Accueil Management Outils & techniques du professionnel du droit

Comment bien référencer son site internet d’avocat sur Google (1).

En 2015, Google recensait environ 70.000 recherches par mois sur des mots clés comportant le terme “avocat”, ou ”recherche avocat” ou “trouver avocat”. Ainsi être bien positionné dans les résultats Google est l’assurance de recevoir chaque semaine des appels de nouveaux clients.

Pour un avocat le référencement naturel ou SEO (pour Search Engine Optimization) est donc un moyen différenciant de développer sa clientèle.

C’est pourquoi, avec l’équipe de Tabenca nous avons pensé qu’il serait judicieux de rédiger un guide qui explique le référencement de A à Z pour un site internet d’avocat, sans nécessiter aucune connaissance préalable.

Prenez un petit café et suivez-nous dans les méandres de la recherche Google !

Quelques définitions pour commencer :

Référencement sur internet : C’est la pratique qui consiste à améliorer le positionnement et la visibilité de votre site dans les pages de résultats des moteurs de recherche ou d’annuaires.

On distingue deux grandes pratiques :

  • le référencement payant (Adwords)
  • le référencement naturel

Dans le cas de Google, voici une capture d’écran qui illustre bien les deux formes de référencement :

Dans cette série d’articles, nous allons nous concentrer uniquement sur la partie référencement naturel, ou référencement gratuit.

L’objectif du référencement naturel est donc d’apparaître le plus souvent possible dans la partie “naturelle” des résultats de recherche, c’est à dire ceux pour lesquels vous ne payez pas.

En effet contrairement au référencement payant (Google Adwords), le référencement naturel est gratuit et constitue le résultat de vos efforts. De plus le référencement naturel est en général mieux perçu par les clients et par la profession que la publicité en ligne AdWords.

Afin d’apparaître dans les premiers résultats de recherche, il faut optimiser votre site pour que Google le considère comme le plus pertinent sur des mots clés que vos clients tapent dans la barre de recherche. D’où la définition très importante suivante :

Mot clé : C’est la phrase qui est tapée par un client potentiel dans Google. Exemple : “avocat Marseille” “avocat pénal”,etc …

L’objectif pour un avocat est donc d’apparaître le plus souvent en tête des résultats de recherche, et ce pour le plus grand nombre de mots clés possible en rapport avec son activité. Pour cela, il va falloir comprendre comment fonctionne l’algorithme de Google pour classer les sites internet afin d’être le plus pertinent possible pour le moteur de recherche, et c’est précisément l’objet de ce guide.

Il y a deux grands leviers pour que votre site internet soit bien classé par Google :

  • le référencement dit “on-site” : cela consiste grosso modo à trouver les bons mots clés et les mettre au bon endroit dans le site, et de la bonne manière.
  • le référencement dit “off site” : c’est le travail à faire sur le web, c’est à dire en dehors de votre site, pour que votre site soit considéré comme de qualité et d’autorité sur votre domaine de compétence. Cela se fait principalement en obtenant des liens pointant vers votre site, provenant de partenaires, d’annuaires ou de médias qui parlent de vous. Plus des sites de qualité parlent de vous, plus vous êtes crédible pour Google qui va vous favoriser dans ses résultats.

Dans cette partie 1 de notre série consacrée au référencement d’un site d’avocat, nous allons traiter l’optimisation "on-site" d’un site d’avocat. L’optimisation off-site sera réservée à une deuxième partie qui sera publiée bientôt...

Le référencement on-site

a. Trouver les bons mots clés

Avant de chercher à optimiser vos pages et votre site pour des mots clés, il faut d’abord identifier quels sont les mots clés que tapent vos clients pour vous trouver dans les moteurs de recherche.

Pour cela, Google vous donne accès au volume de recherches effectuées chaque mois sur un mot clé avec l’outils Google Keyword Planner.

A noter que vous devrez enregistrer un compte Google AdWords pour utiliser cet outils.

Voici comment se présente Google Keyword Planner :

1- Obtenir des idées de mots clés à partir d’un thème

Cette fonction vous permet à partir d’un mot clef de générer des idées de mots clés associés, ainsi que leur volume de recherche.

2- Connaître les volumes de recherches mensuels d’un mot clé

Cette partie de l’outils vous donne les volumes de recherches pour chaque mot clé. C’est via cette interface que nous vous pourrez rechercher vos mots clés. Lorsque nous ferons référence à Google Keyword Planner., c’est cette partie de l’application qu’il faudra utiliser.

Méthodologie de recherche de mots clés :

Pour trouver vos mots clés avec Google Keyword Planner., tapez un premier mot clé et observez le volume de recherche associé :


Ici on voit qu’en moyenne 1.900 personnes par mois recherchent le mot clé “avocat marseille” dans Google.

Commencez donc par lister et tester des mots clés qui vous semblent logiques par rapport à votre activité ou votre localisation. Exemple : “avocat droit social”, “avocat Nancy” etc …

En générale, une page est optimisée pour 1 à 3 mots clés principaux et un ensemble de mots clés dit secondaires. Ces derniers possèdent un petit nombre de recherches mais en cumulé, ils apporteront plus de recherches sur votre site que les principaux.

Pour identifier les mots clés secondaires, tapez simplement un mot clé dans Google et vous verrez en bas de page dans les suggestions un ensemble de mots clés associés à votre recherche :

Insérez les mots clés trouvés dans Google Keyword Planner pour vérifier qu’il y a bien un volume de recherche significatif pour chacun d’entre eux :

Voilà comment vous obtiendrez très facilement une liste de mots clés pertinents et utilisés dans votre spécialisation.

b. Optimiser vos pages pour vos mots clés

Une fois que vous avez trouvé des mots clés intéressants pour votre activité (en général 4/5 mots clés principaux par site)

Il y a deux manières de faire :

  • soit vous construisez votre site en pensant chaque page et son contenu en fonction de vos mots clés.
  • soit vous construisez votre site sans vous préoccupez des mots clés et du référencement. Puis dans un second temps, vous créez des pages spécialement optimisées sur vos mots clés.

Dans chaque cas, l’optimisation d’une page consiste à mettre vos mots clés aux endroits stratégiques que Google regarde et intègre à ses critères de classement. Par ordre d’importance, voici les endroits où doivent se trouver vos mots clés :

  • Le titre de la page. Si possible, mettez votre mot clé principal en début de titre. Si vous visez le mot clé “avocat droit pénal”, un titre de page optimisé serait : “Avocat droit pénal : M. Martin, avocat à la cour”. A vous d’arbitrer de manière à ce que l’optimisation de vos pages ne nuisent pas à l’expérience utilisateur de vos visiteurs.

Pour information, le titre d’une page n’apparaît pas dans la page, mais en haut, dans le titre de l’onglet navigateur, et aussi, beaucoup plus important, dans le résultat Google :

  • La description : C’est le petit texte qui apparaît en dessous du titre de la page dans vos résultats Google. Assurez-vous que vos mots clés y figurent.

Petite info bonus concernant le titre et la méta-description :

→ Assurez-vous d’avoir un titre et une description qui donnent envie de cliquer à l’utilisateur. Cela augmentera le taux de clic et Google considérera alors que votre site est attractif pour ses utilisateurs, et vos positions devraient donc augmenter.

  • Les titres de paragraphes : une page correctement optimisée doit contenir un titre principal et un ou plusieurs titres secondaires. Mettez impérativement votre mot clé principal dans le titre principal, et si possible au début du titre. Ainsi Google comprendra bien de quoi parle votre page et il en résultera un meilleur classement. Vous pouvez également mettre votre mot clé principal dans un titre secondaire mais veillez plutôt à les réserver pour vos mots clés secondaires.
  • Le texte : Veillez à mettre votre mot clé principal dans les 100 premiers mots du texte de la page, afin que Google, là encore, comprenne bien le sujet de la page. Ensuite insérez également de temps en temps vos mots clés secondaires. L’Url de la page : veillez à ce que l’url de votre page contienne bien votre mot clé principal ( www.exemple.com/avocat-divorce-paris-maitre-dubois )
  • Les images : les robots de Google ne pouvant pas reconnaître le contenu d’une image, il faut donc mettre votre mot clef dans les attributs ALT de vos images.
  • Noms de fichiers  : pensez à bien renommer les fichiers qui apparaissent sur votre page (images ou vidéos) de manière à ce qu’ils contiennent votre mot clé principal.

En guise de synthèse, voici une infographie qui résume l’optimisation on-page ( merci à Deux.io ) :

JPEG - 64.4 ko
Optimisation type d’une page web. Merci à www.deux.io

En conclusion, soyez raisonnable pendant l’optimisation et gardez bien en tête que la page doit avant tout être pensée pour un visiteur et non pour les robots de Google qui l’analyseront. Une page bien écrite et pensée pour un utilisateur engendrera une plus grande attention de vos visiteurs, qui resteront plus longtemps sur votre site et visiteront d’autres pages du site, deux critères qui impactent fortement vos classements dans Google.

c. Structure du type d’un site d’Avocat

L’objectif de cette partie est de faciliter le travail des robots de Google en séparant bien clairement les différentes thématiques de votre site et ainsi les différents mots clés. Exemple : séparez bien dans des onglets distincts vos différentes spécialités afin que Google comprenne bien sur quels mots clés est optimisée chaque page.

Exemple : faites une page par spécialité. Ne les regroupez pas sur une même page.

d. Stratégie de contenu — Blog

JPEG - 54.8 ko
Le phénomène blogging

Un autre moyen très en vogue pour être bien positionné dans les moteurs de recherches est d’avoir ce qu’on appelle une stratégie de contenu, ou tout simplement un Blog. La méthode consiste à publier du contenu de qualité, écrit par vous-même ou à l’aide d’une agence de rédaction web spécialisée.

En abordant dans des articles de blog des problèmes que rencontrent vos clients, vous attirerez forcément le trafic qui s’y rattache.

L’objectif d’une stratégie de contenu est de prouver votre expertise en abordant des sujets qui se rapportent à votre domaine de compétence et qui intéressent vos clients, de manière à les rassurer et à faire en sorte qu’ils soient déjà sûrs de vos compétences lorsqu’ils vous contactent.

Par exemple, si vous rédigez un article sur “comment estimer des frais d’avocat”, vous attirerez nécessairement toutes les personnes qui tapent des requêtes de ce type dans Google, et cela peut représenter beaucoup de monde.

Bien entendu, tous les visiteurs provenant de ces requêtes de recherche ne vous appelleront pas pour avoir un rendez-vous, mais il est sûr que certains chercheront à vous contacter si votre article leur a apporté de la valeur et si en vous lisant ils ont senti votre expertise sur un sujet.

Pour résumer, écrire régulièrement des articles de blog est un moyen de générer du texte et donc de faire apparaître des mots clés secondaires sur votre site, lesquels vous feront remonter dans les résultats de recherche.

e. Éléments supplémentaires qui impactent votre classement dans Google

Voici une liste non exhaustive de critères supplémentaires qui impactent vos classements dans Google :

  • Fichier robots.txt  : avoir un fichier robots.txt à la racine de votre site. Ce fichier indique au robot de Google comment analyser votre site, quelles pages parcourir et quelles pages ignorer.
  • Pages 404 : évitez d’avoir des urls en page 404 dans les résultats Google. Pour régler ce problèmes, faites des redirections vers des pages qui fonctionnent.
  • Vitesse de chargement : si votre site est lent à charger, Google considérera que vous n’apportez pas un contenu de qualité à ses utilisateurs et pénalisera donc vos classements. Assurez-vous de la bonne vitesse de chargement de votre site grâce à cet outil gratuit de Google
  • Compatibilité mobile : votre site doit être compatible mobile pour pouvoir prétendre à de bonnes positions dans Google. Si ce n’est pas le cas, pensez à le moderniser.
  • Fichier Sitemap : assurez-vous d’avoir un fichier Sitemap.xml à la racine de votre site. Ce fichier indique à Google l’architecture de votre site afin de l’aider dans son parcours. Vous pouvez générer gratuitement un fichier Sitemap à l’adresse suivante : www.xml-sitemaps.com
  • Adresses urls propres : assurez-vous d’avoir des adresses url courtes et qui décrivent avec les bons mots clés le contenu de vos pages. Évitez notamment les underscore, les caractères spéciaux, etc …

f. Expérience utilisateur, navigation et design du site

Derniers points et non des moindres de cette partie sur le référencement on-site : l’expérience utilisateur. Votre site doit être à la fois clair et esthétiquement réussi afin de donner envie à vos visiteurs de rester, de naviguer, et même de vous contacter.

Vous pourrez mesurer la qualité de l’expérience utilisateur en utilisant l’outil Google Analytics, qui vous renseigne de manière très précise sur le comportement des visiteurs de votre site. Vous saurez ainsi quel pourcentage d’utilisateurs quitte votre site dès la première page (taux de rebond, à minimiser donc), combien de temps les utilisateurs restent sur votre site, combien de pages sont visitées et lesquelles.

Toutes ces statistiques sont regardées avec attention par Google pour mesurer l’intérêt que suscite votre site auprès des visiteurs. Plus vous aurez de bonnes statistiques, plus Google vous récompensera en faisant monter votre site dans les résultats de recherche.

Pour optimiser l’expérience utilisateur, assurez-vous d’avoir un menu clair et que votre nom ou votre logo soit bien visible sur le site. Exemple d’un site de cabinet d’avocat très clair :

Faites en sortes de bien hiérarchiser l’information, de manière à ce que le contenu principal apparaisse plus clairement que le contenu secondaire, et qu’une structure bien claire se dégage si on survole votre site.

Un peu de la même manière qu’une page de journal a plusieurs sections bien distinctes les unes par rapports aux autres de sorte que nous identifions immédiatement comment est organisée l’information.

g. Attention au contenu dupliqué

Attention sujet très important : Google n’aime pas du tout les sites qui possèdent du contenu dupliqué, c’est à dire plusieurs pages différentes qui contiennent du contenu identique ou presque. C’est une tentation fréquente par exemple si vous souhaitez optimisez deux pages de votre site sur des mots clés similaires ou proches :

“Avocat Paris” et “Avocat Seine et Marne”. Vous allez être tenté de dédier une page identique à chaque mot clé, en ne changeant que la localisation à chaque fois : cette pratique est totalement proscrite par Google qui pénalise les sites ayant du contenu dupliqué. Vous pouvez vérifier l’absence de contenu dupliqué grâce à cet outils.

Conclusion

En conclusion de cette partie référencement on-site, gardez bien comme objectif de proposer à vos visiteurs une expérience utilisateur de qualité maximal, en vous appuyant sur une stratégie de contenu par exemple, un design réussi, clair et efficace. Enfin, pensez à bien intégrer les mots clés aux endroits stratégiques de vos pages.
N’hésitez pas à commenter si vous avez des questions ou des remarques. La partie 2 de ce dossier est aussi à lire : nous y abordons l’étape la plus difficile du référencement : la partie "off-site" !

Paul Miroufle et Benjamin Boukris
Dirigeants de Tabenca Design.
www.tabenca.com
L’agence web et marketing digital dédiée aux avocats.

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

62 votes

Article lié :