Dédiabolisons les LegalTechs !

« Les LegalTechs n’ont pas vocation à remplacer quelconque métier du droit : ce sont des entreprises qui ont développé des services permettant de faciliter la pratique du droit ».
Benoit CHAFFOIS, Directeur de la Licence Professionnelle assistant juridique parcours paralegal tech et Maître de conférences à l’Université CY Cergy Paris tient à dissiper tout doute.


En effet, l’arrivée de ces nouveaux services dans un milieu composé d’acteurs traditionnels a fait l’objet de nombreuses craintes et levées de boucliers : substitution des juges par des algorithmes, glissement vers un système juridique proche de la Common Law…

Du fait de sa position privilégiée d’observateur de l’écosystème des startups du domaine juridique, Benoît CHAFFOIS a eu l’occasion de constater l’évolution des positions au fur et à mesure des interactions entre ces nouveaux acteurs et les avocats, notaires ou directions juridiques.

Il nous l’explique dans un nouveau podcast de la série « Prêts ».

J’écoute le podcast !

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

1 vote

Bienvenue sur le Village de la Justice.

Le 1er site de la communauté du droit, certifié 4e site Pro en France: Avocats, juristes, fiscalistes, notaires, huissiers, magistrats, RH, paralegals, étudiants... y trouvent services, informations, contacts et peuvent échanger et recruter. *

Aujourd'hui: 148 930 membres, 23191 articles, 126 518 messages sur les forums, 4 800 annonces d'emploi et stage... et 2 000 000 visites du site par mois en moyenne. *


FOCUS SUR >

Les Directions juridiques lauréates en 2022 des Prix de l'innovation en management juridique sont...

A LIRE AUSSI >

12ème édition du concours des "Dessins de Justice", découvrez la sélection et votez pour vos préférés !




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs