Accueil Management Marketing & Développement

Le cabinet d’avocats LBSB Associés lance une campagne publicitaire dans le métro.

Depuis le 21 septembre 2016 et durant un mois, le cabinet est présent sur sept lignes du métro parisien. Laurent Bayon et Samya Badouraly, associés fondateurs, ont décidé d’investir dans cet outil de communication, maintenant ouvert aux avocats, pour promouvoir leur interface TEG-LBSB (plateforme qu’ils avaient présentée au Prix de l’innovation des avocats en relation-clients 2016 du Village de la Justice).

« L’idée est d’utiliser les nouveaux moyens de communication qu’offrent l’évolution de la déontologie, explique Laurent Bayon. Nous avons bénéficié d’une rubrique sur France Info, qui nous a amené de nombreux clients. Dans cette dynamique, nous avons souhaité tenter une campagne d’affichage publicitaire ». Et quelle meilleur support que le métro, qui transporte des milliers de personnes par jour ?

Dès début juillet, le cabinet a commencé à travailler sur le projet. Avec le processus de déclaration et de validation, obligatoire, auprès de l’ordre, deux mois ont été nécessaires pour le concrétiser. 330 affiches seront ainsi présentes dans les wagons du métro parisien, au-dessus des strapontins, pour un budget situé « entre 10 à 12.000 euros ».

JPEG - 75 ko
L’affiche publicitaire du cabinet LBSB

Selon l’impact de cette première campagne, les deux associés songent à réitérer l’expérience. « Si cela fonctionne, nous continuerons dans cette démarche, en dupliquant la campagne dans les différentes régions de France » confirme Samya Badouraly.

Une nouvelle illustration d’une appropriation des moyens de communication et de publicité par les avocats, après la première publicité TV d’un cabinet avocat réalisée par le Cabinet Coll.

Clarisse Andry
Rédaction du Village de la Justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

47 votes

Vos commentaires

Commenter cet article
  • Le 25 septembre 2016 à 11:50 , par ICARD
    C’est une excellente initiative !

    Toutes mes félicitations à ce cabinet innovant qui optimise sa communication comme le lui permet désormais nos règles déontologiques.

    J’espère qu’il nous diront si il y eu des retours clients via ce média.

    Compte tenu du nombre de pub dans le métro et du peu de temps dont les gens disposent, les yeux rivés sur leur Smartphone, que vont-ils retenir d’un message publicitaire dans la rame ?

    Personnellement je n’ai pas d’idées précises sur le sujet.

    Je suppose que compte tenu du nombre de panneaux publicitaires présents dans le métro parisien, ce doit être rentable.

    Je suis à fond avec ce cabinet

    André ICARD
    Avocat
    www.jurisconsulte.net