Marie Hombrouck
Fondatrice du cabinet de recrutement Atorus Executive
Anne-Charlotte Raimbault
Atorus Executive

  • 1090 lectures
  • 1re Parution: 20 janvier 2023

  • 4.4  /5

Comment être certain de rater vos recrutements juridiques ?

Dans la lignée de sa série d’articles “Comment rater…”, le Village de la Justice a interrogé Marie Hombrouck, chasseuse de têtes pour les fonctions Juridiques et Compliance et fondatrice du cabinet Atorus Executive, sur la question : comment rater son recrutement ? C’est en effet un sujet d’importance, à l’heure de la pénurie de candidats. Aidez vos concurrents !

L’une des devises de Marie Hombrouck est : “la vie est un jeu”. Quoi de mieux que le jeu pour apprendre de ses échecs ? Voici quelques astuces pour rater son recrutement...

1. Voir le recrutement comme une partie de Juste Prix

Depuis la crise de la Covid, la « Roue de la Fortune » a tourné dans le recrutement : les candidats se retrouvent désormais en position de force pour négocier leurs conditions de rémunération.

Donc, pour bien rater son recrutement, le meilleur conseil c’est de fixer une fourchette de rémunération hors du marché. Idéalement bien basse et ne jamais être disposé à réévaluer.

Posez-vous la question : est-ce que vous accepteriez de vous faire chasser pour une rémunération inférieure à votre valeur sur le marché ? Si vous avez répondu non, la meilleure manière de laisser un candidat vous échapper est donc de refuser de vous aligner à ses prétentions salariales. Encore mieux, proposer moins cher que ce que le candidat vous demande.

2. Transformer le processus de recrutement en parcours digne de Koh Lanta

En multipliant le nombre d’entretiens, vous avez une chance quasi infaillible de laisser votre candidat vous éliminer de ses propres process.

Oubliez la « Cérémonie du Conseil ». Les candidats ont plusieurs pistes en même temps et n’hésiteront pas à utiliser leur collier d’immunité au moment de compter les votes. Les candidats ne peuvent plus attendre plusieurs semaines avant d’avancer.

Le marché du recrutement juridique a évolué et ne pas s’adapter à la rapidité des processus est une erreur cruciale qui pourrait vous coûter le recrutement du candidat idéal.

3. Ne pas savoir ce que l’on recherche et se perdre dans la Carte au Trésor

L’un des véritables fléaux du recrutement, c’est le ping-pong entre les différents interlocuteurs du candidat et l’absence de cohérence dans la recherche.

Souvent la vision du poste entre les opérationnels, les RH. Ne pas communiquer avec vos RH et avoir des attentes qui diffèrent d’une personne à l’autre est une excellente stratégie à adopter pour perdre les candidats sur le chemin du recrutement. Ils auront l’impression que vous ne savez pas ce que vous voulez et vous risquez de perdre votre temps.
Votre réputation risque d’être mise à mal. Quand un candidat prend ses fonctions et que le descriptif qui lui a été fait est différent de la réalité, rien de plus efficace pour faire échouer le recrutement.

Surtout dépatouillez-vous seul, idéalement sans boussole et sans lumière. Éviter surtout de faire appel à un chasseur de têtes dont le rôle est de vous guider et vous aider à trouver votre chemin dans ce marché.

4. Adopter des comportements discriminatoires

La recommandation de Marie Hombrouck pour bien rater son recrutement consiste à jouer aux « Princes de l’Amour » du recrutement et venir avec des standards et des idées préconçues.

Le meilleur exemple ? Refuser des candidats sur l’un des 25 critères de discrimination définis par la loi. Parmi les plus communs : l’âge, le sexe, la religion, ou encore l’apparence physique ou le handicap.

Aujourd’hui, à l’ère des réseaux sociaux, tout se sait, ne jouez pas avec la discrimination, encore une fois la réputation de votre entreprise est en jeu.

5. Ne pas travailler sa marque employeur et son attractivité

La compétition étant plus rude que jamais sur un marché du recrutement plus tendu que jamais, la meilleure astuce que puisse vous donner un chasseur de têtes pour bien rater votre processus est de ne pas travailler sur l’attractivité de votre entreprise.

À la manière des Reines du Shopping, les candidats ont aujourd’hui besoin de trouver des entreprises « Magnifaïk » comme le dit Cristina Cordula, dont les valeurs sont alignées avec les leurs.

Une équipe sympa et dynamique, des valeurs attractives et une bonne culture d’entreprise sont donc à éviter à tout prix si vous souhaitez rater le recrutement de votre candidat idéal.

Vous l’aurez bien sûr compris, cet article n’est pas à prendre au pied de la lettre... Le recrutement est un jeu et notre objectif est de vous aider à miser sur le bon cheval en évitant le « Game Over » !

Marie Hombrouck
Fondatrice du cabinet de recrutement Atorus Executive
Anne-Charlotte Raimbault
Atorus Executive

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

10 votes

Bienvenue sur le Village de la Justice.

Le 1er site de la communauté du droit, certifié 6e site Pro en France: Avocats, juristes, fiscalistes, notaires, commissaires de Justice, magistrats, RH, paralegals, étudiants... y trouvent services, informations, contacts et peuvent échanger et recruter. *

Aujourd'hui: 149 700 membres, 24003 articles, 126 607 messages sur les forums, 4 000 annonces d'emploi et stage... et 1 400 000 visites du site par mois en moyenne. *


FOCUS SUR >

[Tribune de la Rédaction] ChatGPT : même pas peur...

A LIRE AUSSI >

Avocat en Droit des étrangers, empathie et polyvalence au service des Droits de l'Homme.




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs