Rédaction du Village de la justice

 
  • 542 lectures
  • 1re Parution: 20 juin 2022

  • 5  /5
Guide de lecture.
 

8 idées sur le LegalDesign.

Le 9 juin 2022, le Village de la Justice a organisé, à Lyon, une soirée pour les Directions juridiques, pour réfléchir à la pratique du legal design en entreprise.
Voici quelques-uns des enseignement notables de cette belle soirée-rencontre que nous tenions à partager avec nos lecteurs...

Les "Tablées de la Loi", ce sont des soirées-dîners qui mêlent "alimentation de l’esprit" par des présentations d’experts sur un sujet précis et "alimentation du corps" avec un dîner agréable, proposé et animé par Legi Team, l’éditeur du Village de la Justice.

Une fois par mois, nous réunissons ainsi une quarantaine d’avocats ou de juristes à Paris ou en régions (parmi les précédents thèmes, les classements de cabinets d’avocats par exemple, ou le Recrutement et ses difficultés actuelles).

La soirée du 9 juin 2022 à Lyon portait sur la pratique du legal design en Directions juridiques, et les experts de la soirée étaient les avocats du Cabinet Bismuth (qui pratique le legal design depuis quelques années au service de leurs clients), Maîtres Yves Bismuth, Mathieu Martin et Olivier Costa (Cabinet Bismuth avocats), ainsi que Michel Lehrer, consultant fondateur de Jurimanagement et formateur, soirée animée par l’équipe du Village de la Justice.

Le principe des Tablées de la Loi du Village de la Justice : une alternance de présentation d’experts, de discussions conviviales en dînant, et de questions-réponses rapides.

Voici quelques idées importantes issues des discussions, idées que nous tenions à partager avec nos lecteurs...

- Nous faisons face à un accroissement de la demande de conseil en droit, que ce soit en entreprise ou dans la société, et donc les métiers du droit doivent se faire comprendre, cela s’inscrit dans leur obligation de conseil.
La compréhension entraîne l’adhésion, et l’adhésion la confiance...
Clarifier, structurer, engager le dialogue, sont parmi les buts du legal design.

- Pour les métiers du droit et notamment en directions juridiques, un des enjeux est de communiquer de façon positive pour sortir du cliché de l’image du juriste "frein" : le legal design y participe, en changeant le langage, en se rapprochant de l’utilisateur, en donnant des outils accessibles pour se saisir du droit.
Le legal design est désormais une pierre angulaire sur laquelle le juriste peut s’appuyer pour communiquer et être vu au sein de l’entreprise.

- Dans certains cas, le legal design a le mérite de dépersonnaliser ou disons mieux séparer l’émetteur du message et le message (par la forme, ou parce que c’est le service communication d’une entreprise ou un autre intervenant qui va communiquer l’information ou la réaliser). Ainsi le message sera moins connoté "Droit" et ne sera pas ressenti par le lecteur comme contraignant et pénible.

- Redonner de la confiance, c’est ce que le legal design doit avoir pour but au-delà de la clarification.
Cela signifie confiance dans l’avocat, le juriste et dans le droit pour les usagers, grand public ou en entreprise.
Le juriste ne doit plus conserver le savoir, il doit le donner, le partager, et faire adhérer au droit. Partager le droit et le faire comprendre est en fait... un acte citoyen !

- En terme de ressources humaines et de collaboration, le legal design n’est pas sans avantages... Il permet de travailler en équipe pluri-disciplinaire (juristes, marketing, commercial, communication), ce qui peut participer à la cohésion, à la motivation, à la fidélisation des collaborateurs.
L’objectif du legal design est de faire passer un message compréhensible par tous, de générer de l’adhésion autour d’un principe juridique, sa pratique peut donc entrainer bien d’autres services de l’entreprise !

- A ceux qui pensent ne pas être concernés par la démarche du legal design, les intervenants ont rappelé que les juristes et les avocats partagent des valeurs de curiosité, et le legal design en est un symbole, de la conception à sa présentation... On peut donc s’interroger sur le parallèle entre cette démarche et les fondamentaux de l’exercice du droit...

- Pour que le legal design soit efficace au sein d’une même entreprise (ou cabinet), il faut songer à normaliser les visuels, éléments de langages et les illustrations, utiliser un discours neutre, pragmatique, pour construire à long terme un référentiel commun pour tous les membres de l’entreprise.

- La pratique fréquente du legal design nécessite du temps, il faut être accompagné et formé au début, savoir s’entourer. Le legal design nécessite donc un budget pour une direction juridique... Il faut savoir investir !

...Et comme toujours lors des Tablées de la Loi, le mot d’ordre des soirées est convivialité et bonne humeur... Merci à nos intervenants ainsi qu’aux participants et à très bientôt pour les prochains dîners...

Pour toute demande pour les tablées de la Loi, contactez Ariane à ariane chez village-justice.com.

A lire aussi notre dossier permanent Legaldesign.

Rédaction du Village de la justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

2 votes

Bienvenue sur le Village de la Justice.

Le 1er site de la communauté du droit, certifié 4e site Pro en France: Avocats, juristes, fiscalistes, notaires, huissiers, magistrats, RH, paralegals, étudiants... y trouvent services, informations, contacts et peuvent échanger et recruter. *

Aujourd'hui: 148 910 membres, 23150 articles, 126 516 messages sur les forums, 4 800 annonces d'emploi et stage... et 2 000 000 visites du site par mois en moyenne. *


FOCUS SUR >

Les Directions juridiques lauréates en 2022 des Prix de l'innovation en management juridique sont...

A LIRE AUSSI >

12ème édition du concours des "Dessins de Justice", découvrez la sélection et votez pour vos préférés !




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs