Accueil Mairie du Village Les Habitants du Village Prestataires de services et Solutions pour les professions du (...) Acheter, trouver un prestataire...

Bénéficiez vous aussi des avantages fiscaux du Chèque Emploi Service Universel (CESU).

34606 lectures

Le CESU de Domiserve est un titre de paiement des services à la personne. Grâce à ce nouveau moyen de paiement, vous bénéficiez de réductions d’impôts importantes à titre professionnel et privé. Vous facilitez votre quotidien en réglant vos services à la personne (parmi les plus usuels : entretien ménager, garde d’enfants (y compris les crèches), cours à domicile, repassage, jardinage...).
Tout cela facilite le gain de temps et la qualité de vie... avec en plus un avantage fiscal pour les libéraux et les entreprises (et avec un vrai outil de motivation pour leurs salariés éventuels).

Le Village de la justice a mis en place avec Domiserve une solution personnalisée.

En quoi c’est intéressant pour vous ?

Les CESU vous permettent de bénéficier d’un ensemble d’avantages fiscaux :

  • Jusque 1830 € de CESU Domiserve déduits de votre bénéfice imposable chaque année...
  • Crédit d’impôt de 25% de la valeur des CESU financés,
  • cumulables avec les aides de l’État (PAJE ou allocations spécifiques).

Important, si vous n’exercez pas seul, vous pouvez profiter d’une exonération de cotisations sociales sur le financement des CESU destinés à vos salariés.

Quels sont les services payables en CESU ? Ils sont nombreux, assistance administrative, petits travaux, aide à domicile... En voici ici une liste.

L’offre spéciale "Village de la justice" réservée au métiers du droit (avocats, notaires...) :

Plus d’informations ? Envie de souscrire ? Rendez-vous ici dès maintenant !

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

81 votes

Vos commentaires

Commenter cet article
  • Le 3 novembre 2016 à 11:38 , par Claude
    Chèques emploioe service

    Ma banque société générale ne fait plus de chèque emploie service depuis longtemps .Quelles sont les banques qui font ou qui ne font pas ?
    Maman 90 ans a du mal , je voudrai faire à sa place à mon nom , Est-ce possible , vu que l’employeur est maman , et titulaire des chèques moi-même "le fils "
    Deux heures par semaine vu que maman handicapé , na pas droit à des aides ( supprimé par hasard cause retraite qui dépasse le plafond de 50 Euros )

  • Le 26 mai 2016 à 14:46 , par avocat
    défaut majeur d’information - risque de perte "définitive" des sommes versées à défaut de prorogation

    Je tiens à ce que la communauté soit informée du risque de perte définitive des sommes versées non utilisées à défaut de prorogation. Ma situation est la suivante :

    • j’ai préfinancé en 2015 1830 euros sur un compte cesu et l’ai régulièrement utilisé
    • toutefois, je n’ai jamais été informée qu’à défaut de prorogation avant février 2016 les sommes non utilisées seraient définitivement perdues mais je l’ai appris depuis à mes dépens
    • j’ai découvert en avril en me connectant sur mon compte cesu que je n’avais plus de compte cesu et celui-ci ne fournissait par ailleurs aucune trace des sommes que je n’avais pas encore utilisées
    • après avoir appelé le service clients, j’ai été informée que les 1.000 euros qui me restaient ont été définitivement perdus !
    • je considère qu’il y a un dysfonctionnement sérieux et un manque réel d’information sur ce risque
  • Dernière réponse : 20 octobre 2015 à 12:06
    Le 4 octobre 2013 à 16:48 , par tacoutoc
    Comment le Chèque Emploi Service Universel (CESU) aide les professions libérales...

    Navré mais les explications sont tout sauf claires.
    Quels textes permettraient ainsi à un avocat (libéral) de déduire de ses charges (professionnelles si l’on suit votre "info") une partie du cout du salaire de la nounou de ses enfants ou de son majordome ??
    Cette annonce approche la tromperie...

    • Le 18 octobre 2013 à 16:25 , par GOV
      Comment le Chèque Emploi Service Universel (CESU) aide les professions libérales...

      En réponse à tacoutoc...

      Bonjour,

      Méfiance est mère de sureté... Pourtant, il est tout à fait légal (et conseillé) de financer des CESU préfinancés via son activité professionnelle !

      Ce dispositif fiscal simple et particulièrement avantageux existe depuis 2007.
      Il est accessible sans condition d’effectif (cela fonctionne y compris si vous exercez seul).

      Des milliers de professionnels de droit et du chiffre, mais aussi des artisans, commerçants et entreprises de toute taille, bénéficient déjà de ce dispositif qui a été
      Développé dans le cadre du plan de cohésion sociale de 2005 dit "plan Borloo".

      Lorsque vous financez des CESU via votre activité professionnelle, les avantages fiscaux sont précisemment ceux indiqués :
      Chaque professionnel peut financer jusqu’à 1830 € de CESU par an et ainsi bénéficier de la déductibilité de la somme sur son bénéfice imposable et d’un crédit d’impôt de 25% du montant de CESU financé.

      Ainsi, vous minorez le coût d’acquisition de vos CESU tout en disposant d’un pouvoir d’achat supplémentaire pour régler des services à la personne dans un cadre privé.

      Parmi les 21 services payables en CESU, les plus usuels sont la garde d’enfant (y compris crèches, garderies et assistante maternelle), l’entretien ménager, les cours à domicile (soutien scolaire, coach sportif...) jardinage, bricolage... Plutôt intéressant.

      Les CESU sont utilisés de 2 manières :
      Pour régler le salaire d’une personne physique (dont vous êtes l’employeur) ou la facture d’un prestataire de services (dont vous êtes simplement client).

      Si vos dépenses annuelles sont supérieures aux 1830 € de CESU, vous pouvez complétez vos règlements par n’importe quel autre moyen de paiement...

      Il est peut être temps de profiter des avantages du CESU préfinancé...

      Bien à vous,

    • Le 18 juin 2015 à 14:56 , par silvain
      Comparaison à faire

      A comparer,

      • D’un côté une déduction fiscale (mais pas sociale) de 1830 €, accompagnée d’un crédit d’impôt de 25 %.
      • D’un autre côté un crédit d’impôt de 50 %.

      Autrement dit, les 25 % de crédit d’impôt de différence (50-25) vous font-ils plus gagner qu’une déduction en base de 1830 € ? Selon votre taux d’imposition (ou dans certains cas en cas de dépassement du seuil du crédit d’impôt Services à la personne), c’est possible mais il ne faut pas en attendre des miracles !

      Cordialement

    • Le 7 septembre 2015 à 14:57 , par mamavocat

      Les explications du textes sont peu claires et paraissent mal fondées. En effet, après appel au service des impôts, il semble que le montant de 1830 € soit déductible, non du résultat (2035), mais du bénéfice déclaré (2042 C) (BOI-BIC-CHG-40-50-10, paragraphe 20) et n’ouvre pas droit au crédit d’impôt puisque ce crédit d’impôt est réservé au bénéficiaire du CESU pour les montants payés en plus du CESU, sur ces deniers propres.
      On ignore donc comment on arrive à 25 % de crédit d’impôt.

    • Le 20 octobre 2015 à 12:06 , par johanny rochette
      petit personnel payé par l’état

      crédit d’impôt pour l’emploi d’un majordome ? on croit réver.
      je sais que le petit personnel n’est plus ce qu’il était, mis a part la restauration de la monarchie, je ne vois vraiment pas pourquoi un majordome donnerait droit a crédit d’impôt.
      il semble que certaines personnes vivent hors du monde, ou plus probablement dans leur propre monde, suffisamment restreint pour leur éviter tout contact avec la réalité du pays.
      Dans ces conditions, je ne vois pas comment on peux être avocat et donc sensé représenter un justiciable lambda, a moins qu’on considère que la majorité de la population ne peux prétendre a avoir un avocat.
      a toute fins utile, je rappelle la vieille devise un peu poussiéreuse et quasi désuète inscrite au fronton des tribunaux pour quelques temps encore : liberté, égalité, fraternité.

  • Le 8 août 2015 à 13:37 , par doudou62
    CESU à titre privé ou professionnel ?

    Si j’ai bien compris les CESU ne sont valables que lorsqu’on emploie un salarié à titre privé, et ne fonctionnent pas si on veut employer une personne pour une aide dans le cadre du travail (par exemple quelques heures pour travail administratif ou de ménage pour le cabinet libéral). Dans ce cas, c’est bien dommage car ça ne facilite pas l’emploi pour quelques heures peu nombreuses, et devient + compliqué (déclaration d’un salarié de façon classique) ?
    Y’aurait-il une façon simple d’ employer des personnes de façon épisodique dans le cadre d’un cabinet libéral ?