Propos recueillis par Marie Depay,
Rédaction du Village de la Justice.

 
  • 3052 lectures
  • Parution : 23 septembre 2015

  • 4.75  /5
Guide de lecture.
 

Le blog militant, un atout carrière ?

On ne compte plus le nombre de blogs traitant du droit créés et animés par des avocats. Mais qu’en est-il des blogs qui se veulent engagés, dans lesquels leurs auteurs expriment une vision plus personnelle du Droit ? Quel intérêt cela présente t-il pour eux ? Pour répondre à ces questions, le Village de la Justice, s’est entretenu avec l’un de ces auteurs engagés, Thibault Turchet, titulaire du CAPA, juriste pour Zero Waste, auteur d’un blog militant en droit public et droit de l’environnement « alterjure : le blog du juriste militant. ».

Thibaut Turchet, votre blog se veut militant, cela représente t-il un atout pour votre carrière ?

"Il n’est pas impossible que mon blog permette de me faire connaître et soit utile pour la recherche d’un emploi en cabinet ou dans des structures associatives."

"Les problématiques environnementales parviennent petit à petit à rejoindre le devant de la scène, ce qui multiplie indéniablement les opportunités d’emploi dans tous les domaines, y compris dans le juridique. Il n’est pas impossible que mon blog permette de me faire connaître et soit utile pour la recherche d’un emploi en cabinet ou dans des structures associatives, mais il ne s’agit là que d’une conséquence possible, l’idée forte du site étant le partage altruiste et utile de la connaissance juridique !

J’organise d’ailleurs actuellement un projet de « caravane du droit », qui consistera fin 2015 à sillonner la France pour rencontrer un maximum d’associations locales sur la question des déchets et leur réduction, afin de sensibiliser à l’usage du droit dans l’action militante. Mon blog est, dans ce contexte, un atout évident pour montrer mon engagement et faire valoir ce que je peux apporter à ces personnes."

Existe t’il des inconvénients (vis-à-vis des futurs recruteurs, associés, clients) à tenir un tel blog ?
"Afficher ses idées, surtout lorsqu’elles sont « écolos », peut certainement être un inconvénient. Je pense que cela dépend néanmoins du « public » concerné : il est probable que certaines portes peuvent se fermer, en particulier dans les grandes entreprises ou au sein des cabinets d’avocats qui travaillent sur des projets tout à fait antinomiques avec la cause environnementale.
D’un autre côté, cela me rapproche de ceux qui ont des convictions similaires aux miennes, et ils sont de plus en plus nombreux ! Dans tous les cas, il s’agit d’une démarche assumée face à un microcosme juridique trop dépolitisé, alors même que tout conseil juridique présente un impact pour la vie en société et est donc politique.

"Tout conseil juridique présente un impact pour la vie en société et est donc politique."


Il s’agit là d’un choix, qui s’est dans mon cas révélé salvateur, tant au niveau professionnel que personnel surtout, et il ne fait pas de doute que la « communauté » des juristes compte de plus en plus de militants pour l’environnement."

Quelles sont donc vos motivations pour animer un tel blog ?

"D’abord, le besoin de m’exprimer. Il est difficile pour un étudiant en droit de faire entendre son avis sur un texte ou une décision de justice, ce qui peut être particulièrement frustrant notamment durant des colloques. J’ai donc décidé de prendre cette liberté et de m’exprimer de façon à la fois assumée et réfléchie, ce que permet parfaitement le format écrit sur internet.
Ensuite, en tant que militant pour la cause environnementale, je souhaitais mettre mes compétences au service de mes idées personnelles. Le travail occupe une place très importante dans nos vies, et j’ai donc décidé de me mettre le plus possible en accord avec moi-même, en plaçant mes connaissances juridiques, outil parmi d’autres au sein des associations, au service de mes idées. La diffusion du savoir juridique sous un angle plus militant fait donc partie de cette volonté d’être plus utile à la société en tant que juriste."

"Je me dis que peut-être, avec le développement de tels blogs et articles plus engagés, un juge pourra être influencé et en tenir compte au moment de rendre une décision..."

Quels objectifs souhaitez vous atteindre en écrivant sur un tel support ?
"L’objectif principal du blog est de changer de point de vue. L’enseignement positiviste du droit au sein des universités inhibe souvent chez les étudiants et donc les professionnels la possibilité d’avoir un avis sur le droit en vigueur. Tout au plus la doctrine peut émettre des avis sur la qualité du droit, mais elle le fait rarement sur le fond et reste silencieuse sur ce fameux « droit naturel », tel qu’il devrait être. Je m’attache donc à rédiger des articles certes juridiques, mais en rappelant le plus possible le contexte factuel, et l’objectif concret qu’il conviendrait d’atteindre. Ainsi en matière de déchets, thème qui m’est cher, je m’efforce toujours de rappeler les quantités produites, les problématiques liées aux traitements tels que l’incinération et tous les éléments qui donnent du relief et sont l’essence de la question juridique.
Le décryptage militant de l’actualité juridique a pour objectif de rendre le droit plus accessible et compréhensible pour les non-juristes, afin de réconcilier les personnes avec le domaine juridique qui est trop souvent le domaine réservé des experts, qui ne se rendent pas toujours eux-mêmes accessibles.
Enfin, je me dis que peut-être, avec le développement de tels blogs et articles plus engagés, un juge (en particulier administratif), ici ou là en France, pourra être influencé et tenir compte d’un de mes articles au moment de rendre une décision… cela reste cependant à démontrer !"

Propos recueillis par Marie Depay,
Rédaction du Village de la Justice.

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

24 votes

A lire aussi dans la même rubrique :

LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs