire STP quels sont les ouvrages que tu utilises pour tes révisions et depuis combien de temps tu es en révision. A la lecture des messages du forum, je ne suis pas en mesure d’évaluer le temps à consacrer pour choisir la bonne date d’inscription.

Merci d’avance,
Izabel

   Re: Examen de déontologie - Art. 98

de Juristeplus   le Mar 21 Nov 2023 14:37

  • "Membre"
  •  
  • 1 messages
  • Localisation: 13
  • Profession: Juriste
Bonjour à toutes et tous,

Je remercie vivement en premier lieu tous les rédacteurs et rédactrices sur ce forum, cela constitue une bonne source d'informations. :wink:
Juriste d'entreprise depuis plus de 8 ans, j'ai obtenu le feu vert du barreau courant Octobre sous réserves bien entendu de l'obtention de l'oral de déontologie.
Je n'ai pas encore défini de date exacte en 2024 pour le passage de l'examen, en raison du temps de fichage et des révisions subséquentes qui, au fil des jours, me semblent s'étendre dans le temps... cela m'effraye, je ne vous le cache pas. :shock:
J'ambitionne tout de même de le présenter courant printemps 2024 (deadline max Juin 2024) à Montpellier.
Travaillant à temps plein en entreprise, mes temps personnels pour avancer sur le fichage et les révisions sont malheureusement assez restreints.
Cela explique sûrement qu'en deux semaines, je viens à peine de terminer de ficher les organes de la profession (j'ai préféré commencer par des sujets me semblant sous toutes réserves plus académiques que d'autres).
Quand je constate que cela représente 2 points sur la quarantaine de sujets listés dans le programme (sans compter les sujets "annexes"), je blêmis devant l'Everest.

Je ne souhaite faire aucun impasse, ni omission de révision mais espère, dans la mesure du possible, pouvoir gagner du temps de fichage, le temps de révision étant à mon sens incompressible.
Dès lors, je sollicite de votre bienveillance tout conseil utile à cette fin pour gain de temps.

Mon envie et ma curiosité me dictent de tout approfondir (=fiches exhaustives) mais est-ce réellement utile sur tous les sujets au regard du temps de passage à l'examen ?
Les retours d'expérience semblent divers : temps long accordé au sujet "tiré puis quelques questions, alors que pour d'autres passage rapide sur le sujet initial, puis X sujets discutés toutes les 3 minutes.
Un ou plusieurs retours d'expérience de l'examen devant le jury Montpelliérain, me serait fort utile. :D

Je vous en remercie vivement et par avance.

Bonne journée

Nicolas

   Re: Examen de déontologie - Art. 98

de Lex75000   le Mer 13 Déc 2023 22:22

  • "Membre"
  •  
  • 1 messages
  • Localisation: 75
  • Profession: Juriste
Bonsoir,

Je vous adresse un retour d'expérience à chaud.

Pour Nicolas et celles/ceux que cela peut intéresser:
- oui il faut du temps pour préparer l'épreuve (2 mois ce n'est pas assez, et gardez vous 1 à 2 semaines pour revoir le tout, vous faire des auto tests en vous tirant des sujets au sort pour vous mettre en condition),
- c'est bien une épreuve de haut niveau à l'image de la profession et de ses obligations,
- ne faire aucune impasse car dans la discussion les questions fusent sur l'ensemble des règles de la profession,
- des cas pratiques ou questions opérationnelles peuvent vous confronter sur la coexistence ou les conflits entre les principes (confraternite et interet du client).

J'ai passé l'épreuve ce 13 décembre comme beaucoup à Toulouse et j'ai eu un appel en fin de journée...qui m'a annoncé que j'ai échoué. :(

Je vais rebondir mais je voulais vous livrer ces quelques éléments.

Ne vous pressez pas pour votre première tentative, faites le quand vous sentez avoir la hauteur.

Pour moi j'en retiens qu'il me fallait plus de temps (car je ne faisais pas que ça- reprise de formation en parallèle), que j'ai enchaîné trop rapidement entre l'acceptation du conseil de l'ordre et le premier examen.

Bon courage
Force et persévérance B-l

   Re: Examen de déontologie - Art. 98

de taxnomore   le Jeu 14 Déc 2023 22:04

  • "Membre"
  •  
  • 17 messages
  • Localisation: 95
  • Profession: Juriste
Je l'ai passé hier, et j'ai eu les résultats aujourd'hui.

