Poster un message

En réponse à l'article :

Sobriété numérique des professions du droit : engager une démarche vertueuse pour gagner en responsabilité. retour à l'article
21 avril, 09:30
Au sommaire de cet article... Le concept de sobriété numérique. Sobriété numérique, pour une stratégie RSE à forte valeur ajoutée : comment faire ? Quelques bonnes pratiques de sobriété numérique au quotidien. L’usage du numérique s’est accru de manière exponentielle avec la crise sanitaire, puis économique, causée par l’épidémie de coronavirus. Il a pris un nouvel élan avec la généralisation du télétravail. Cette situation, et les considérations en termes d’équipements technologiques et de stockage, (...)

[3Selon eux,« il est impensable aujourd’hui que près d’un peu moins d’un avocat sur deux communique avec une messagerie non sécurisée. » Quelques chiffres illustrent cette méconnaissance, comme les solutions de cloud, pourtant démocratisées, qui ne sont utilisées que par 32% des avocats, tout comme lorsqu’il s’agit des technologies d’avenir comme la blockchain (70% des sondés n’ont pas une bonne connaissance du sujet).

[4Et l’année 2020 n’a fait qu’accroître l’intégration de ces outils dans l’écosystème numérique des structures de notaires avec par exemple la mise en place par décret de la comparution à distance pérennisée ensuite de nouveau par décret en novembre. De même, le télétravail a fait une entrée fracassante et durable dans les pratiques des notaires ce qui a participé à cette augmentation dans l’utilisation du numérique. [[Source : Journal du Village des Notaires n°84

[10Source : Arcep, Parlons 5G

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.
Note de la rédaction: Notez que ce forum n'est pas un lieu adapté aux conseils juridiques, qui nécessitent confidentialité et détails, ce que ne permet pas une page publique. Pour cette raison aussi, il n'y a pas d'obligation de réponse de l'auteur. Si vous attentez un conseil précis et personnalisé, il faut consulter un avocat directement.

Ajoutez votre commentaire ici
Qui êtes-vous ?

LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs