Accueil Management Outils & techniques du professionnel du droit

Le "Top 50" des blogs juridiques.

Ce n’est un secret pour personne, les professionnels du Droit aiment écrire... Aussi, existe t’il un grand nombre de blogs juridiques, la plupart étant animés par des avocats, mais pas seulement... Face à la diversité de ces blogs tant par leur contenu, par leur style que par leur pertinence, le site LegalPlace en a réalisé un classement.
Le Village de la Justice s’est rapproché de Samuel Goldstein, co-fondateur de LegalPlace afin d’en savoir plus sur cette initiative intéressante.

Les blogs juridiques sont une source d’information importante pour les professionnels avertis comme pour le grand public. Ils jouent un rôle important dans la vulgarisation du Droit et représentent également une vitrine non négligeable pour leurs auteurs.

Devant la diversité de ces blog juridiques et l’enjeu de leur existence, certains ont pensé à en faire un classement tel celui de LegalPlace : "Le Top des blogs d’avocats qui vont vous faire aimer le droit."

L’activité de LegalPlace est notamment de bâtir des guides juridiques pratiques avec son réseau d’avocats. Cela a conduit ses membres à noter qu’il existe de nombreux blogs d’avocats en France. Ils ont ainsi trouvé pertinent de les catégoriser et classer à la manière de ce qui se fait pour d’autres types de sites web.

Comment avez-vous sélectionné ces « 50 meilleurs blogs d’avocats » ?

"L’enjeu était de construire une liste pertinente pour tous les utilisateurs (professionnels, étudiants, grand public)."

Samuel Goldstein : "L’enjeu était de construire une liste qui puisse être pertinente tant pour des étudiants et professionnels à la recherche de leaders d’opinion juridique dans le web que de profanes (particuliers et professionnels) en quêtes d’informations juridiques démocratisées sortant des sites "mainstream" de doctrine juridique.

Notre appréciation s’est faite sur la base d’une appréciation combinant les critères suivants :

  • Qualité et pédagogie en ce qui concerne l’information juridique.
  • Caractère engagé ou ludique du site, proposant au passage des chroniques et des opinions à portée sociétale dépassant la seule analyse de textes ou de jurisprudence. Nous avons ajouté à cela une appréciation d’ordre pus digitale tenant aux critères suivants :
  • Autorité du blog (référencement et citations externes).
  • Volume de fréquentation du blog.
  • Fréquence de publication d’articles et billets.
  • Volumes de commentaires et d’interactions avec les internautes.

Sur cette base, nous avons effectué un classement interne et réduit la liste à une cinquantaine de blogs que nous avons classé par catégorie (actualité, droit des affaires, droit du travail, numérique et propriété intellectuelle, immobilier, droit des contrats, droit de la famille, droit fiscal et les autres blogs qui ne rentraient dans aucune des ces catégories).

Ainsi, au top des blogs d’avocats dans la catégorie actualité, nous retrouvons les chroniques de Maître Eolas qui nous livre les clés pour comprendre les dessous juridiques de l’actualité. Dans la catégorie droit des contrats, la loi des parties de Stéphane Carrière offrira aux étudiants en droit de la propriété intellectuelle des billets très pédagogiques autour du droit du numérique, la technologie et la négociation dans le monde de l’entreprise agrémenté de quiz pour tester ses connaissances. Enfin, dans la catégorie divers, nous avons classé d’autres blogs qui ne rentraient dans aucune de ces cases comme Village-Justice, premier blog mutualisé d’avocats en France à caractère généraliste."

Le blog est-il selon vous une source d’information de qualité pour un professionnel du droit ou un étudiant ?

"Le blog est une source d’information complémentaire."

"Le blog, selon nous, est, pour les étudiants et professionnels du droit, une source d’information complémentaire à l’information technique juridique qu’on trouve (souvent en accès payant) dans les médias juridiques doctrinaux. Il doit être utilisé pour entrer dans un sujet afin d’en comprendre le contexte, les enjeux, la portée et les débats qu’ils peut soulever. Il n’est bien entendu pas suffisant s’il s’agit de bâtir une consultation juridique ou des conclusions (le professionnel devant dans de tels cas aller chercher l’information légale ou jurisprudentielle à la source).
Nous constatons à cet effet notamment auprès nos partenaires professionnels du droit qu’il leur est de plus en plus fréquent, lorsqu’ils sont confrontés à un problème juridique auquel ils n’ont pas de réponse immédiate, de faire des recherches sur les moteurs de recherches, menant à des blogs juridiques, avant d’aller creuser l’information technique dans des sources plus pointues."

Rédaction du Village de la Justice.

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

34 votes

Article lié :