• 1re Parution: 27 novembre 2022

  • 4.97  /5

Les idées week-end du Magazine Libéralis.

Les suggestions du week-end du Magazine Libéralis pour les lecteurs du Village de la Justice...

Cet article est proposé par le nouveau Magazine "Liberalis"...
Avec ces multiples iris en couverture pour ce premier numéro du magazine LIBERALIS, nous vous invitons à poser un autre regard sur vos professions libérales.
Nous vous invitons à découvrir nos rubriques à travers le prisme des sentiments et de l’action comme « Se passionner » pour l’horlogerie, « S’étonner » pour découvrir les savoir-faire ou encore « S’enflammer » pour les témoignages de collectionneurs.

(Mode - Découvrir) A l’occasion de la remise du Prix Arthur Rimbaud, la styliste d’origine chinoise Bei Chen présente sa collection « Stars et Océan » conçue avec l’aide d’enfants autistes.

Le Prix International Arthur Rimbaud rassemble de nombreuses associations afin de développer la création poétique en langue française en France mais aussi à l’étranger.
Cette année les organisateurs du Prix ont tenu à soutenir la cause de l’autisme.
C’est à cette occasion, au Centre Interarmées à Paris, que la créatrice Bei Chen a présenté sa collection « Stars et Océan » directement inspirée des dessins d’enfants autistes sur le thème de l’océan.


Bei Chen a eu l’idée de faire défiler des mamans d’enfants autistes, des jeunes femmes autistes et des femmes ayant des amies proches autistes pour incarner les couleurs et valeurs de sa collection.
La créatrice a été très tôt sensibilisée et impliquée dans le bien-être des enfants autistes. Son père est à l’initiative de la création du premier hôpital spécialisé dans le traitement de l’autisme en Chine.
Liberalis aime cette initiative.

www.beistyle.com.cn/fr
Photos : ©Laurence Laborie ©shot by Roger


(Escapade – Découvrir) Dormir sur un île bretonne dans la maison du gardien de Phare - Baie de Morlaix

Qui n’a jamais rêvé de s’endormir sur une île déserte ? De se laisser bercer par le son des vagues et les parfums iodés du grand large tel Robinson Crusoé. Sur l’île Louët, joyau du Finistère au cœur de la baie de Morlaix, il est possible de s’offrir une île pour une nuit, et de profiter d’un moment d’évasion loin du tumulte du continent. Dans l’ancienne maison du gardien de phare, on prend ses marques, on hume les vents salins, et on part à la découverte de l’environnement préservé de l’île... Mais attention, l’ouverture des réservations se fait à partir de fin novembre.


Depuis 13 ans, de début avril à fin octobre, la maison- phare de l’île Louët accueille des visiteurs en quête de déconnexion et de retour à la nature. Le gîte peut loger jusqu’à dix personnes et le confort y est simple mais complet.
Séjourner ici est une véritable retraite loin des habitudes du quotidien au sein d’une demeure riche en histoire. Sur la terrasse orientée plein sud, on profite d’un panorama grandiose en contemplant la baie s’étendre à nos pieds. Au loin se dessinent la silhouette du château du Taureau, la plage de Tahiti et son eau turquoise et le phare de l’île Noire, subissant l’insatiable assaut des vents du large. En se mettant dans la peau d’un gardien de phare d’antan, bercé par le chant des vagues, on en prend plein les yeux devant ce paysage à couper le souffle et on se sent enfin seul au monde.

Informations pratiques : www.baiedemorlaix.bzh/fr/s-inspirer/ile-louet-vivre-tel-robinson-sur-son-ile/reserver-la-maison-du-gardien-de-phare/



(Nouvelle adresse – Découvrir) Passer les fêtes de fin d’année dans les nuages !

Dans un quartier en pleine effervescence, entre la Station F plus grand campus de startups du monde et la Bibliothèque Nationale de France et les sièges d’entreprises internationales, s’est installé une nouvelle adresse qui devrait vite faire partie des incontournables de la capitale. Né d’un rêve, suspendu, le TOO Hôtel trône au sommet d’une des nouvelles Tours Duo de Jean Nouvel dans le 13éme arrondissement. Accroché aux nuages, cet établissement unique dont la direction artistique et l’architecture intérieure ont été confiées à Philippe Starck, incarne le rêve urbain et moderne des nouvelles générations de Parisiens et des visiteurs de la première destination mondiale.
« Le TOO Hôtel offre une pause céleste, la sensation d’être si haut que tout Paris nous appartient. Cette vue fascinante procure une joie intense, la sensation d’être transporté dans une aventure magique » raconte Laurent Taïeb, créateur du TOO Hôtel.
Inclassable, inattendu, mystérieux, le TOO Hôtel se démarque par sa vibration architecturale poétique et grandiose. Depuis les dix derniers étages de ce phare urbain, Paris et ses monuments s’offrent au regard comme de nulle part ailleurs. Vu d’ici, le paysage change au fil des heures. Du matin au soir, le soleil fait jouer sa lumière avec les espaces intérieurs. Derrière les cloisons de verre qui effacent les repères, on se prend à penser à d’autres capitales du bout du monde, ces villes à la modernité survoltée, où la démesure devient spectacle et l’exaltation de la vie d’en bas, si loin et si proche à la fois, une rythmique entêtante.



Ce qui a attiré l’attention de Liberalis, à 100m de haut, c’est le TOO Restaurant ouvert sans interruption du matin au soir.
Niché dans un cube de verre aux hauts plafonds parsemés de « lingots d’or », avec son mobilier sophistiqué en matières naturelles, le TOO Restaurant propose une expérience inédite. Les dalles lumineuses incrustées au sol créent une sensation d’immensité et de doux vertige qui rappelle qu’ici, tout devient possible. Mur rose poudré, boiseries, fresques artistiques signées Pierre Monestier, sont comme autant de témoins silencieux qui gardent le secret de soirées mémorables et de conversations murmurées.
Dans ce décor spectaculaire, on se régalera de classiques venus du monde entier et revisités par le goût de l’époque. Avec le plaisir comme seul guide, Benjamin Six entouré d’autres talents, y croisera savamment les saveurs loin des convenances, au-delà de frontières abolies depuis longtemps pour proposer une carte aux multiples influences, cosmopolite et créative. Depuis ce restaurant contemporain, la vue sur la Tour Eiffel, Notre-Dame et le Sacré-Cœur est splendide et le coucher du soleil spectaculaire.
Le TOO Restaurant est exceptionnel aussi dans sa manière d’accueillir. Ici, pas d’horaires contraints ni d’obligations de consommer selon l’heure et l’usage. Au TOO Restaurant, se croisent et se côtoient, du petit-déjeuner au dîner, les familles et les amoureux, les travailleurs nomades, les salariés du quartier d’affaires venus se détendre, les habitants du quartier comme les voyageurs en escale...Tous se retrouvent ici, en plein ciel, avec ce souffle de liberté qu’inspire la hauteur.
Mais ce n’est pas tout, le TOO TacTac Skybar complète l’offre du nouvel établissement. Il est possible de s‘approcher encore davantage de l’immensité du ciel en sortant sur l’impressionnante terrasse de près de 150 m2 en surplomb de la Seine. Ouvert tous les jours à partir de 17h jusqu’à 2h du matin, pour siroter un cocktail ou un verre de vin assorti d’une petite restauration, tout ceci avec modération bien sûr.

Le TOO (Mgallery Hôtel Collection) : 65, rue Bruneseau 75013 Paris
https://toohotel.com/
Photos : ©Jérôme Galland

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

1 vote

Bienvenue sur le Village de la Justice.

Le 1er site de la communauté du droit, certifié 6e site Pro en France: Avocats, juristes, fiscalistes, notaires, commissaires de Justice, magistrats, RH, paralegals, étudiants... y trouvent services, informations, contacts et peuvent échanger et recruter. *

Aujourd'hui: 149 720 membres, 24071 articles, 126 607 messages sur les forums, 4 000 annonces d'emploi et stage... et 1 550 000 visites du site par mois en moyenne. *


FOCUS SUR >

Les statistiques 2022 sur l'emploi des Avocats et Juristes.

A LIRE AUSSI >

Plateforme "Mon Master" : pour trouver son Master plus facilement !




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs