Deux conseils pour attirer des nouveaux clients auprès des petits cabinets d’avocats.

Diriger un petit cabinet d’avocats nécessite de gérer de nombreuses tâches de front tout en traitant ses dossiers clients, avec pour conséquence de ne pas consacrer suffisamment de temps pour attirer de nouveaux clients ou dossiers.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, une vaste majorité des petits cabinets d’avocats ne font quasiment rien de nouveau pour trouver des clients.

Obtenir de nouveaux clients se résume à trois étapes simples.

Le développement de votre niveau d’activité est un processus en trois étapes. Vous devez vous assurer que les nouveaux clients ou sources de recommandation :

1. Apprennent à vous connaître.
2. Apprennent à vous apprécier.
3. Décident de vous faire confiance.

C’est assez facile à comprendre. Bien sûr, c’est l’exécution du processus qui sépare ceux qui ont vraiment le sens des affaires des autres.

Qualités de ceux qui ont le sens des affaires.

Contrairement à ce que vous pouvez croire, ceux qui réussissent le mieux ne sont pas des extravertis. Ils se retrouvent dans tous les types de personnalité. Et ils ont tous une chose en commun  : ils suivent ce que j’appelle les trois “P“.

1. Ils font du développement de leur volume d’activité une priorité.
2. Ils sont persévérants dans leurs efforts pour obtenir des nouveaux dossiers.
3. Ils sont patients pour attendre les résultats de leurs efforts.

Deux domaines d’intervention pour développer le niveau d’activité de votre cabinet.

Dans le monde actuel des petits cabinets d’avocats, les avocats qui souhaitent développer leur niveau d’activité, devraient se concentrer principalement sur deux domaines : le réseautage et le marketing digital. La quantité d’effort dans chaque domaine variera généralement selon le domaine de pratique et la localisation.
1. Le réseautage. Certes avec la pandémie actuelle et le confinement, certaines activités de réseautage traditionnelles sont mises en veilleuse. Mais tout ne s’arrête pas, de nombreux contacts peuvent être initiés voire renforcés par des rendez-vous en visioconférence ou par téléphone. Vous devez simplement trouver quelque chose qui fonctionne pour vous et vous y tenir.
2. Le marketing digital. Si vous faites juste une chose différente, vous aurez une longueur d’avance sur vos confrères. Vous pouvez par exemple, commencer à rédiger des articles dans un blog, optimiser votre site internet pour qu’il soit plus captif pour les prospects (son contenu met-il l’accent sur la façon dont vous pouvez aider les clients ?), investir dans son référencement, optimiser votre profil LinkedIn, etc. Sachez que la grande majorité de vos confrères ne feront rien de nouveau pour améliorer leur marketing digital. Alors, imaginez le bénéfice, si vous faites plus d’une chose différente !

Les avocats disposent d’un certain monopole qui limite la concurrence. Et la concurrence pour l’acquisition de clients à laquelle vous êtes confrontés est souvent paresseuse. Alors, lancez certaines des actions préconisées et vous obtiendrez des nouveaux dossiers !

A lire aussi dans la même rubrique :

LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs