Accueil Management Stratégies et Organisations

Digitalisation de la fonction juridique : où en sont les directions juridiques ?

La digitalisation de la fonction juridique est un enjeu majeur pour les directions juridiques. Elle représente même un outil essentiel pour les juristes dans la transformation de leur métier et de leur entreprise, comme certains des six finalistes du Prix de l’innovation en management juridique le démontrent. Et pourtant, si cette prise de conscience est bien là, la maturité digitale est encore un peu faible...
Preuve en est l’étude « Transformation digitale de la fonction juridique » du cabinet PwC Société d’Avocats qui propose un panorama sur ce sujet et des pistes de travail pour les entreprises et leurs équipes juridiques souhaitant aller de l’avant.

L’étude « Transformation digitale de la fonction juridique » du cabinet PwC Société d’Avocats a été menée auprès des directions juridiques d’une centaine d’entreprises de tailles différentes sur une approche principalement quantitative.
Elle est intéressante mais apporte la preuve d’un paradoxe entre la conscience des directions juridiques d’une nécessaire digitalisation de leur fonction et la réalité de terrain où les outils digitaux sont peu ou mal utilisés, où les profils recherchés par les services juridiques restent assez classiques. Mais, doucement et sûrement, la digitalisation est en marche.

Les principaux enseignements de l’étude en chiffres :

  • Les entreprises misent sur les outils digitaux pour dématérialiser les process, mieux collaborer et se mettre en conformité.
  • 37% des répondants misent sur les solutions d’e-learning dans le cadre de la mise en conformité du RGPD.
  • La maîtrise des outils et des nouvelles technologies figure parmi le top 3 des compétences attendues chez les collaborateurs.

Une maturité digitale encore faible :
Alors que la prise de conscience de la nécessité de basculer dans un mode de fonctionnement plus digital est largement partagée par les directions juridiques, seules 18% de ces dernières estiment qu’elles sont à un niveau avancé de digitalisation de la fonction juridique contre 50% d’entre elles qui le jugent faible (voir représentation ci-dessous).

PNG - 26.7 ko
Réponse des directions juridiques à la question : "Quelle est votre perception de la maturité digitale actuelle de votre Direction Juridique ?" (extrait de l’étude "Transformation digitale de la fonction juridique")

L’étude avance plusieurs explications pour expliquer ce décalage : « le digital et la philosophie de partage qu’il porte ne sont pas encore bien ancrés au sein des directions juridiques », ou « encore es répondants ne conçoivent pas en pratique comment intégrer du digital dans leur méthodologie et leurs process ». Il peut également venir du fait que « les chantiers de transformation prennent du temps et requièrent un soutien fort de la part de la direction qui n’a pas encore été obtenu ou sollicité », ou que du fait que les technologies sont récentes, « les directions juridiques n’ont donc généralement pas la visibilité souhaitée sur les solutions existantes ».

Les directions juridiques n’utilisent pas tout le potentiel des outils digitaux :

  • Sur le contract management, seuls 3% des répondants ont entièrement dématérialisé leurs contrats et disposent d’un processus de signature électronique et 8% disposent d’un logiciel déployé au niveau de l’entreprise.
  • 67% des répondants n’utilisent pas d’outil spécifique en matière de contentieux.
  • Elles méconnaissent encore les opportunités qu’offrent les outils digitaux existants, notamment en termes de traitement des données juridiques.

Les priorités des directions juridiques sur l’usage du digital :

PNG - 43.2 ko
Les trois priorités des directions juridiques en matière de digitalisation (extrait de l’étude du cabinet pwc).

Digitalisation et gestion des talents :

En matière de recrutement, les directions juridiques commencent tout doucement à rechercher des profils dotés de nouvelles compétences autour de la data (9% des répondants).
Pour 24% des répondants, la maîtrise des outils et des nouvelles technologies figurent parmi les compétences attendues chez les collaborateurs. Cette attente arrive en troisième position juste derrière la technique juridique (26%) et les connaissances réglementaires (25%).

Quant aux « méthodes d’accompagnement des talents », les répondants mettent en avant :

  • la formation,
  • la mobilisation de l’ensemble du service autour du projet digital,
  • la transformation de l’environnement de travail de l’entreprise - regrettant parfois l’existence de silos et le manque de communication.

Prochains rendez-vous à ce sujet :

  • 19 juin 2018, prochaine Journée du Management juridique pour aborder ce thème, avec deux conférences : "14h30 - 16h, Cycle de vie des contrats : digitalisez-vous !" et "9h30 - 10h15 : Comment faire passer votre Direction Juridique à l’ère du 100% numérique ?".
  • Le Salon "Village de la Legaltech" fin nombre 2018, où les Directions juridiques pourront rencontrer les acteurs de la Legaltech et assister à des conférences notamment sur le sujet de la transformation.

Rédaction du Village de la Justice.
Source : enquête « Transformation digitale de la fonction juridique » du cabinet PwC Société d’Avocats.

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

40 votes