A. Dorange
Rédaction du Village de la Justice

 
  • 728 lectures
  • 1re Parution: 7 octobre 2021

  • 5  /5
Guide de lecture.
 

J’innove, tu innoves, ils, elles innovent... Conjuguons l’innovation juridique !

La problématique de l’innovation dans le monde des avocats n’est pas nouvelle, nous vous en parlons d’ailleurs souvent et depuis de nombreuses années sur le Village de la Justice. Nous partageons le constat selon lequel « le débat sur l’innovation dans les cabinets d’avocats et la transformation du droit semble s’apaiser » [1]. Mais si les polémiques retombent, l’écosystème, lui, est on ne peut plus dynamique. Le tout nouveau Livre blanc « Innovations & Avocats. Le temps de faire ! » le montre bien ; en voici un aperçu.

Le Livre blanc « Innovations & Avocats. Le temps de faire ! », réalisé sous la direction de Stéphane Baller dans le cadre des travaux du Comité stratégique Avocats Lefebvre Dalloz, donne une nouvelle occasion de parler d’innovation juridique.

Ce Livre blanc, c’est :

  • Une intention : celle du partage de regards, d’analyses et d’expériences, pour une mise en commun des différents aspects des chantiers de l’innovation juridique. Un ensemble de témoignages qui permettent notamment de se libérer de pas mal de complexes dans l’évocation du marché de la prestation juridique, de l’industrie du droit ou bien encore du marketing ou de business development. Le tout, au delà des questions sémantiques, sans renier bien évidemment la déontologie de l’avocat : il n’est question ni de « perdre son âme », ni de renier ses valeurs essentielles. Au contraire, puisque celles-ci constituent, ici comme ailleurs, un socle de garanties consubstantielles à la confiance, toujours au coeur de la relation avec le client et les justiciables.
  • Des témoignages : sous différentes formes (articles, vidéos et podcasts), des professionnels « qui vivent l’innovation au quotidien » partagent leur expérience. De quoi démontrer que les transformations du droit et l’innovation juridique ne sont pas des tendances de demain, mais bel et bien des activités des juristes d’aujourd’hui.

Sans vous dévoiler tout le contenu du Livre blanc, deux idées-clés sont indéniablement à retenir :

1) L’innovation n’est pas que technique et digitale, elle est aussi organisationnelle et managériale :

  • D’une part, en ce que le développement d’une « activité juridique ambitieuse » [2] suppose notamment autonomie, confiance et gestion financière et que la capacité à innover dépend aussi de l’existence d’un « cadre pour penser hors cadre » [3] . Si une structure ou une organisation ad hoc n’est pas forcément indispensable, l’encouragement à l’innovation au sein des sociétés d’avocats et l’accompagnement managérial eux, tendent à le devenir. En somme, des équipes qui portent, supportent et accompagnent le changement ;
  • D’autre part, parce qu’innover, « c’est aussi forcément une aventure humaine, avec parfois des solutions davantage "low-tech", "Do It Yourself", centrée sur le savoir-faire juridique et le sens de l’humain » [4]. Et l’idée de se mettre « au service de » n’est évidemment pas étrangère à la profession d’avocat, comme à d’autres praticiens du droit d’ailleurs [5].

2) L’ « esprit innovation » et la « culture innovation », ça s’apprend et à tout âge !

Enseigner la créativité, apprendre la confiance dans l’intelligence collective, stimuler l’apprentissage de l’entrepreneuriat, permettre l’acquisition des méthodes de la gestion de projet, sensibiliser aux contraintes du marché…

Sans entrer dans une course à la création de start-up et à l’innovation « coûte que coûte », ces différentes connaissances sont autant de clés à mettre à la disposition des générations actuelles et futures pour trouver leurs marques et exercer en pleine conscience de l’environnement et de l’écosystème dans lesquels se trouve la profession.

De quoi s’épanouir professionnellement, si les attentes étaient, aussi, de « faire du droit » et de « faire son droit » différemment.

Retrouvez le Livre blanc ici (accès sur inscription).

Parlons-en !

L’innovation dans le droit, par le droit et pour le droit est une réalité. Libre à chacun, bien sûr, d’adhérer ou non au constat des variations des équilibres et de participer ou non à ces transformations. Nul ne « doit » innover, mais chacun doit pouvoir le faire !

Pour celles et ceux qui s’intéressent à ces transformations, acteur ou observateur de la construction et des évolutions de l’écosystème juridique, une occasion à ne pas manquer : Les Rendez-vous des transformations du droit, les 18 et 19 novembre 2021 à Paris. Un événement fédérateur, un lieu unique de rencontres, d’information et de formation !

A. Dorange
Rédaction du Village de la Justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

4 votes

Notes de l'article:

[1S. Baller, Livre blanc « Innovation & Avocats. Le temps de faire ! », Comité stratégique Avocats Lefebvre Dalloz, p. 16.

[2Ibid., p. 48

[3Ibid., p. 51

[5Ibid.

A lire aussi dans la même rubrique :

Bienvenue sur le Village de la Justice.

Le 1er site de la communauté du droit, certifié 4e site Pro en France: Avocats, juristes, fiscalistes, notaires, huissiers, magistrats, RH, paralegals, étudiants... y trouvent services, informations, contacts et peuvent échanger et recruter. *

Aujourd'hui: 144 820 membres, 21637 articles, 126 409 messages sur les forums, 4 900 annonces d'emploi et stage... et 2 300 000 visites du site par mois. *


L'Enquête en cours >

Professionnels du Droit, participez à l'enquête Métiers du Droit du Village !

Focus sur >

Etats généraux de la Justice : le brief et les motivations du projet.




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs