Propos recueillis par Clarisse Andry
Pour la Rédaction du Village de la Justice

 
Guide de lecture.
 

[Grands Prix de l’innovation des Avocats] #4 « Une solution de communication clefs en main, pour les avocats, par les avocats ».

Avant le vote qui aura lieu les 19 et 20 novembre prochains au RDV transformations du droit, et qui vous permettra de découvrir les pitch des finalistes – et de voter pour leur projet !-, le Village de la Justice vous présente ici notre quatrième finaliste, dans la catégorie « Business development », pour l’édition 2020 des Grands Prix de l’innovation des avocats : le cabinet Lextant Avocats.

Deux avocats indépendants ont en effet créé un réseau qui regroupe actuellement 14 avocats, et qui permet à ses membres de mutualiser leurs ressources pour communiquer sur internet, notamment par le biais d’un site web commun. Représentant ensemble une vingtaine de matières de droit, l’objectif du réseau est de construire un écosystème pour permettre aux avocats membres d’améliorer leur présence et leur visibilité en ligne, collectivement comme individuellement.
Raphaël Morenon et Laura Lemarié, à l’initiative de cette innovation, reviennent sur leur projet et sur leur volonté de sensibiliser la profession au besoin de communiquer, puis nous vous présentons notre analyse sur la proposition de valeur.


Vous pouvez assister aux pitchs publics qui verront s’affronter les cinq finalistes 2020, les rencontrer et participer au vote en direct, en vous pré-inscrivant au salon Transformations du droit (les détails horaires seront bientôt précisés).

Comment est née l’idée de votre réseau et de votre innovation ?

Nous avons conçu notre projet en partant du constat que la communication en ligne est un domaine dans lequel les avocats sont peu formés tout en étant inlassablement démarchés par un nombre important de prestataires qui proposent des offres aussi peu adaptées qu’onéreuses. Cette situation est d’autant plus inconfortable que développer des solutions pour promouvoir nos cabinets est à la fois très coûteux et très chronophage.

Le point de départ de notre réflexion a donc été la volonté de se réapproprier notre communication en la professionnalisant, tout en mutualisant nos ressources pour être plus efficaces. Il nous semble aujourd’hui primordial que les avocats se réapproprient ce domaine qui leur échappe et s’y forment.

Il nous semble aujourd’hui primordial que les avocats se réapproprient ce domaine (la communication) qui leur échappe.

Nous travaillons ainsi avec un prestataire qui nous accompagne dans notre démarche de communication. Cet accompagnement qui est au cœur de notre organisation permet à nos membres de se former au fil de l’eau puisque tous leurs textes sont audités pour contrôler leur conformité aux règles de référencement. Cet accompagnement professionnel est une plus-value que la concurrence ne propose pas et que nous avons réussi à mettre en place grâce à la mutualisation de nos ressources.

Quels bénéfices tirez-vous de cette mutualisation des moyens, créée via votre réseau ? Et quels retours avez-vous eu ?

Tout d’abord, nous sommes certes un réseau dédié à la communication, mais le fait de travailler ensemble a naturellement développé un réseau d’entraide. Nos membres pratiquent des matières très ciblées, ce qui nous donne accès à un large panel de compétences.

« Mutualiser les ressources nous a permis de mettre en place des stratégies de communication que l’on n’aurait pas pu mettre en place de manière isolée. »


Ensuite, la mutualisation des ressources présente également un avantage que nous n’avions pas anticipé et qui est extrêmement intéressant : cette mutualisation permet à nos membres qui pratiquent les mêmes matières de mettre en place de véritables stratégies de communication en coordonnant leurs efforts. Par exemple dans les domaines dans lesquels la concurrence est plus forte, nos membres concernés peuvent cibler une sous-thématique donnée pour gagner plus rapidement en visibilité. Ce genre de stratégie ne peut pas être mise en place en individuel.

En six mois, nous comptabilisons environ mille visites par mois sur notre site internet. Nous avons donc une courbe de progression très rapide, et des demandes d’ouvertures de dossiers dans à peu près tous les domaines. Nous nous aperçevons néanmoins que nous avons des résultats très disparates entre les matières très concurrentielles et celles qui ne le sont pas. Cela n’invalide pas la pertinence de notre projet, bien au contraire, parce que ces difficultés que nous rencontrons collectivement sont des difficultés que nous aurions également rencontrées individuellement, mais qui dans ce cas auraient été encore plus difficiles à surmonter.

Nous ne garantissons pas à nos membres des résultats immédiats ; pour autant notre solution est fiable et éprouvée : obtenir un référencement en ligne qualitatif grâce à un travail de fond, tout en minimisant les efforts nécessaires pour y parvenir grâce à une organisation efficace.

Comment recrutez-vous vos membres, et comment avez-vous pensé le fonctionnement de votre réseau ?

« Nous n’avons pas conçu notre réseau comme un silo, mais comme le cœur d’un écosystème. »

Nous n’avons pas conçu notre réseau comme un silo, mais comme le cœur d’un écosystème. Nous encourageons ainsi nos membres à développer leurs propres solutions de communication, car les moteurs de recherche valorisent les écosystèmes de sites de qualité qui multiplient les renvois mutuels. Ainsi nous proposons à nos membres des tarifs avantageux pour la création de leurs sites internet, pour l’audit de leurs articles négociés en amont auprès de notre prestataire.

Nous ne souhaitons pas centraliser l’activité de nos membres, mais placer le réseau au cœur d’un écosystème riche.

L’adhésion à notre réseau se fait par simple candidature. Nous n’avons pas de processus de sélection car nous ne sommes pas qualifiés pour évaluer les compétences de nos membres dans des domaines du droit qui ne sont pas ceux que nous exerçons.

Notre profession traverse une véritable phase de transition qui la contraint à se moderniser. Notre solution a l’ambition d’accompagner cette modernisation au plan de la communication en ligne. Notre projet repose somme toute sur une idée simple : l’union fait la force.


Le point de vue de la Rédaction :

La problématique : La communication de marque notamment digitale échappe aux avocats, qui n’en connaissent pas les rouages et n’ont pas le temps de s’y prêter, en dehors de la communication personnelle, qui leur est plus accessible. Focalisés sur leurs spécificités et forces (profession règlementée, déontologie), ils ne maîtrisent pas les nouveaux usages pour communiquer sur leur entreprise vers de futurs clients.

La solution choisie : Lextant a choisi de mutualiser des outils de communication dans un réseau d’avocats, complémentaires, pour faciliter l’usage et rendre plus accessibles les coûts et temps passés, et donc de s’approprier une communication globale sans laisser à d’autres la part de voix.

La proposition de valeur : En proposant des outils accessibles à son réseau, c’est aussi de formation dont il s’agit, toute une démarche qui bénéficie à chaque membre... qui de plus se trouve dans un environnement non concurrentiel, donc en confiance pour participer activement. La plateforme propose des outils de mise en relation, qui permettent de rentabiliser les outils de communication par l’apport de clientèle, bien identifiée.

Propos recueillis par Clarisse Andry
Pour la Rédaction du Village de la Justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

8 votes
Commenter cet article

Vos commentaires

A lire aussi dans la même rubrique :

LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs