Rédaction du Village de la Justice

 
  • 1483 lectures
  • Parution : 13 janvier 2021

  • 5  /5
Guide de lecture.
 

[Fiche métier] Conseiller pénitentiaire d’insertion et probation.

L’Administration pénitentiaire n’est pas la plus plébiscitée par les étudiants en droit. Pourtant, elle ouvre des portes à ceux qui voudraient ajouter une dimension sociale à leur carrière. La fonction de Conseiller pénitentiaire d’insertion et probation (dit CPIP) en est un bel exemple.
En outre, la loi de programmation pour la Justice 2018- 2022 a prévu la création de 1 500 postes de SPIP. Vous hésitez encore ? Voici un peu plus d’informations pour vous aider à connaître ce métier.

Présentation :

Rattaché au SPIP (pour Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation) qui a pour mission principale de la prévention de la récidive, le CPIP a pour mission "d’aider à la décision judiciaire et de participer à l’individualisation des peines et à leur exécution."

Il intervient à ce titre :
- en milieu "fermé", dans le cadre de la prison, en accompagnant les personnes détenues ;
- en milieu ouvert, au travers de la mise en œuvre de la condamnation, de la réinsertion, mais également en s’assurant du respect des obligations imposées aux personnes condamnées à des peines restrictives ou privatives de liberté.

Accès à la profession.

Formé à l’ENAP (Ecole Nationale de l’Administration Pénitentiaire), un CPIP doit pour y accéder passer un concours.

Quatre voies d’accès sont ouvertes pour cela :
- Concours externe : à bac+3 minimum ou titre (ou diplôme) équivalent ;
- Concours externe sur titres : pour les titulaires d’un diplôme homologué au moins au niveau Bac+3 ou équivalent dans les domaines social ou éducatif. (A noter : les lauréats de ce concours ne font qu’un an de formation, à savoir l’équivalent de la seconde année de formation pour les autres lauréats des concours CPIP).
- Troisième concours : pour les candidats justifiant de l’exercice, pendant au moins 5 ans au cours des 10 années précédant l’ouverture du concours, de certaines activités professionnelles, d’un ou de plusieurs mandats de membre d’une assemblée élue d’une collectivité territoriale ou d’une ou de plusieurs activités en qualité de responsable, y compris bénévole, d’une association.
- Concours interne : vous êtes fonctionnaire ou agent public et vous justifiez de 4 ans de services effectifs au 1er janvier de l’année du concours. Le concours interne est également ouvert aux agents issus de la fonction publique hospitalière, aux militaires et aux agents en fonction dans une organisation intergouvernementale internationale.

Attention : pour 2021, Inscription au concours ouvertes jusqu’au 29 janvier.
Inscription ici.
Épreuves d’admissibilité : 25 et 26 février 2021.
Epreuves d’admission du 17 mai au 4 juin 2021.

Pour quel profil ?

D’après ministère de la Justice, voici les qualités requises :
- Un grand sens de l’écoute ;
- Le goût de l’humain ;
- Une ouverture d’esprit ;
- Une grande rigueur ;
- Le goût pour le travail en équipe ;
- Des capacités d’adaptation ;
- Esprit de synthèse et d’analyse.

Rémunération.

De 1 495 € (nets) en tant qu’élève de l’ENAP, jusqu’à 5 517 € net/mois en tant que Directeur fonctionnel des services pénitentiaires d’insertion et de probation.

Sources :

Vous trouverez tous les détails des éléments synthétisés ici, ainsi que des témoignages de CPIP sur les sites du Ministère de la Justice :
- https://lajusticerecrute.fr/metiers...
- http://www.metiers.justice.gouv.fr/...

Évidemment, le site de l’ENAP regorge aussi d’information.

Rédaction du Village de la Justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

2 votes

A lire aussi dans la même rubrique :



Profitez-en !

C'est seulement aujourd'hui sur Le Village de la Justice:

Abonnez-vous à La Base Lextenso - 2021 est offert !

Demain une autre offre !


LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs