• 1169 lectures
  • Octobre 2022
  • 5
 

Quand les avocats décident de changer de vie... ou de cabinet.

Comment faire face à la grande démission sur fond de transformation digitale ? Une analyse d’Isabelle Fleurisson.

Selon l’enquête 2022 de Wolters Kluwer Avocats et Juristes face au futur, 58% d’avocats déclarent qu’ils quitteront très ou assez probablement leur poste dans l’année qui vient... C’est dire si la grande démission bat son plein ! Un signal de plus (si on en doutait encore) d’une époque en proie à des remises en question profondes du rapport au travail. Après le télétravail, la mobilité géographique, le phénomène de la grande démission touche l’ensemble des cabinets d’avocats en Europe et aux Etats-Unis.


Recette 1, Une nouvelle culture de cabinet

Réinventer un nouveau pacte interne

Engagé dans une transformation digitale, l’avocat met à plat ses process, optimise les points de contact avec sa clientèle et cherche à gagner en productivité entouré d’une équipe projet agile. Malgré cet arsenal compétitif, les clés de réussite riment surtout avec facteur humain et capacités à accompagner ces changements dans une temporalité souvent longue voire laborieuse une fois aux manettes. Ces nouveaux rapports au travail nécessitent de nouvelles pratiques pour servir ce nouveau socle d’engagement entre les collaborateurs d’un cabinet.

Recommandation+ Wolters Kluwer : Créer un manifeste de vos enjeux/bénéfices pour l’avenir du cabinet, co-construire avec des objectifs clairs partagés par tous.

Recette 2, Une stratégie claire

Booster son leadership

Vous avez dit VICA ? Comprenez Volatilité́, Incertitude, Complexité́ et Ambiguïté́. Le logiciel est porteur de solutions pour accompagner les cabinets dans cet environnement : 63 % d’avocats et juristes d’entreprise prévoient une augmentation de leur investissement dans des logiciels facilitant le travail juridique au cours des 12 prochains mois. Dans un monde plus « flex », certains estiment le présentiel comme un gage de proximité vers leurs clients, d’autres privilégient au contraire que le full remote. La technologie hybride sait répondre aux deux approches !

Recommandation+ Wolters Kluwer : Mettre en place les bonnes technologies pour répondre à votre nouvelle proposition de valeur.

(...)

Lire la suite de l’article ici...

Alors que la grande démission bat son plein, aujourd’hui être à la pointe de la technologie reste un élément crucial pour embaucher et retenir les avocats.
Selon la dernière étude de Wolters Kluwer « Avocats et Juristes face au futur » 83 % d’avocats déclarent qu’il est extrêmement ou très important pour eux
de travailler pour un cabinet qui exploite pleinement la technologie. Et vous ? êtes-vous bien équipés ? Découvrez nos logiciels de gestion et digitalisez votre cabinet.

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

2 votes

Bienvenue sur le Village de la Justice.

Le 1er site de la communauté du droit, certifié 6e site Pro en France: Avocats, juristes, fiscalistes, notaires, commissaires de Justice, magistrats, RH, paralegals, étudiants... y trouvent services, informations, contacts et peuvent échanger et recruter. *

Aujourd'hui: 149 715 membres, 24027 articles, 126 607 messages sur les forums, 4 000 annonces d'emploi et stage... et 1 400 000 visites du site par mois en moyenne. *


FOCUS SUR >

[Tribune de la Rédaction] ChatGPT : même pas peur...

A LIRE AUSSI >

Avocat en Droit des étrangers, empathie et polyvalence au service des Droits de l'Homme.




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs