Accueil Management Outils & techniques du professionnel du droit

Avocats, pourquoi et comment sécuriser vos informations ?

Ransomwares, cyber attaques, vol de données personnelles, piratage...
Les métiers du droit sont aujourd’hui une cible fréquente, de par la quantité et le caractère sensible de leurs informations. Mais ils sont aussi très mal préparés, formés, équipés.

PDF - 4.7 Mo
Dossier Spécial : "Pourquoi et comment sécuriser vos informations ?"

Au-delà, l’avocat est aussi le garant de la confidentialité des informations. Si son système informatique est une passoire, qui lui fera confiance ? Ce n’est pas qu’une question technique, mais plutôt une approche globale qui prouve votre professionnalisme.
Le Village de la Justice mène donc l’enquête... avec des pistes précises d’action : il est grand temps d’agir !
Voici notre dossier concret sur le sujet.

Au sommaire...

Les types d’attaques.

Il y a bien entendu les virus, bien connus depuis que l’ordinateur existe, et qui se sont renforcés depuis internet.
Il y a ensuite les piratages de systèmes informatiques ou de sites web, voire de messageries, assez courants et souvent « automatiques », c’est-à-dire non personnels (il s’agit souvent de robots attaquant des failles connues)... et c’est plus rare, parfois tout à fait dirigés vers un cabinet. Dans ces derniers cas, on connaît aussi des attaques ayant pour but la destruction de données, ou des piratages du parc informatique contre rançon... On vous invite dans ce cas à payer une somme pour débloquer votre système ou site internet (« ransomwares », un cas en très forte hausse, bien moins bien contré désormais que les virus ou le vol par exemple : 80% des PME et grandes entreprises auraient connus des demandes de rançon !)
(...)

Le constat : tout le monde est concerné, et il vous faut prouver votre professionnalisme aux clients.

Le sujet n’est pas virtuel. Lors de notre enquête auprès des cabinets d’avocats réalisée en vue de ce dossier, 25% des cabinets qui ont répondu ont trouvé au cours des 12 derniers mois un virus sur leur équipement informatique, 15% n’en savaient rien.
Mais il n’y pas que les virus, loin de là : 59% des avocats interrogés ont eu connaissance dans leur entourage professionnel de malveillance informatique (attaques, chantages, vols, destructions...), et 25% ont connu eux-mêmes des attaques directes (usurpation d’identité, demande de rançon...).
Avec le cloud, les mobiles, les objets connectés (copieurs etc.), tout est relié, tout est donc potentiellement vulnérable.
(...)

Les bonnes pratiques.

Ne rêvez pas, les menaces et attaques ne disparaîtront pas, et de nouvelles apparaîtront, même si vous ne travaillez pas avec des clients internationaux (les premiers attaqués avec leurs conseils évidemment).
Sans être exhaustives, les bonnes pratiques communiquées par les experts en sécurité.
(...)

Retrouvez le dossier complet en cliquant ci-dessous (lecture en ligne et téléchargement possible) :

... Avec les solutions des prestataires experts du sujet :

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

31 votes

Vos commentaires

Commenter cet article