* Au niveau de la préparation : je suis parent de deux jeunes enfants, et fonctionnaire à la DGFIP. La gestion du temps a donc été primordiale. J'ai commencé les révisions avant même de constituer mon dossier article 98, et je les aie étalés sur quasi un an et demi. Pas de session et de journées intensives, mais de la régularité.

Les échos que j'ai eu ont décrit cette épreuve comme une formalité, croyez bien que c'est faux

J'ai utilisé essentiellement deux livres : le Revet, en guise de première approche. Puis le Ader & Damien une fois que j'ai terminé de bosser le Revet. J'ai donc bossé un an et demi un peu tout les jours, en fichant chapitre par chapitre. Au final mes notes sur le Ader totalisaient environ 450 pages.

Puis j'ai pris la liste des sujets publiés au décret, et pour chaque sujet, j'ai créé de nouvelles fiches plus succinctes, réduisant mes notes a environ 60/70 pages, en ajoutant des focus sur des sujets spécifiques : AJD, Garde à vue, etc...

Quand j'ai commencé à être à l'aise, j'ai pu utiliser des fiches trouvées sur Quizlet : https://www.google.com/search?q=Quizlet ... nt=gws-wiz

Au bout d'un moment, les connaissances sont rentrées. Tenez vous également au courant de l'actualité : certaines des questions posées ont porté notamment sur des décisions à caractère normatif récentes. Suivre des avocats sur LinkedIn, Twitter, ce n'est pas du temps perdu. Lire Actualité Juridique et Village Justice, non plus :)

En somme, travaillez le sujet de la déontologie dès que le projet de passerelle commence à germer dans votre tête. Il vous faudra du temps pour assimiler une masse de connaissance plus importante qu'il n'y paraît. Ne faites surtout pas l'erreur de sous estimer l'épreuve. Vous n'y arriverez pas sans le Ader.

* L'épreuve en tant que telle :
Très très différente de ce que a quoi je m'attendais. Après une courte présentation, je n'ai tiré aucun sujet au sort. Nous sommes passées directement sur les mises en situation et cas pratique :
* Un client arrive pour blanchir de l'argent ?
* Consultations gratuites de l'avocat dans un local décoré pour Halloween ?
* Un prothésiste ongulaire s'installe juste à côté de chez vous (????)
* Vous soupçonnez une proximité forte entre l'avocat de la partie adverse et le juge, et une décision fort étonamment défavorable à votre client est rendue le jour
* Pacte de quota litis déguisé (honoraire de résultat disproportionné)

Ce sont en gros les sujets proposés. Pour certains d'entre eux, j'ai très clairement cru reconnaître des jurisprudences évoquées dans le Ader, mais chaque fois avec un twist suffisament prononcé pour que l'on ne puisse se contenter d'une simple récitation.

Au final, j'ai été reçu avec 16/20. Satisfait, car la somme de boulot pour arriver à ce résultat a été considérable.

Je reste à votre disposition pour quiconque serait intéressé par l'expérience.

   Re: Examen de déontologie - Art. 98

de Loufy   le Dim 14 Jan 2024 12:03

  • "Membre"
  •  
  • 1 messages
  • Localisation: 75
  • Profession: Juriste
Bonjour à tous,

Tout d´abord, un immense merci à tous ceux qui ont partagé leur retour d´expérience ici, c´est vraiment utile!

J´ai reçu la décision favorable du CO le 14 novembre, et il y a quelques jours le certificat de non-appel de la CA. Je me prépare donc à m´inscrire pour l´examen dans les prochains mois. Pour ce faire, je viens de terminer de ficher le Revet (qui m´a permis de ficher environ 30 des 40 sujets), j´ai relu le Code de déontologie, le RIN, je lis avidemment les forums, le FAQ du Conseil de l´ordre de Paris, je me suis abonné à Actualité Juridique, j´écoute le podcast je peux pas j´ai avocat et j´ai lu l´intro du Ader.

J´aurais quelques questions pour vous:
- Au total, plus ou moins combien d´heures avez-vous passé à réviser?
- Quand tout le monde dit avoir lu le Ader, avez-vous lu les 2,000 pages ou seulement celles nécessaires à la préparation des fiches? Si vous avez utilisé après le Revêt, sur quels chapitres vous êtes vous concentrés?
- Est-ce que les sources utilisées ci-dessus vous paraissent appropriées?
- Est-ce qu´il y a des centres d´examen que vous recommandez?
- Est-ce que l´un d´entre vous serait disponible et intéressé à donner un cours de déonto général (payé) en virtuel (je tente ma chance)?

Un immense merci par avance à tous ces qui voudront bien répondre à une ou plusieurs questions! Et bonne chance à tous les candidats.

   Re: Examen de déontologie - Art. 98

de Fabien2403   le Dim 21 Jan 2024 16:48

  • "Membre"
  •  
  • 5 messages
  • Localisation: 84
  • Profession: Avocat
J´aurais quelques questions pour vous:
- Au total, plus ou moins combien d´heures avez-vous passé à réviser?
- Quand tout le monde dit avoir lu le Ader, avez-vous lu les 2,000 pages ou seulement celles nécessaires à la préparation des fiches? Si vous avez utilisé après le Revêt, sur quels chapitres vous êtes vous concentrés?
- Est-ce que les sources utilisées ci-dessus vous paraissent appropriées?
- Est-ce qu´il y a des centres d´examen que vous recommandez?
- Est-ce que l´un d´entre vous serait disponible et intéressé à donner un cours de déonto général (payé) en virtuel (je tente ma chance)?


1 - J'ai passé de la fin du mois de décembre jusqu'à l'examen d'avril. Avant ça j'y suis allé tranquillement en fichant des cours quand j'avais le temps en mode "c'est une formalité". (spoiler : non) Mais j'ai eu une véritable prise de conscience en décembre.

2 - Oui si tu regarde les thèmes du décret tu vas immanquablement consulter toutes les pages du adler sauf celles chiantes du début... faut le savoir mais c'est pas indispensable. Pour le Revet je ne l'ai utilisé que pour les plans.

3 - Impossible à dire.... je ne l'ai passé qu'une fois...

4 - Désolé j'ai très peu de dispo personnellement et puis tu dois te convaincre que tu peux y arriver seule. Quantité l'ont fait avant et le feront après ! Pourquoi pas toi ?

   Re: Examen de déontologie - Art. 98

de dnctr   le Mar 23 Jan 2024 8:37

  • "Membre"
  •  
  • 1 messages
  • Localisation: 92
  • Profession: Juriste
Bonjour à toutes et à tous,

Je pense à envoyer mon dossier pour obtenir l'accès par voie dérogatoire, mais mon expérience de juriste est hors de la France ( en UE), dans un pays où les juristes ont presque les mêmes fonctions que les avocats. Autrement dit, j'ai adoré plaider pendant des années, sans être inscrite dans aucun Barreau... Quels documents seront-ils nécessaires dans ce cas?
Ensuite, concernant le temps de révision... Je comprends qu'entre le feu vert et la prise d'une date d'examen de déontologie on peut avoir plusieurs mois? C'est le candidat qui décide quand il va passer l'examen?
J'aimerais d'abord voir si mon dossier est accepté, et ensuite de planifier les révisions sur plusieurs mois.
Merci pour vos conseils.

Dana

   
Afficher les messages postés depuis:
Trier par
Ordre

Au total il y a 3 utilisateurs en ligne :: 0 enregistré, 0 invisible et 3 invités (basées sur les utilisateurs actifs des 5 dernières minutes).
Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 1334, le Mar 14 Avr 2020 20:28

Bienvenue sur le Village de la Justice.

Le 1er site de la communauté du droit, certifié 6e site Pro en France: Avocats, juristes, fiscalistes, notaires, commissaires de Justice, magistrats, RH, paralegals, étudiants... y trouvent services, informations, contacts et peuvent échanger et recruter. *

Aujourd'hui: 154 470 membres, 25715 articles, 126 939 messages sur les forums, 3 660 annonces d'emploi et stage... et 1 500 000 visites du site par mois en moyenne. *


FOCUS SUR...

• Legal privilege à la française : 100 fois sur le métier, remettez votre ouvrage ?

• Vos Annonces et Formalités légales sur le Village de la justice.




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs