Rédaction du village

 
  • 3883 lectures
  • 1re Parution: 21 janvier 2015

  • 4.61  /5
Guide de lecture.
 

Nouveaux métiers de l’avocat, conseils de Jacques Attali... focus sur le dernier congrès d’Alta-Juris.

Le 15ème Congrès Alta-Juris International a eu pour thème "Comprendre & entreprendre, les nouveaux métiers de l’avocat", un sujet d’actualité pour un congrès - c’est un fait rare - ouvert à tous les avocats, pas seulement aux membres. Rencontre avec le Président Michel Walter, qui nous détaillait sa vision des enjeux actuels et annonçait l’intervention exceptionnelle de Jacques Attali dans ce congrès...

Michel Walter, le dernier congrès d’Alta-Juris International [1] traitait des nouveaux métiers de l’avocat. Pensez-vous que ces métiers vont faire avancer l’ensemble de la profession ?

L’ensemble de la profession, je ne sais pas mais je l’espère. Ce dont je suis sûr, c’est qu’ils vont faire avancer les cabinets d’avocats Alta-Juris International.

J’ai coutume de dire que nous n’avons pas de dossiers mais nous avons avant tout des clients.
L’offre de droit est celle qui leur est nécessaire mais c’est aussi celle qui devance leurs besoins car nous participons à la stratégie de leur mouvement, de la plus simple à la plus complexe, de la plus individuelle à la plus collective.

Nous avons depuis longtemps quitté l’unique prétoire pour fusionner nos métiers de conseil et de contentieux en faisant progresser l’ensemble de la profession.

Aujourd’hui, l’avocat Mandataire en Transaction Mobilière et Immobilière, l’avocat Correspondant Informatique et Liberté (CIL), l’avocat Administrateur Indépendant, l’avocat Mandataire Sportif et tant d’autres sont autant de professionnels qualifiés mais toujours avocats, avec leur formation professionnelle, leur secret professionnel et leur déontologie.
La marche de notre métier est non seulement évidente mais elle relève d’une nécessité.

Maître Michel Walter, président Alta-Juris international

Le futur de l’avocat ne résiderait-il pas aussi, au-delà des nouveaux métiers, dans de nouvelles méthodes de travail ?

Il faut se méfier de la confusion entre la cible et le vecteur.
Dès 2000, le groupe Alta-Juris International a innové en créant pour ses membres la formation continue obligatoire avant que la loi ne l’introduise.
Nous avons été les premiers à exiger la certification de nos cabinets, réel apport de la gestion de la qualité et nous avons poursuivi en mettant en place par exemple le concept d’avocat numérique et nomade.

L’amélioration et l’innovation dans nos méthodes de travail sont donc une constante préoccupation de notre groupe d’autant qu’elles sont mutualisées.
Cela vaut pour l’immédiat et pour l’avenir mais la création de nouveaux champs d’intervention de l’avocat va bien au-delà car elle forge l’activité future qui quant à elle, est rendue possible par la performance de nos outils.
Les méthodes novatrices de travail sont ainsi nécessaires mais ne sont pas suffisantes.

Pourquoi écouter Jacques Attali sur ces notions de nouveaux métiers de la profession d’avocat ?

Jacques Attali a exercé des hautes fonctions et se trouve être à l’origine de bon nombre de pistes d’évolution de notre profession dont les contours sont actuellement en débat.
Le moment et le sujet sont des plus pertinents à mes yeux.

Jacques Attali fait partie de ceux qui pensent le monde en l’analysant de façon certes prospective mais pragmatique.
Son discours est lumineux à bien des égards et il s’insère dans la réalité des objectifs sociaux, économiques et humains d’aujourd’hui et de demain.
L’avocat pense et fortifie son entreprise libérale en fonction des impératifs du jour et des défis à venir.
Un subtil mélange entre raison et croyance …
La réponse à votre question s’impose d’elle-même en définitive et j’en suis heureux.

Pouvez-vous nous présenter en quelques mots le réseau Alta-Juris ?

Alta-Juris International réunit 90 cabinets d’avocats en France et à l’étranger, reconnus pour leurs compétences et leur compétitivité et fédère environ 400 avocats en France.
Il est le premier groupement de cabinets d’avocats obligatoirement certifiés ISO 9001.

Dès sa création en 2000, il a innové en créant un nouveau mode d’exercice professionnel :
- Proximité : des cabinets à proximité de leurs clients sur l’ensemble du territoire.
- Transversalité : création d’équipes de travail trans-cabinets spécialisées par thématiques juridiques, au sein de groupes régionaux, eux-mêmes fédérés au niveau national.
- Certification Qualité ISO 9001 : garantie des engagements vis-à-vis des clients grâce aux audits de contrôle d’organismes certificateurs indépendants, sécurité vis-à-vis des avocats.

Nous sommes enfin organisme de formation et dispensons pour nos membres mais aussi pour ceux qui ne le sont pas, environ 180 heures par an en sept pôles scientifiques dédiés.

Alta-Juris International couvre donc les activités juridiques et judiciaires en connaissant les besoins des clients qu’ils soient des entreprises, des particuliers ou des collectivités territoriales.

Vous ouvrez les événements Alta-Juris à des "non-membres", voire des non-avocats ; pourquoi cette démarche rare ?

Etre meilleur que d’autres ne suffit pas : être différent dans l’expertise de nos missions est tout à fait essentiel.

La prestation juridique, du conseil au contentieux, ne peut se concevoir qu’en alliant les compétences de l’ensemble des professionnels du droit.
Le repli sur soi, l’absence de vue globale des services que nous délivrons à nos clients et que nous nous rendons entre nous, constitueraient une régression particulièrement dangereuse dans un environnement où les acteurs économiques sont en difficulté et où la pluri-compétence relève d’un nécessaire bon sens.

Nous pratiquons au quotidien l’échange d’informations, la veille juridique, le traitement transversal des dossiers, l’apport des compétences externes des mandataires judiciaires, des notaires et des professionnels du chiffre et vous voudriez que nous réfléchissions en vase clos ?

Nos travaux sont le reflet de notre profession et du monde dans lequel elle s’insère. Ainsi, ils doivent profiter à tous et s’enrichir de tout.

Crédit Photo Jacques Attali : Jean-Marc Gourdon.

Rédaction du village

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

33 votes

Notes de l'article:

Bienvenue sur le Village de la Justice.

Le 1er site de la communauté du droit, certifié 4e site Pro en France: Avocats, juristes, fiscalistes, notaires, huissiers, magistrats, RH, paralegals, étudiants... y trouvent services, informations, contacts et peuvent échanger et recruter. *

Aujourd'hui: 148 910 membres, 23159 articles, 126 516 messages sur les forums, 4 800 annonces d'emploi et stage... et 2 000 000 visites du site par mois en moyenne. *


FOCUS SUR >

Les Directions juridiques lauréates en 2022 des Prix de l'innovation en management juridique sont...

A LIRE AUSSI >

12ème édition du concours des "Dessins de Justice", découvrez la sélection et votez pour vos préférés !




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs