Propos recueillis par Nathalie Hantz
Rédaction du Village de la Justice

 
  • 857 lectures
  • 1re Parution: 9 novembre 2021

  • 5  /5
Guide de lecture.
 

Les femmes, le droit et l’innovation : fini les doutes, place à l’action !

C’est une des conférences phare du Rendez-vous des transformations du droit qui se tiendra les 18 et 19 novembre 2021 à Paris : intitulée "Les femmes, le droit et l’innovation", cette conférence - animée par Justine Menu, Fondatrice de Women Initiatives in Legal world (WIL) et Dominique Attias, Avocate au Barreau de Paris - se veut être un échange positif et encourageant qui mettra en avant la place des femmes dans l’innovation sur le marché du droit. La parole sera donnée à Alexandre Cheronnet, co-fondateur de Predictice, Eleïssa Karaj, Chief Digital Officer au Cabinet August Debouzy et Elise Fabing, Avocate au Barreau de Paris (Cabinet Alkemist).
En guise de teaser, et afin de définir les problématiques évoquées lors de cette rencontre, nous avons interrogé quelques personnalités du monde du droit pour qui "femmes+ droit+ innovation" est une évidence...

Qu’attendez-vous d’une conférence comme celle-ci ?

Ganaëlle Soussens (Avocate au Barreau de Paris et Fondatrice de la LegalTech AppliCab Avocats) : « Qu’elle fasse prendre conscience à tout.e.s de cette situation absurde et contre-productive. Qu’elle mette en avant des « rôles modèles » pour que des femmes se disent que l’innovation, la créativité, l’entreprenariat, le succès, la visibilité c’est aussi pour elles. Je voudrais que l’on crée de la confiance, de la sororité, de l’« empow(h)erment ». Notre énergie pour défendre nos clients, leurs intérêts, utilisons la aussi pour faire vivre nos convictions et cet événement est une belle occasion de le faire ! »

Audrey Dauvet (Directrice juridique de Tarkett) : « J’attends qu’elle donne la parole à des femmes inspirantes et influentes qui font bouger les lignes voire bousculent l’écosystème des Legal Tech et de l’innovation en général. Qu’elles soient juristes, avocates, entrepreneures ou autres, elles ouvrent la voie à de nouvelles générations de femmes qui transformeront le monde juridique en ayant entre leurs mains tous les ingrédients du succès. »

#empow(h)erment #fairebougerleslignes #inspiration #progrès #opportunité

Benjamin Mairesse (Avocat au Barreau de Paris, Fondateur de la legaltech Le Petit Justicier) : « Que les femmes soient mises en lumière et que de nombreux hommes s’inspirent de ces parcours courageux pour revoir leur manière de penser. »

Laetitia Jacquier (Ancienne avocate, créatrice du Podcast sur l’innovation légale "Du Vent Sous La Robe") : « De mettre en avant et faire connaître les projets inspirants portés par des femmes dans le monde du droit et de l’innovation. Cela permettra de réconcilier progrès juridique et progrès sociétal. »

Cécile Amiah (Présidente et co-fondatrice de la legaltech Izypaper) : « Je pense qu’une conférence comme celle-là est une réelle opportunité pour évoquer la place qu’occupe les femmes aujourd’hui dans l’environnement juridique en général ; mais plus spécifiquement dans la création de solutions innovantes. »

Quel est selon vous le principal frein à l’inclusion parfaite ?

Benjamin Mairesse : « La parentalité inégalitaire reste selon moi l’un des freins à une parfaite inclusion des femmes. Dépasser les concepts de maternité et de paternité au profit d’une parentalité avec un congé égal permettrait, non seulement l’épanouissement des familles mais surtout, améliorerait le sujet des discriminations et faciliterait l’égalité entrepreneuriale des parents. »

#parentalité #biaisinconscients #patriarcat #entresoi#toutestpossible

Audrey Dauvet : « Deux mots : biais inconscients. Parce que souvent difficiles à identifier et indépendants de notre volonté, ils nuisent à la capacité d’atteindre une réelle égalité des chances et donc à l’impact des initiatives pro-inclusion et diversité. Dès lors, sensibiliser aux préjugés et à leur impact sur le comportement -tel que par exemple exclure subtilement la voix d’une femme ou encore minimiser sa contribution - est essentiel pour les réduire. A chacun de s’engager sur la voie de changements structurels sur le long terme (nouvelles politiques par exemple, formations pour lutter contre les préjugés dans l’environnement de travail…). »

Ganaëlle Soussens : « Le patriarcat ! Les juristes, les avocats vivent dans notre société qui est dominée par les hommes dès qu’il s’agit de la sphère professionnelle. Prenons l’exemple des Legal Tech, les femmes dirigeantes de Legal Tech sont invisibilisées dans les médias, leurs entreprises sont donc moins vues et moins attractives pour les financeurs, leur croissance est donc plus complexe. Moins sexy côté croissance, elles sont moins mises en avant par les médias, et ainsi de suite. »

Laetitia Jacquier : « Plutôt que de parler des freins, je préfère me focaliser sur le positif, à savoir toutes les super initiatives portées par des femmes qui ont déjà vu le jour.
Dans le cadre de mes activités, j’ai eu la chance de rencontrer et d’échanger avec beaucoup de femmes extraordinaires qui contribuent à transformer le monde du droit ou le monde tout court.
Je suis admirative de ces parcours et c’est pour moi la preuve que tout est possible et que les femmes ont largement leur place dans cet écosystème.
Alors, vous aussi, allez à la rencontre de toutes ces femmes pour accélérer l’innovation dans nos métiers et les progrès dans notre société ! »

Cécile Amiah : « Pour moi, l’un des principaux freins à l’inclusion parfaite c’est l’entre soi ; ne pas avoir suffisamment d’ouverture pour voir son propre développement au-delà de son environnement ; voir la différence comme un risque de perte plutôt qu’une opportunité de diversification. »

Propos recueillis par Nathalie Hantz
Rédaction du Village de la Justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

4 votes

A lire aussi dans la même rubrique :

Bienvenue sur le Village de la Justice.

Le 1er site de la communauté du droit, certifié 4e site Pro en France: Avocats, juristes, fiscalistes, notaires, huissiers, magistrats, RH, paralegals, étudiants... y trouvent services, informations, contacts et peuvent échanger et recruter. *

Aujourd'hui: 145 270 membres, 21919 articles, 126 427 messages sur les forums, 4 840 annonces d'emploi et stage... et 2 300 000 visites du site par mois. *


L'Enquête en cours >

Professionnels du Droit, participez à l'enquête Métiers du Droit du Village !

Focus sur >

Offres d'emploi et de stages : le Village classé 5 * et 1er site d'emploi juridique !




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs