Sélection Liberalis du week-end : Les musées hors Paris.

Sélection Liberalis du week-end : Les musées hors Paris.

1re Parution: 5  /5

Les musées en régions se distinguent par une richesse et une diversité étonnante de leurs collections. Qu’ils mettent en avant l’histoire locale, l’artisanat traditionnel, la faune et la flore régionales ou des artistes locaux, ces musées sont le reflet de la richesse culturelle de chaque région.
Nous vous proposons d’en découvrir quelques-uns en détail ici.

-

Cet article est proposé par le nouveau Magazine "Liberalis"...
Avec ce nouveau numéro du magazine LIBERALIS, nous vous invitons à poser un autre regard sur vos professions libérales.
Nous vous invitons à découvrir nos rubriques à travers le prisme des sentiments et de l’action comme « Se passionner », « S’étonner » pour découvrir les savoir-faire ou encore « S’enflammer » pour les témoignages de collectionneurs.

(Se cultiver / Tourisme en région) : Les musées hors Paris, des trésors méconnus à découvrir !

Par Jean-Louis Roux-Fouillet

Les musées en régions se distinguent par une richesse et une diversité étonnante de leurs collections. Qu’ils mettent en avant l’histoire locale, l’artisanat traditionnel, la faune et la flore régionales ou des artistes locaux, ces musées sont le reflet de la richesse culturelle de chaque région. Par exemple, le Musée de la Lavande à Coustellet, dans le Lubéron, met en lumière la culture de la lavande, une plante emblématique de la Provence. De même, le Musée de la Mine à Petite-Rosselle en Lorraine offre un voyage captivant dans l’univers souterrain des mineurs, le Musée de la Faïence à Nevers expose des pièces uniques de céramique, tandis que le Musée du Compagnonnage à Tours dévoile l’histoire des compagnons du devoir à travers des chefs-d’œuvre artisanaux.

Nous vous proposons d’en découvrir quelques-uns en détail :

Musverre, Sars-Poteries, département du Nord, Hauts-de-France.

Le Musverre de Sars-Poteries, situé au cœur de l’Avesnois, près de Maubeuge, nous plonge dans l’histoire verrière de plus de deux siècles de la ville. Installé dans un véritable écrin de pierre bleue, matériau traditionnel de l’Avesnois, ce musée surprend par ses dimensions. Ce ne sont pas moins de 1 000 m² de surface d’exposition qui hébergent de somptueuses collections d’œuvres contemporaines en verre, d’artistes du monde entier. Formes abstraites, délires figuratifs et variations de lignes et de textures sont exposées avec élégance dans cet écrin, comme de précieux bijoux.

Actuellement et jusqu’au 7 janvier 2024, une rétrospective autour de l’artiste strasbourgeoise Michèle Perozeni est présentée. Dix-huit pièces, pour la plupart de grande taille, intègrent ainsi la collection du musée, suite à une donation, accompagnées d’autres œuvres témoignant d’étapes importantes de son art.

Musverre, 76 rue du Général-de-Gaulle, 59216 Sars-Poteries
https://musverre.fr

« Débacle » au Musverre ©Michèle Perozeni au Musverre

Musée de Pont-Aven, Pont-Aven, département du Finistère, Bretagne.

Au sud du Finistère, Pont-Aven, la « cité des peintres », est un village de charme où de nombreux artistes se sont inspirés des paysages entre mer et campagne. Son musée, lieu de mémoire, a pour vocation de faire connaître les peintres qui en firent la réputation : Paul Gauguin, Emile Bernard, Paul Sérusier... S’il y a bien un musée qui a une politique active d’enrichissement de ses collections, c’est bien celui-ci.
Par exemple le musée a acquis tout récemment deux pastels très rares, « Étude pour Christ et Bouddha » (1890), de Paul-Elie Ranson, véritable hommage à Gauguin et une autre pour le « Portrait d’Émile Bernard » (vers 1889) de Claude-Émile Schuffenecker, qui ne seront exposés qu’à partir du second semestre 2024.

Musée de Pont-Aven, place Julia, 29930 Pont-Aven
www.museepontaven.fr

« Étude pour Christ et Bouddha » (1890), de Paul-Elie Ranson © Musée de Pont-Aven

MAHPP, Pontoise, département du Val d’Oise, Ile de France.

Derrière ce sigle barbare, se cache le Musée d’Art et d’Histoire Pissarro – Pontoise, inauguré en 1980, à l’occasion du 150e anniversaire de la naissance du peintre et qui présente depuis mi-2023 une nouvelle scénographie qui met en avant le parcours du père de l’impressionnisme mais aussi celui de tous les peintres de la vallée de l’Oise.

Jusqu’au 14 janvier 2024, l’exposition « le musée révélé » vous invite à découvrir l’histoire du musée, ses missions, ses coulisses et ses plus belles réussites, visibles ou cachées. Au programme ? Camille Pissarro, Charles François Daubigny, Gustave Caillebotte, Norbert Goeneutte, Armand Guillaumin, Henri Martin, Ludovic Piette, Paul Signac, Victor Vignon, Claude Monet et bien d’autres…

MAHPP, 17, rue du Château, 95300 Pontoise
www.ville-pontoise.fr/le-musee-dart-et-dhistoire-pissarro-pontoise-mahpp

Péniche sur la Seine, environs de la Roche-Guyon, 1863, influencé par Camille Corot © MAHPP

Musée d’art et d’histoire Louis Senlecq, L’Isle Adam, département du Val d’Oise, Ile de France.

Ce musée riche de près de 4 000 œuvres, tient son nom d’un chirurgien, maire de L’Isle-Adam, qui contribua à sa création et est hébergé dans le « petit hôtel Bergeret », datant du XVIIIe siècle. Le fonds de peintures s’articule autour de l’École des bords de l’Oise, une section est consacrée aux princes de Conti qui ont marqué de leur empreinte la ville,et une collection de statuettes remarquables en terre cuite de la fin du XIXe siècle exécutées dans les manufactures de céramiques adamoises, est particulièrement réputée.
L’exposition « Regard sur les collections » présente jusqu’au 17 mars 2024, une sélection de 70 pièces (peintures, dessins, estampes et sculptures) issues des collections du musée.

Musée d’art et d’histoire Louis Senlecq, 31 Grande Rue, 95290 L’Isle-Adam
https://ville-isle-adam.fr/musee

Maquette du Château de L’Isle-Adam avant la Révolution © Musée d’art et d’histoire Louis Senlecq

Musée Lalique, Wingen-sur-Moder, département du Bas-Rhin, Grand-Est.

Le musée consacré au travail du maître verrier et bijoutier de l’Art nouveau et de l’Art déco, René Lalique compte plus de 650 objets allant des années 1890 à aujourd’hui. On y découvre les splendides bijoux de l’artiste qui méritent, à eux-seuls, le déplacement, et ses créations verrières, flacons de parfums, vases, statuettes, bouchons de radiateur. Le musée conçu par l’architecte parisien Jean-Michel Wilmotte, est installé à proximité du seul site de production dans le monde de la cristallerie Lalique, dans le nord de l’Alsace où son fondateur avait choisi de s’installer en 1921.

Musée Lalique, rue du Hochberg 67290 Wingen-sur-Moder
www.musee-lalique.com

Ensemble de flacons de parfum © K. Faby - Coll. Musée Lalique

La Banque, Hyères, département du Var, Provence-Alpes-Côte d’Azur.

La Villa Victoria construite en 1869, puis transformée en antenne locale de la Banque de France, est devenue récemment, Musée des Cultures et du Paysage d’Hyères, labellisé Musée de France. Celui-ci retrace l’activité artistique et culturelle de la Ville depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours. Au sous-sol, les anciennes salles des coffres de la Banque ont été conservées en l’état. Elles servent aujourd’hui aux expositions mais aussi de lieu de documentation et d’archivage. Ne pas oublier le magnifique jardin où palmiers Butia, citronniers, orangers, grenadiers, témoins privilégiés de l’histoire des lieux, côtoient subtilement de nouvelles plantations, arbousiers, des cistes et des romarins. Au centre du jardin de la Banque, se dresse « Le Monument au Chat » d’Oscar Dominguez. Autrefois située dans le jardin cubiste de la Villa Noailles.

La Banque, musée des Cultures et du Paysage, 14, avenue Joseph Clotis, 83400 Hyères
www.hyeres.fr/la-banque-musee

Entrée du musée La Banque à Hyères © La Banque Hyères

Musée Anne de Baujeu, Moulins, département de l’Allier, région Auvergne-Rhône-Alpes.

Moulins, « capitale » des Bourbons, et son superbe Musée Anne de Beaujeu, bâtiment remarquable, qui est le premier exemple d’architecture Renaissance en France, et qui est l’un des rares vestiges de l’imposant château des ducs de Bourbon, avec le donjon du XIVe siècle. Ce musée est réputé pour ses collections d’archéologie classique, de sculptures médiévales bourbonnaises, d’art décoratif moulinois du XVIIIe et de peinture XIXe siècle. L’exposition « Trésors du baroque » qui s’y tiendra du 10 février 2024 au 5 janvier 2025, sera consacrée à la commande artistique en Bourbonnais au XVIIe siècle, avec des tableaux inédits, dont plusieurs n’ont jamais été exposés.

Musée Anne-de-Beaujeu, place du Colonel Laussedat, 03000 Moulins
https://musees.allier.fr/410-presentation.htm

« Trésors du baroque » Pierre de Sève (1628-1695) Marie-Joséphine Nicolas-Drapier d’après Henri Gascard, inv2019.3.70

La Maison Picassiette, Chartres, département de l’Eure-et-Loir, région Centre-Val de Loire.

Un musée pas comme les autres… À l’ombre de la Cathédrale de Chartres, Raymond Isidore, le « Picassiette », surnommé ainsi par dérision, va patiemment recouvrir entièrement sa maison, ses meubles et même ses objets, de faïences, de débris de verre et de vaisselle, de 1938 jusqu’au milieu des années 1960. Il peint et recouvre de mosaïques multicolores tous les espaces, des sols au plafond, ainsi que son jardin, créant ainsi une œuvre mélange d’art brut et d’art naïf.
Un peu comme pour le Palais idéal du facteur Cheval à Hauterives dans la Drôme ou la Maison forestière de Chomo à Achères-la-Forêt en Seine-et-Marne, Raymond Isidore qui a travaillé toute sa vie pour la commune, n’avait d’autre rêve que celui de créer son « paradis sur terre », une sorte de temple de dévotion dédiée à son épouse et à la Vierge Marie.

Maison Picassiette, 22 rue du Repos, 28000 Chartres
www.maison-picassiette-chartres.com

Maison Picassiette - © Musée des Beaux-Arts de Chartres, intérieur de la maison

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

3 votes

Bienvenue sur le Village de la Justice.

Le 1er site de la communauté du droit, certifié 6e site Pro en France: Avocats, juristes, fiscalistes, notaires, commissaires de Justice, magistrats, RH, paralegals, étudiants... y trouvent services, informations, contacts et peuvent échanger et recruter. *

Aujourd'hui: 154 500 membres, 25680 articles, 126 942 messages sur les forums, 3 820 annonces d'emploi et stage... et 1 500 000 visites du site par mois en moyenne. *


FOCUS SUR...

• Legal privilege à la française : 100 fois sur le métier, remettez votre ouvrage ?

• Vos Annonces et Formalités légales sur le Village de la justice.




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs