Propos recueillis par Aude Dorange
Responsable éditoriale Legi Team
Présidente du Jury du Prix de l’Innovation en Management Juridique

 
  • 1063 lectures
  • Parution : 14 septembre 2020

  • 5  /5
Guide de lecture.
 

Prix de l’Innovation en Management Juridique 2020 : confidences des candidats sur le Grand Oral "full digital" !

Nous vous en parlions au début du mois de juillet 2020, le Grand Oral du 8e Prix de l’Innovation en Management Juridique a permis aux 6 directions juridiques finalistes de présenter leurs projets respectifs (voir Prix de l’innovation en management juridique : les directions juridiques finalistes en 2020 sont...).
Nous leur donnons aujourd’hui la parole pour un retour d’expérience sur cette édition qui s’est exceptionnellement déroulée intégralement à distance. Pourquoi ont-elles présenté une candidature ? Comment les candidats se sont-ils préparés ? Comment ont-ils appréhendé l’organisation à distance ? Ils nous disent tout !

Village de la Justice : Pourquoi avoir présenté une candidature au Prix de l’Innovation en Management Juridique ?

Candidater à ce prix « est une belle aventure » que Marie Le Goanvic-Segret (Oney) « recommande à toutes les équipes juridiques de vivre ! C’est un prix qui met à l’honneur les directions ou départements juridiques qui n’ont pas peur de dépasser leur "propre sphère" ». C’est une « belle mise en lumière [du] métier, qui montre que l’enthousiasme, la créativité et l’innovation sont également ancrées dans le quotidien des équipes juridiques. On peut être juriste et vouloir transformer, révolutionner nos pratiques de fonctionnement ! ».

Le Prix de l’Innovation en Management Juridique « représente une source d’inspiration » pour Bénédicte du Jeu et Magali Rohart (Auchan) : « nous nous estimons donc privilégiées de pouvoir concourir cette année à ce qui représente pour nous un véritable challenge, notamment au titre de la reconnaissance qu’il apporte au travail accompli ».

Gaël Chesnay et Mireille Gineste (Coca-Cola) sont également « particulièrement fières de participer pour défendre leur innovation ». En effet, « la Direction Juridique s’est beaucoup investie pour mener à bien son projet et le concours en représente l’aboutissement ».
Au-delà, c’est aussi « un excellent moyen de communiquer de façon plus large sur les réponses originales et performantes que peuvent apporter les directions juridiques dans leurs entreprises : l’idée du projet présenté était de dépoussiérer les idées reçues et bousculer les codes (…), tout en augmentant la performance et la compétitivité ».

Comme le souligne Camille Fenoy (Michelin), c’est une « opportunité unique de mettre en avant l’initiative de toute l’équipe des juristes ayant collaboré au projet et qui traduit une dynamique globale de la Direction Juridique dans le sens de la digitalisation, de la modernité et de l’efficience toujours au plus proche des besoins de ses partenaires internes ».

Stéphanie Blaise-Laget (Société générale) le confirme, « il s’agit d’une formidable opportunité de partager nos initiatives avec l’ensemble de la communauté juridique et de valoriser notre Direction Juridique et le travail d’équipe effectué avec le Digital Office. C’est aussi montrer que les juristes peuvent être acteurs du changement ».

C’est un même enthousiasme que l’on retrouve chez Laura Crene (Caisse des dépôts et consignations) : « nous suivons cet évènement et les participants aux précédentes éditions sont très inspirants. Cette année, nous avons décidé de sauter le pas et de présenter à notre tour l’une des démarches innovantes de la direction juridique et fiscale de la Caisse des dépôts. Le fait d’avoir été présélectionnés pour participer au Prix de l’Innovation en Management Juridique est déjà une victoire en soi puisque notre objectif est aussi de prouver qu’il est possible d’innover, non seulement dans le monde juridique, mais qui plus est pour un établissement public ! ».

Village de la Justice : Comment vous êtes-vous préparé(e)s au Grand Oral ?

Après de longues semaines de pratique du télétravail, le déroulement du Grand Oral intégralement à distance ne semble pas avoir pas généré d’inquiétude particulière. Comme le dit Stéphanie Blaise-Laget (Société générale), « [ayant] déjà eu l’occasion de faire des présentations en distanciel, j’étais sereine concernant la préparation du Grand Oral virtuel ».

Laura Crene (Caisse des dépôts et consignations) résume bien la situation : « la digitalisation du Grand Oral s’est imposée naturellement… sans se départir de ses charmes habituels : blocage de la connexion par la sécurité SI interne, tablette HS, irruption dans la salle de réunion et autres petits bonheurs techniques… ! ».

Car oui, comme nous l’a confié Marie Le Goanvic-Segret (Oney) « lorsque l’équipe du Village de la Justice nous a annoncé que le Grand Oral serait en visio, j’ai d’abord pensé "technique" ! » et il a donc fallu s’adapter sur la forme : « avec l’équipe projet, on s’est mis en « mode commando » : on a travaillé ensemble pour cadencer la présentation et les arguments ».

Camille Fenoy (Michelin) le souligne également, « ce Grand Oral "full digital" était un peu particulier dans sa forme » et c’est ce qui l’a conduite « à travailler différemment sa présentation orale afin de la rendre plus visuelle et vivante ».

Même souci de créativité et d’adaptabilité du côté de Bénédicte du Jeu et Magali Rohart (Auchan), qui ont notamment proposé une application ad hoc pour que le jury puisse interagir via leur smartphone et intégré des témoignages vidéo.

Finalement, comme le disent Gaël Chesnay et Mireille Gineste (Coca-Cola), « passer un Grand Oral en full digital à l’occasion d’un Prix sur l’Innovation nous a permis d’illustrer nos capacités de flexibilité et d’adaptabilité, comme toute la Direction Juridique a su le démontrer pendant tout le confinement au bénéfice de l’activité ».

Village de la Justice : Comment se sont passés les échanges à distance ?

Comme le dit Marie Le Goanvic-Segret (Oney), qui était « impatiente et enthousiaste de démarrer », « avec l’équipe projet, nous avons pris beaucoup de plaisir à présenter notre innovation ». Il est vrai que « la disponibilité [de l’équipe organisatrice] pour réaliser les tests en direct live avant le jour J a été très rassurant ».

Pour Gaël Chesnay et Mireille Gineste (Coca-Cola) également, « tout était parfaitement organisé, avec des "salles d’attentes" virtuelles permettant de patienter avant notre passage. De ce fait, nous étions très sereins lors de notre présentation ».

Il n’en reste pas moins, comme le souligne Laura Crene (Caisse des dépôts et consignations), que « rien ne saurait remplacer une présentation en face à face ».

Constat partagé par Stéphanie Blaise-Laget (Société générale), pour qui « les échanges à distance se sont très passés », mais qui, comme tous, « a une préférence naturelle pour le contact et l’interaction directe que permet une présentation sur place ».

Il est certain que les échanges sont un peu différents de ceux permis par les présentations en présentiel. Pour Camille Fenoy (Michelin), le Grand Oral « est passé très vite », « la principale difficulté [étant] de ne pas voir les membres du jury pendant la présentation ». Mais « cela s’est bien compensé au moment des questions/réponses qui a été facile et dynamique, les questions étant variées et riches ».

L’expérience a été similaire pour Bénédicte du Jeu et Magali Rohart (Auchan) : « malgré quelques difficultés techniques en début de présentation, nous avons le sentiment d’avoir pu défendre notre innovation et transmis notre énergie et bonne humeur au jury. C’est pour l’ensemble de la Direction une très belle expérience ».

Gaël Chesnay et Mireille Gineste (Coca-Cola) « ont senti un grand professionnalisme et une grande bienveillance de la part des équipes organisatrices et du jury, dans l’organisation de cette grande première en "full digital" ». Tout comme Laura Crene (Caisse des dépôts et consignations) : « la grande attention du jury et la pertinence des questions nous ont permis de présenter notre projet comme nous le souhaitions. Un grand merci également à l’équipe Legi Team pour son accompagnement ».

Les votes pour le Prix du Public sont ouverts pour que vous puissiez choisir votre projet préféré !

Les Prix seront remis en public aux RDV des Transformations du droit en novembre, remise des prix pendant laquelle vous pourrez assister aux pitchs des finalistes.

Propos recueillis par Aude Dorange
Responsable éditoriale Legi Team
Présidente du Jury du Prix de l’Innovation en Management Juridique

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

4 votes

A lire aussi dans la même rubrique :

Sur le Village de la Justice aujourd'hui...



141 670 membres, 19507 articles, 126 000 messages sur les forums, 2 800 annonces d'emploi et stage... et 2 800 000 visites du site le mois dernier. *

L'interview >

L'Economie Sociale et Solidaire, un secteur foisonnant pour avocats engagés.

Focus sur >

Le Guide de l'Avocat Résilient, 30 outils utiles.




LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs