[Long métrage] "Vraies gueules d’assassins".

Le hashtag #VraiesgueulesdAssassins accompagnant des images énigmatiques tweetées par le Barreau de Lille ont attisé notre curiosité au mois de septembre. Un vrai teaser, et pour cause : il s’agissait bien pour les avocats lillois d’annoncer la sortie du long métrage réalisé par leur barreau à l’occasion des 40 ans de l’abolition de la peine de mort.
Ghislain Hanicotte, Avocat et Président de la Commission Communication du Barreau de Lille, a raconté au Village de la Justice les origines et objectifs de ce projet.

Village de la Justice : Quelle est l’origine du projet, pourquoi cette envie de commémorer sous cette forme (vidéo) l’abolition de la peine de mort ?

Ghislain Hanicotte : "C’est notre Bâtonnier en exercice depuis le 1er janvier 2021, Marie-Christine Dutat, qui a anticipé la date anniversaire des quarante années de l’abolition de la peine de mort en France en 1981, et qui a souhaité que l’Ordre des Avocats au barreau de Lille, regroupant 1 350 confrères, fête comme il se doit cet évènement majeur.

"L’abolition de la peine de mort ce n’est pas seulement 1981..."

À l’origine nous pensions à une vidéo ou même un petit court-métrage.

Mais en réalité, lorsque l’on travaille le sujet de « l’abolition de la peine de mort » on constate que ce n’est pas seulement 1981…

Certes François Mitterrand avait fait de l’abolition de la peine de mort une promesse de campagne, allant en cela à l’encontre de l’opinion publique à l’époque favorable au maintien de la peine capitale, mais ce sujet impose aussi d’évoquer :
- les 200 années de combat antérieur pour l’abolition avant 1981 ;
- les 40 années qui suivent 1981 avec la recrudescence des attentats ou de crimes particulièrement odieux qui font qu’une partie de l’opinion publique souhaiterait un rétablissement de cette peine pourtant abolie ;
- enfin ce qui se passe ailleurs dans le monde car l’on constate qu’encore aujourd’hui bien des Français sont actuellement en attente dans les couloirs de la mort avec de nombreux pays persistant à maintenir la peine de mort…

C’est donc non seulement un vrai sujet, mais également un double message à faire passer : il ne peut y avoir de rétablissement de la peine de mort en France et il faut plaider, et se battre pour une abolition universelle… l’avocat est un guerrier !

Tout cela valait bien un film et c’est la raison pour laquelle nous avons finalement opté pour le pari un peu insensé de produire un long métrage de 90 minutes !"

Ghislain Hanicotte, Avocat et Président de la Commission Communication du Barreau de Lille

V.J : La question de la peine de mort a-t-elle une résonance particulière dans votre barreau ?

G.H : "La question de la peine de mort n’est pas et ne sera jamais le monopole d’un barreau.

C’est le propre d’un Avocat de ne pouvoir être indifférent à ce sujet majeur qui consistait avant 1981 à décider légalement de la mort d’un individu.

Pour autant, dans notre région, nous avons connu bon nombre de condamnations à mort et l’affaire de Jérôme Carrein, avant dernier condamné à mort en France, s’entrechoquant avec le dossier de Patrick Henry, s’est déroulée à Arleux, près de chez nous, et a d’ailleurs servi de point de départ de notre film."

V.J : Qui a construit le scénario et comment ? Comment se sont fait les choix des intervenants ?

"Il faut plaider, et se battre pour une abolition universelle."

G.H : "Dès janvier 2021, pour réaliser notre projet, nous nous sommes adressés à des professionnels pour nous rendre compte immédiatement que nous n’en sortirions jamais sur le plan du financement.

Nous avons donc décidé de nous débrouiller par nous-même et je savais que ma fille, Alexia Hanicotte, réalisatrice, avait en la matière, quelques connaissances.

Celle-ci a accepté de nous aider et a constitué à ses côtés une équipe de jeunes, deux pour l’image, deux pour le son, deux pour le mixage et l’étalonnage et tout s’est mis rapidement en ordre de marche.

J’ai demandé à Alexia d’écrire un scénario, ou un solide fil directeur, partant des 200 années avant 1981, pour arriver jusqu’à la date d’aujourd’hui…

Nous avons dès l’origine voulu créer un documentaire tonique et émouvant et c’est la raison pour laquelle nous avons successivement fait quelques reconstitutions sur place, compilé beaucoup d’archives nationales, en faisant surtout intervenir plus de 25 avocats au barreau de Lille, parfois dans des rôles de composition…

Le choix des intervenants s’est effectué de façon simple : soit des personnes notoirement connues qui d’évidence ont joué un rôle primordial avant, pendant ou après 1981 soit des personnes très impliquées judiciairement ou factuellement.

Sans rien dévoiler du film nous avons eu des personnalités extraordinaires qui nous ont fait totalement confiance, je pense notamment et évidemment à Robert Badinter, Henri Leclerc, François Hollande, Franck Berton, Bernard Cazeneuve, Philippe Bilger, Paul Lefevre…et bien d’autres personnes qui ont joué un rôle majeur à l’époque où la peine de mort n’était pas abolie…"

Nous avons voulu concevoir un film instructif, un peu intemporel, qui puisse servir de référence.

À qui ce film est-il destiné, quelle destinée lui avez-vous prévue ?

G.H : Notre Avant-Première s’est déroulée le 30 septembre 2021, au Nouveau Siècle à Lille devant près de 800 avocats et spectateurs…Un vrai succès !

Le film a le mérite de « tenir en haleine ».

Pour répondre à votre question nous avons voulu délibérément concevoir un film « instructif », un peu « intemporel », qui puisse servir de référence lorsque l’on traite de la peine de mort, et qui soit aussi un « repère » pour plaider l’abolition universelle.

Nous faisons actuellement ce qu’il faut pour en assurer la plus large diffusion nationale, dans les écoles et facultés, et évidemment dans les divers barreaux…"

En attendant cette diffusion (nous vous tiendrons informé.e.s), regardez la bande-annonce ici.

Propos recueillis par Nathalie Hantz,
Rédaction du Village de la Justice.

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

7 votes

A lire aussi dans la même rubrique :

Bienvenue sur le Village de la Justice.

Le 1er site de la communauté du droit, certifié 4e site Pro en France: Avocats, juristes, fiscalistes, notaires, huissiers, magistrats, RH, paralegals, étudiants... y trouvent services, informations, contacts et peuvent échanger et recruter. *

Aujourd'hui: 144 820 membres, 21637 articles, 126 409 messages sur les forums, 4 900 annonces d'emploi et stage... et 2 300 000 visites du site par mois. *


L'Enquête en cours >

Professionnels du Droit, participez à l'enquête Métiers du Droit du Village !

Focus sur >

Etats généraux de la Justice : le brief et les motivations du projet.




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs