Accueil Carrières en droit Futurs professionnels du droit (formation initiale)

Comment se spécialiser après un master de droit ?

Une fois la licence puis le master en droit obtenu, que faire ? Il existe des formations qui permettent de se spécialiser ou d’entrer dans une école pour devenir avocat ou magistrat. Voici les voies possibles pour se spécialiser après la validation d’un bac+5 en droit.

Rester généraliste ou se spécialiser ?

À la manière d’un médecin généraliste, un avocat généraliste est, en théorie, capable de traiter un sujet juridique, qu’importe s’il s’agit de droit social ou de droit pénal. Il est l’interlocuteur unique des personnes qui le sollicitent. Parfois, ses clients, particuliers, ou petites entreprises, le choisissent pour éviter d’avoir plusieurs avocats. Ce choix de rester généraliste peut aussi être un moyen d’élargir sa clientèle potentielle. Le travail d’un avocat généraliste est logiquement plus varié que celui du spécialiste. Une diversité des dossiers qui attire ou peut faire peur.

Pour se spécialiser, il faut choisir de s’engouffrer dans une branche du droit et la connaître parfaitement. Selon une enquête du Village de la justice, 70 % des avocats pensent que la spécialisation est « le futur des avocats en termes de carrière et de développement d’un cabinet ». D’autres pensent que la spécialisation représente un « risque de s’enfermer »…

Les spécialisations peuvent être des mentions obtenues auprès du Conseil National des Barreaux (CNB). Il en existe 26, dans des domaines très variés : droit des transports, droit du travail, droit immobilier, droit rural, droit du sport, droit boursier, etc. À noter que, toujours d’après l’étude, 76 % des avocats mettent en avant des domaines d’activité en dehors de ces mentions officielles du CNB et 66 % disent se présenter le plus souvent comme spécialistes.

Intégrer un mastère spécialisé

Un autre moyen de se concentrer sur une branche du droit : le mastère spécialisé. Mastère contrats et droit des affaires, mastère droit social et ressources humaines, mastère concurrence et régulation, mastère fusions-acquisitions… ils se préparent dans des écoles de droit (HEAD) ou écoles de commerce (ESSEC, HEC) privées.

Ces diplômes se préparent en une année après le master. Il est parfois possible de faire cette année d’étude en alternance, en passant deux jours par semaine dans une entreprise ou un cabinet. Certaines écoles proposent des doubles diplômes qui allient management et droit ou des doubles diplômes avec des universités partenaires à l’étranger.

Pour devenir avocat ou magistrat

Ces mastères spécialisés mènent au métier de juriste, mais pas encore au métier d’avocat. Pour l’être officiellement, il faut obtenir le CAPA (certificat d’aptitude à la profession d’avocat). Ce diplôme se prépare dans un des 11 Centres régionaux de formation à la profession d’avocat (CRFA), dont l’entrée est conditionnée à un examen.
Ce sont les IEJ (institut d’études juridiques, 44 en France) qui se chargent de l’organisation pratique de cet examen. Dès la rentrée 2017, cet examen et ses épreuves seront nationales et non plus différentes d’un IEJ à l’autre. Il aura lieu à la même date partout en France et comportera 4 épreuves : une épreuve de synthèse, une de droit des obligations, un cas pratique et une épreuve de procédure sur la matière choisie par le candidat (droit des affaires social, droit civil, droit pénal, international et européen ou droit administratif).

Après un master, il est également possible de prendre la voie de la magistrature. Pour devenir juge des enfants, juge d’instruction, juge d’instance ou juge d’application des peines, il faut passer par l’école nationale de la magistrature, à Bordeaux. L’entrée se fait sur concours. La formation dure ensuite 31 mois.

Que ce soit pour entrer en école d’avocat ou à l’école de la magistrature, il est parfois nécessaire de passer par une classe préparatoire, car les épreuves d’entrée sont sélectives. Pour exemple, 3.500 à 3.800 personnes intègrent les CRFPA pour environ 14.000 candidats.

Elisabeth Martin - Diplomeo
Responsable Formation Juridique - Master Droit
https://diplomeo.com/master-droit

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

31 votes