Par Virgile Duflo, rédacteur juridique chez Jurislogic
www.jurislogic.fr

 
  • 6046 lectures
  • 1re Parution: 19 juin 2021

  • 4.83  /5
Guide de lecture.
 

Comment trouver un stage en droit en 5 étapes.

Trouver un stage est une étape cruciale de tes études et tout particulièrement en droit où la théorie ne laisse que peu de place à la pratique et au concret.

Le stage, c’est l’occasion d’acquérir une expérience professionnelle, de gagner en maturité et de te forger une première opinion sur une profession juridique.

Son importance ne s’arrête pas là puisqu’il est désormais indispensable d’avoir effectué un ou plusieurs stages pour décrocher un emploi. Tu l’auras compris, trouver un stage est le nerf de la guerre professionnelle !

Mais alors, comment trouver un stage en droit ?

Voici un guide en 5 étapes pour trouver le stage de tes rêves !

Étape 1. Délimite ton champ de recherche

A. Quel genre de stage juridique ?

Première étape pour trouver un stage en droit : tu vas devoir choisir un stage en relation avec ton objectif professionnel et plus largement avec l’un de tes domaines de prédilection.

Tu te sens plutôt droit privé ou droit public ? Ton cœur bat pour le droit de l’environnement ou pour le droit des affaires ?

Que tu aies ou non une réponse à ces questions, le stage te permettra d’orienter et d’affiner tes futurs choix de carrière.

Le droit présente l’avantage d’offrir une multitude de possibilités :
• Un stage en cabinet d’avocats pour développer ses compétences de juriste et son relationnel-client ;

• Un stage au pôle juridique d’une grande entreprise ou dans une legaltech (start-up du droit) pour travailler en équipe et goûter au monde de l’entreprenariat ;

• Un stage dans un tribunal pour comprendre les rouages de la procédure juridique (bon ça ne fait pas envie mais ça peut se révéler très utile !)

Les exemples sont encore nombreux, tu as l’embarras du choix.

B. Où et quand faire un stage juridique ?

Répondre au « Quand  » est facile : l’idée est de multiplier les expériences pendant ton parcours alors trouve un stage dès la L1 si possible.

Si tu as besoin de travailler l’été pour financer tes études comme la plupart des étudiants, pas de panique, essaie de caler un stage en juin. Même 2 semaines peuvent faire la différence sur un CV !

Retiens que tu dois éviter d’arriver en Master 2 sans expérience pro pour ne pas subir ta recherche de stage de fin d’études.

Répondre au «  » est plus subtil : chaque stage constitue une carte de visite au service de ton profil. Un profil que tu vas construire au fur et à mesure que ton objectif professionnel se précisera.

C’est d’ailleurs en fonction de ton objectif professionnel que tu dois choisir le lieu de ton stage. Si tu envisages d’exercer dans ta région plus tard, un stage dans un cabinet ou une entreprise locale pourra être valorisé.

À l’inverse, si tu comptes pratiquer sur Paris dans des domaines plus spécifiques (droit de la concurrence, droit du numérique, etc.), oriente tes recherches vers la région parisienne où l’offre est plus importante.

Ensuite, ne te restreint pas à postuler uniquement dans les grosses structures (cabinets comme entreprises) qui privilégient les stagiaires expérimentés de M2 et les élèves-avocats.
Un cabinet à taille humaine sera tout à fait apte à t’offrir un suivi quotidien pour t’immerger véritablement dans la pratique.

En bref, l’important c’est de ne pas te fermer de portes pour explorer le droit en profondeur et découvrir ce qui te passionne vraiment 😉

Étape 2. Mène des recherches approfondies

Maintenant que tu as déterminé quels domaines pourraient t’intéresser, trouver un stage en droit implique d’activer ton réseau et d’étudier sérieusement les sites d’annonces spécialisés.

A. Quels sites spécialisés pour trouver un stage en droit ?

Parmi les sites de recrutement juridique, les plus connus sont Village de la Justice et Carrières Juridiques sur lesquels tu devras t’inscrire sans attendre. Mais qui dit trafic, dit aussi concurrence alors élargis tes recherches sur d’autres sites tels que l’Etudiant, Welcome to the Jungle ou LexMachine.

Concrètement, comment ça marche ?

Sur Village de la Justice, par exemple, clique sur la section « Emploi – Offres, demandes d’emploi et Stages » et coche Stage dans « Type de contrat  ». Ne t’occupe pas de la barre « Annonces par profession » qui t’incitera à préciser ta requête, au risque de passer à côté d’une offre de stage intéressante.

Tu lances ta recherche et te voilà face à un monceau d’annonces, chacune répertoriant le domaine principal d’activité du recruteur, le lieu du poste et la date de début du stage.

Étudie les missions proposées, fais le tri et sauvegarde les offres susceptibles de te correspondre.

B. Ton réseau personnel

En parallèle de tes recherches, tu devras solliciter ton réseau personnel, c’est-à-dire, contacter toutes les personnes de ton entourage professionnel, au sens large :
• Tes professeurs et chargés de TD ;
• Les professionnels présents à un colloque auquel tu as assisté ;
• Les membres d’une association étudiante à laquelle tu appartiens ;
• Des amis ou membres de ta famille, le piston ça fonctionne aussi.

Pour maximiser tes chances de trouver un stage en droit, une bonne idée pourrait être de te créer un profil LinkedIn pour « exister professionnellement sur Internet ». LinkedIn permet aux recruteurs d’avoir un accès rapide au profil de leurs candidats, tu dois donc y soigner ta présentation, c’est comme un CV numérique.

Puisqu’il est toujours question de réseautage, l’idée est d’ajouter  :
• Tous les membres de ton réseau : au début, tu ne seras surement pas très à l’aise en invitant l’un de tes profs à rejoindre ton réseau mais rassure-toi, ils ont l’habitude 😉

• Les entreprises et organismes que tu souhaiterais rejoindre pour attirer leur attention et être averti de leurs offres de stage.

En suivant les comptes de la Commission Européenne, de la CNIL ou de l’Autorité de la concurrence par exemple, cette appli te permettra accessoirement de te tenir informé de l’actualité juridique.

Étape 3. Rédige un CV et une lettre de motivation en béton

A. Le Curriculum vitae (CV pour les intimes)

Le bon CV pour trouver un stage en droit combine un fond cohérent et une forme lisible et attractive pour l’employeur.

Sur le fond, ton CV doit récapituler :
tes formations : en précisant les matières étudiées, en lien avec l’entreprise ciblée.

tes expériences professionnelles : la partie difficile à remplir quand tu n’as pas encore fait de stage juridique. Pas de problème, tes autres expériences (en dehors du droit) restent pertinentes : job d’été, organisation d’évènements, soutien scolaire, etc.
Les recruteurs sont frileux, tu dois leur montrer qu’ils peuvent avoir confiance en toi.

tes qualités  : tu es rigoureux comme tout juriste qui se respecte, sociable parce que tu adores le travail en équipe et autonome, pas besoin de te prendre par le main.
Tu peux même tenter le « jeune et dynamique », ça a bien réussi à un certain Président…

tes compétences : ton niveau en langue étrangère, tes facultés sur les outils informatiques (Word, Excel) et sur les bases de données juridiques (Dalloz, Lexis, Navis)

tes centres d’intérêts : évite les passions bateaux (sport, voyage, musique). Démarque-toi avec des thèmes précis pour apporter une personnalité à ton CV et attiser la curiosité du recruteur. Quel sport ? Quel style de musique ?

En bonus, rajoute un encart indiquant brièvement ton objectif professionnel (modifiable à volonté) pour créer une cohérence entre ton parcours et ta candidature.
Ex : « Obtenir un stage dans un cabinet en droit des affaires et participer à son développement. »

Sur la forme, ton objectif est de confectionner un CV attrayant pour un recruteur qui en visionne à longueur de journée. Pas besoin d’être un Michel-Ange, tu peux utiliser Canva ou ModèledeCV.com qui te fournissent différents modèles de CV gratuitement. Tu le remets à ta sauce et c’est réglé !

L’idée est de trouver un stage en droit donc reste sobre et efficace, une page agréable à lire fera l’affaire.

B. Une lettre de motivation personnalisée

La plupart des candidatures requièrent d’annexer une lettre de motivation à ton CV.

Comme son nom l’indique, la lettre de motivation est le reflet de ta motivation sincère. Oublie les modèles préconçus que tu trouveras sur Internet, tu dois faire l’effort de personnaliser chaque lettre en fonction de ta cible.

Une lettre de motivation bien rédigée peut compenser un CV avec peu d’expériences.

Comment rédiger une lettre de motivation ?

Le corps de ta lettre de motivation doit répondre à ces questions, dans cet ordre :

Qui es-tu ? Ton niveau d’étude, tes éventuelles spécialités et dans quel contexte tu t’adresses à eux.

Pourquoi eux ? Ce qui t’attire chez eux : leurs valeurs, leur fonctionnement, leur domaine d’activité (leur site internet est une mine d’informations). Tu dois démontrer en quoi leur projet t’intéresse et comment tu le rattaches à ton objectif professionnel.

Pourquoi toi ? : tes qualités et tes compétences, ce que tu peux leur apporter. Par exemple : ton esprit de synthèse et ta capacité d’adaptation. Décortique l’annonce pour savoir quel profil est recherché par le recruteur et quelles missions pourraient t’être confiées.

Précise que tu espères avoir l’opportunité de les rencontrer pour les convaincre de ta motivation et termine avec une formule de politesse.

Tu as maintenant une lettre de motivation rédigée de bout en bout par tes soins, tu peux donc t’en servir de modèle pour tes futures candidatures. Tu n’auras qu’à réutiliser la structure en adaptant le fond à ta cible.

Étape 4. Passe à l’action : candidate !

Tu es devenu un pro du CV et de la lettre de motivation alors fais en profiter les recruteurs !

Il est temps de répondre aux offres que tu as sélectionnées. Fais-le au plus vite pour couper l’herbe sous le pied à la concurrence et ainsi maximiser tes chances de trouver un stage = Premier arrivé, premier servi ! Comme aux échecs, celui qui joue les pions blancs est avantagé.

Il existe une autre technique, encore plus efficace, pour trouver un stage juridique : les candidatures spontanées.

Inconsciemment, tu te dis sûrement que s’il n’y a pas d’annonce, c’est qu’il n’y a pas d’offre.

Détrompe-toi, nombreuses sont les entreprises qui n’ont pas de service RH pour les aider à organiser les recrutements. Au final, elles s’y prennent souvent au dernier moment.

En proposant ta candidature de ta propre initiative, tu devances leurs attentes et tu places ton CV en haut de la pile. Cette méthode démontre également une vraie motivation de ta part.

Comment faire une candidature spontanée ?

Ta candidature spontanée est précédée par l’une de ces 3 démarches, de la moins efficace à la plus impactante :

Le mail classique : tu peux facilement trouver un contact pour les cabinets mais ça s’avère vite plus compliqué pour joindre le service RH d’une grosse entreprise.

L’appel téléphonique : ça te permettra de créer un premier lien avec un membre de l’entreprise, d’obtenir des coordonnées fiables voire même d’être fixé sur leur besoin d’un stagiaire.

Le porte à porte : pour les étudiants ultra déterminés ! Se rendre directement sur place est l’occasion idéale de rencontrer l’équipe et d’exposer de vive voix ta motivation. Cette technique est généralement très bien accueillie.
PS : n’oublie pas d’emporter tes CV et lettre de motivation avec toi (dans une pochette pour ne pas les froisser).

La candidature spontanée est la méthode adéquate pour trouver un stage en droit en L1 ou L2.

Dans tous les cas, tu dois impérativement relancer toutes tes candidatures une à deux semaines après et ce, jusqu’à obtenir une réponse définitive : Le fameux « NON  » tant représenté ou le saint graal : une invitation à un entretien.

Étape 5. Prépare-toi aux entretiens

Grâce à tous ces conseils, tu as obtenu ta première réponse positive ! Pour un entretien…

Eh oui, tu as déjà fourni des efforts considérables mais ton travail ne s’arrête pas là. Tu as attiré l’attention d’un professionnel, maintenant il faut transformer l’essai.

C’est l’étape la plus cruciale dans la mesure où tu as le professionnel en face de toi, tu as enfin la main sur le déroulement des évènements (ou presque).

Que tu sois à l’aise à l’oral ou de nature plus stressée, un entretien ça se prépare.

Comment préparer un entretien pour un stage en droit ?

Se préparer à un entretien suppose d’anticiper les questions :
• Présentez-vous, quel est votre parcours ?
• Quelles sont vos qualités et vos compétences ?
• Que connaissez-vous de nous ?
• Quelles sont vos expériences professionnelles ?

La plupart des réponses se trouvent dans ton CV et ta lettre de motivation alors jettes-y un œil avant l’entretien.

Dans l’hypothèse où tu n’aurais pas encore effectué de stage en droit, n’hésite pas à t’appuyer sur tes expériences passées. Par exemple, une expérience en restauration t’aura appris à gérer le stress et à travailler en équipe.

Attention, d’autres questions plus pernicieuses peuvent surgir pendant l’entretien :
• Pourquoi avez-vous choisi le Droit ?
• Des questions de cours : là c’est mieux d’assurer.
• Où vous voyez-vous dans 5 ans ?
• Qu’avez-vous accompli et dont vous êtes fier ?
• Racontez-nous une blague : le risque quand tu dis que tu as de l’humour… (c’était bel et bien pour trouver un stage en droit, je précise)

Tu ne feras sans doute pas un sans-faute mais l’important est d’inspirer confiance à ton interlocuteur. Tu dois renvoyer l’image d’un étudiant qui sait où il va et qui a des convictions.

Petit conseil : Des phrases courtes valent mieux que de longs monologues où tu risques de t’enliser et de perdre le fil. Sois efficace mais n’aie pas peur de prendre le temps de réfléchir avant de répondre.

Étape Bonus. Ne te décourage pas

La recherche d’un stage est synonyme d’ascenseur émotionnel, tu vas en voir de toutes les couleurs.

Entre les réponses négatives, l’absence totale de réponse et les employeurs qui oublient l’heure de l’entretien, ton ego va prendre cher.

Pourtant, tu dois t’obstiner à concevoir chaque échec comme une occasion de progresser (c’est Steve Jobs qui me l’a soufflée).

Personne ne te répond ? Tu dois pouvoir améliorer ton CV et envoyer encore plus de candidatures. Toujours pas à l’aise en entretien ? Entraine-toi avec un ami et mets à l’écrit les questions sur lesquelles tu bloques.

En définitive, si trouver un stage en droit relève quelque peu du miracle, cela demande surtout beaucoup de persévérance et une volonté de fer !

Par Virgile Duflo, rédacteur juridique chez Jurislogic
www.jurislogic.fr

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

24 votes

A lire aussi dans la même rubrique :

Bienvenue sur le Village de la Justice.

Le 1er site de la communauté du droit, certifié 4e site Pro en France: Avocats, juristes, fiscalistes, notaires, huissiers, magistrats, RH, paralegals, étudiants... y trouvent services, informations, contacts et peuvent échanger et recruter. *

Aujourd'hui: 144 820 membres, 21613 articles, 126 409 messages sur les forums, 4 900 annonces d'emploi et stage... et 2 300 000 visites du site par mois. *


L'Enquête en cours >

Professionnels du Droit, participez à l'enquête Métiers du Droit du Village !

Focus sur >

Etats généraux de la Justice : le brief et les motivations du projet.




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs