Accueil Management Marketing & Développement

Avocats, sur quels annuaires vous référencer ?

Etre accessible est un des prérequis pour l’avocat de développer son activité. Mais il ne faut pas confondre omniprésence et qualité dans ce que l’on appelle "l’e-réputation"... Le Village de la Justice a audité pour vous 25 annuaires d’avocats sur internet [1] pour vous donner des clés.

On vous a dit qu’il fallait créer des liens depuis de nombreux sites vers le vôtre, qu’il fallait vous référencer sur des annuaires ? On ne vous a pas menti ! Mais en 2016, c’est un peu plus compliqué que cela, surtout pour les avocats.

Commençons par le début : le référencement de votre cabinet et site internet est incontournable pour votre accessibilité, votre visibilité, pour montrer "à la planète" que vous existez et que l’on vous trouve (il s’agit par exemple que les moteurs de recherche "parlent de vous", et que vous soyez présent là où vos clients vous cherchent).
L’ère où l’on créait un site internet non relié au reste du web est terminée, il faut désormais établir des connexions, des liens, mettre en place un réseau de sites passant par le vôtre.

Les annuaires sont le "B-A-BA" de ce référencement et des endroits parmi les plus faciles pour s’installer, mais hélas il y a de tout : du propre, du légal, du pas fini, du bon et visité et du moins bon... On peut donc perdre à poser ses valises n’importe où, si la mauvaise image du site déteint sur vous... Il y a aussi des annuaires simples, voire simplistes, et des annuaires plus évolués.
Vous manquez de temps pour faire un audit ? Le Village de la Justice l’a fait pour vous.

Voici le résultat de l’audit réalisé en décembre 2015 (classement par critères "intérêt" puis ordre alphabétique). Note : "Responsive design" signifie lisible sur smartphones et tablettes dans de bonnes conditions.

Sites Nombre d’avocats Commentaire de la Rédaction Intérêt pour les avocats Prix pour les avocats
www.alexia.fr >4600 Responsive design, offres claires, pages complètes. Les avocats sont notés. Service de mise en concurrence des avocats. *** Gratuit
www.avostart.fr >26000 (a référencé les avocats par défaut) Repose sur l’information transparente (Questions/réponses publiques). Responsive Design. *** Gratuit
www.cherche1avocat.com >2000 Recherche assistée sur les domaines du droit (fait le lien entre le langage du droit et celui de l’internaute). Fiches d’avocats complètes. Non compatible « mobiles ». *** Gratuit
www.juritravail.com/avocat >3000 3 services : contact par email, téléphone, devis. Design simple, accessible, informations claires. Non compatible « mobiles ». *** Référencement gratuit + formules payantes
www.mon-avocat.fr 225 Simple et clair. Responsive design. *** Payant
www.myavocat.fr 20000 Annuaire, prise de RDV et questions aux avocats. Responsive design, clair. Les avocats sont notés. *** nc
www.solulaw.com nc Design moderne, mise en contact avec un avocat. Responsive Design. Nouveau site. *** nc
www.expertsdelentreprise.com 90 Un site [2] permettant une mise en relation entre les Experts (avocats, notaires, experts comptables...) et les entreprises, par un annuaire mais aussi par la publication d’articles. *** Référencement payant. Déjà une bonne audience et présence sur réseaux sociaux.
www.tribunapp.com 515 Avant tout une Appli entre professionnels du droit, également un site internet - Responsive Design. *** Référencement gratuit basique + formules payantes
www.allo-avocats.fr 29546 Ergonomie basique mais suffisante pour le service de l’entreprise. Non compatible mobiles et tablettes ** Gratuit
www.justiceguide.fr nc Design moderne et « mobile friendly » – Permet de choisir son heure de rdv (planning en ligne) avec un avocat. Nouveau site pas encore tout à fait fini à l’heure où nous écrivions ces lignes. ** nc
www.solution-avocat.fr nc Objectif de prise de RDV. Non compatible « mobiles ». ** Payant
www.annuaire-avocat.net/ 9 Spécialisé dans les avocats certifiés ISO9001. Trop peu d’avocats... * nc
www.annuaire-des-avocats-de-france.fr nc Design simple et accessible mais… des étrangetés dans les textes, CGU et fiches avocats, des avis qui sonnent un peu faux… Attention ! * 300€/an
www.avocalia.fr nc Plutôt un service d’appels d’offres aux avocats, pas d’avocats affichés, attention. Responsive design. * nc
www.avocat.joliguide.fr NC Annuaire très (trop ?) simple. Responsive design. * 2 abonnements : gratuit + professionnel
www.avocatenfrance.net/ 60 Site ancien et un peu vide, non compatible « mobiles ». * Gratuit
www.devis-avocat.com nc Plutôt un service d’appels d’offres aux avocats, pas d’avocats affichés, attention danger déontologie… * nc
www.expert-avocat.fr nc N’affiche pas directement les avocats, consultations « à l’aveugle » attention danger ! * nc
www.jurifiable.com >100 Plutôt un service d’appels d’offres aux avocats ou de consultation en ligne, pas d’avocats affichés, attention danger déontologie… Non compatible « mobiles ». * nc
www.lebonavocat.com NC Plutôt un service d’appels d’offres aux avocats, pas d’avocats affichés, attention danger déontologie…Responsive design. * nc
www.trouvervotreavocat.com >1200 Plutôt un service d’appels d’offres aux avocats, dernieres demandes visibles mais qui sélectionne les avocats ? Attention danger déontologie. * Payant

Commentaires...

Peu d’innovations dans les anciens sites, il semble bien que la plupart soit en retrait par rapport aux attentes consommateurs de droit et aux « nouvelles pratiques », en tous cas ils ne proposent souvent qu’un annuaire « à l’ancienne ». Parmi les nouveaux qui se détachent, notons des sites qui proposent une prise de rendez-vous en ligne auprès d’un avocat (moyen de favoriser l’accessibilité des professionnels), deux autres sites reposant sur l’information transparente (on peut voir les questions posées en ligne à des avocats - un seul des deux affiche également la réponse), un autre annuaire tentant lui de rapprocher le langage des internautes lors de leurs recherches de celui des avocats (une sorte de traducteur).
Enfin, plusieurs sites parmi les nouveaux créés proposent de noter les avocats (un débat de fond qui agite à nouveau le monde des avocats, certains d’entre eux commençant à accepter le principe de la notation par le public, après une période de refus systématique du principe).

Il faut par ailleurs prêter attention aux annuaires lisibles correctement sur des smartphones et tablettes, une audience incontournable en 2016. 30% seulement des sites indiqués ici le sont... et seuls deux sites ont une version « mobile » (application smartphone).
Veillez à être accessible (surtout en consultation web, l’appli n’est pas impérative pour ce type de services) sur les smartphones ; dans les mois à venir une majorité des recherches liées au droit seront faites sur ces « petits terminaux », du métro aux salles d’attentes ou pauses déjeuner... voire devant la TV).

Nombre d’avocats inscrits : 40% des sites ne précisent pas le nombre d’avocats inscrits sur l’annuaire du site. Parmi ceux qui le précisent, on retrouve 3 sites qui ont moins de 100 avocats dans l’annuaire, 5 sites qui ont entre 100 et 500 avocats référencés, et 7 sites qui déclarent plus de 500 avocats enregistrés. Si le nombre de fait pas tout bien au contraire, il est indice de "potentiel de popularité" d’un site. Et donc d’audience.

Les tarifs : Près de la moitié des sites sont 100% gratuits, tant pour l’internaute que pour l’avocat, souvent sur des annuaires sans modèle économique (la gratuité est sympathique a priori, mais qui finance ? Où est le business ? Le modèle est-il pérenne ? Voila des questions à se poser à l’heure de votre inscription...).
Une petite moitié des sites audités propose l’inscription gratuite aux professionnels mais font payer l’internaute (démarche possible quand au-delà de l’annuaire, on peut poser une question à un avocat).
5 sites proposent de faire payer les avocats pour leur offrir davantage de visibilité... de façon assez opaque à ce stade de l’enquête.

Un critère que nous n’avons pas abordé, l’audience de chaque annuaire pour la bonne raison qu’il n’est pas communiqué... néanmoins pour vous aider, saisissez sur Google quelques mots clés que vous imaginez fréquents chez les justiciables et voyez qui arrive dans les 2 premières pages... cela vous donnera un premier indice.

Conclusion...

Le domaine des annuaires est un "ancien" domaine sur le web. Ce mode de mise en relation Avocats / Clients n’est pas encore dépassé, car les sites récents développent des mises en relation qui vont au-delà de l’appel téléphonique ou de l’email (prise de rendez-vous, première question gratuite...).
D’autres nouveautés arrivent en 2016 puisque plusieurs plateformes de mise en relation, émanant tant d’ordres ou du CNB que d’acteurs privés, sont annoncées... et bien d’autres sites sont utiles aux avocats, nous aurons l’occasion d’y revenir.

Quoi qu’il en soit, choisissez bien vos annuaires et privilégiez de bonnes présentations sur un site qualitatif. Le principe qui doit vous guider est que le sentiment de sérieux qu’inspire le site doit rejaillir sur votre propre descriptif... et non l’inverse.

Rédaction Village de la Justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

87 votes

Notes :

[1S’il en manque signalez-les en commentaire à cet article pour compléter le tableau, des sites ont pu nous échapper ! Nous avons néanmoins exclu les sites sans CGU ou avec CGU ridicules, les annuaires ostensiblement incompatibles avec la déontologie de l’avocat ou bien ceux qui ne sont que prétextes pour vendre de la publicité générale et sont donc déconseillés pour les avocats.

[2Edité par le groupe Village de la justice- Legi Team

Articles liés :


Vos commentaires

Commenter cet article
  • Le 4 avril 2016 à 17:54 , par LOUCHART
    attention arnaques

    vous avez bien fait de faire une alerte sur certains sites,
    le site expert-avocat m’a mentionné comme avocat collaborateur alors que ce site domicilié en belgique ne fait pas travailler de vrais avocats et que son adresse IP laisse apparaitre une adresse en tunisie,

    pour vérifier si le site est sérieux il suffit d’envoyer un mail pour demander à être retiré, si dans l’heure sans discussion vous n’apparaissez plus comme avocat référencé, mefiez-vous,

    stéphanie louchart

  • Le 9 mars 2016 à 19:57 , par MILAN
    un site qui manque ! www.divorcefrance.fr

    Ce site- plateforme d’une assoc. ne concerne que le divorce : sur les 12 derniers mois ce sont 555 712 visites et en Février 2016 la moyenne journalière est de 1670 visites/jour... Des avocats y sont référencés et ils ont en moyenne un clic par jour vers leur site+ les appels téléphoniques. Il y a une sélection pour limiter à un avocat , voire 2 par grand TGI... Il faut respecter une charte qualité et ce sont surtout des classes moyennes qui visitent le site. En 1ère page google avec le mot divorce depuis des mois. Existe depuis 35 ans, d’abord sur Minitel puis Internet

  • Le 4 mars 2016 à 18:25 , par Elodie Teissèdre
    jaibesoindunavocat

    Bonjour

    Excellente liste, bravo à vous de l’avoir compilée ! L’annuaire jaibesoindunavocat.com me semble également intéressant pour les avocats, dans la mesure où il propose une méthode de recherche assistée et classe les résultats par proximité géographique...

    Cordialement

    Elodie Teissèdre