Rédaction du Village de la justice.

 
 

Qu’est-ce qu’un bon manager juridique ?

Devenir manager est une étape fondamentale dans le déroulement d’une carrière professionnelle. Toutefois ce n’est pas quelque chose d’inné et encore moins pour un juriste qui ne dispose, généralement, que d’une formation juridique.
Voici les qualités dont doit disposer un juriste pour être un bon manager juridique, selon les directeurs juridiques interrogés par le Village de la justice.

Disposer de qualités relationnelles avérées.

Le manager doit « faire preuve de qualités relationnelles avérées : être à l’écoute de ses collaborateurs, se constituer un réseau d’influence en interne, communiquer sur les réalisations de son équipe » selon Pierre-Emmanuel Chalvin, Directeur juridique, fiscal et conformité d’Audiens.

Le manager juridique est capable d’établir un lien avec son collaborateur et de s’intéresser à lui pour faciliter l’échange et la communication. « Le manager juridique se doit d’être disponible et à l’écoute de son équipe » pour Jerôme Cellier, Directeur juridique de SMAC.

Il sait générer de l’envie et du progrès en faisant un feedback positif ou correctif. Il doit être capable de susciter la confrontation des idées. Selon Béatrice Danré, Directrice Juridique d’Alliance Healthcare France, « le manager doit bâtir avec les membres de son équipe et dans la volonté de faire grandir ses collaborateurs »

"...Développer un pouvoir de mobilisation..."

Il doit pouvoir créer puis partager une vision, capable de fédérer les énergies et de susciter la cohérence des efforts. Ce point de vue est partagé par Thierry Charles, Directeur juridique d’Allizé-Plasturgie pour qui le manager doit « développer un pouvoir de mobilisation et de maniement d’une équipe à fort potentiel »

Un bon manager juridique, c’est aussi, pour Nicolas Guérin, Directeur Juridique d’Orange, « une personne qui est capable de déceler les besoins et avoir des idées pour faire avancer ses équipes ». Il doit disposer de la capacité à stimuler l’enthousiasme et la créativité pour trouver de nouvelles solutions à de nouveaux problèmes.

Bien connaître son entreprise

Le rôle d’un bon manager juridique est d’accompagner la Direction générale dans ses choix stratégiques, en anticipant au mieux tous les aspects réglementaires des orientations qui seraient prises.

Pour se faire, il doit avoir une connaissance globale de son entreprise. Il doit assimiler son cœur de métier, connaître sa stratégie à court et moyen terme, situer son environnement institutionnel mais surtout comprendre les enjeux business. Il doit « comprendre toutes les mécaniques commerciales, logistiques et financières qui guident l’entreprise  » selon Marine Casin, Directrice juridique de Smart & Co. Par cette maîtrise, le manager juridique « doit savoir identifier les risques et problématiques propres à son entreprise » pour Sandrine Cahn, Directrice juridique de Rio Tinto.

Être un bon technicien du droit

..."Etre un bon juriste, un bon technicien qui doit toujours se former"...

Le manager juridique est avant tout (et doit le rester) un spécialiste du droit. De par ses fonctions, il est indispensable qu’il sache maitriser les matières juridiques qu’il traite. Selon Cori Cabistany, Directrice juridique de la Business Unit Bioénergies d’Areva, il doit « avoir réussi à se spécialiser dans quelques matières ». En matière de propriété intellectuelle, il doit pouvoir être capable de suivre un dossier tout en travaillant en parallèle sur une problématique en concurrence par exemple. Selon Nicolas Guérin, « il ne faut pas oublier notre métier, être un bon juriste, un bon technicien qui doit toujours se former ».

Rendre le droit compréhensible pour les clients internes

Le droit est une matière complexe, sans cesse en mouvement. Les évolutions législatives et jurisprudentielles requièrent une formation continue auprès des opérationnels afin que l’entreprise puisse rester compétitive. Le « manager, vis à vis, d’autres professionnels non juristes, doit pouvoir vulgariser la matière juridique et savoir aller à l’essentiel dans ses raisonnements » selon Cori Cabistany.

Le manager juridique transforme le droit en une matière intelligible pour tous. Il sait « synthétiser et orienter les analyses juridiques pour qu’elles répondent aux besoins concrets de l’entreprise » pour Sandrine Cahn.

***

Pour conclure, « le bon manager juridique doit être en mesure de délaisser le statut de technicien du droit, pour parvenir à se comporter en ingénieur du droit, créatif et capable de comprendre tous les enjeux de l’entreprise. C’est au prix de cette mutation qu’il peut insuffler une vision sécurisée, pertinente et innovante aux projets de l’entreprise pour laquelle il travaille » pour Pierre-Emmanuel Chalvin.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Discutons-en en réponse à cet article ci-dessous...

Vous pouvez retrouver des interviews des directeurs juridiques interrogés par le Village de la justice en consultant les liens suivants :
Interview de Sandrine Cahn
Interview de Marine Casin
Interview de Pierre-Emmanuel Chalvin
Interview de Thierry Charles
Interview de Béatrice Danré
Interview de Nicolas Guérin
interview de Nicolas Guérin (suite).

Ce type de thématique est évidemment abordé lors de la Journée du management juridique.

Rédaction du Village de la justice.

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

133 votes
Commenter cet article

Vos commentaires

A lire aussi dans la même rubrique :

LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs