Rédaction du Village de la Justice.

 
Guide de lecture.
 

’Justice.fr’ : découvrez le site internet facilitant l’accès à la Justice.

Dans le cadre de la modernisation de la Justice et d’une plus grande accessibilité de cette dernière à tous, le ministère de la Justice a mis en place en mai 2016 le portail Internet du justiciable : Justice.fr.
Sensible à l’accès au droit et à sa vulgarisation, Le Village de la Justice vous propose de découvrir plus en détail ce site et l’éventail des services qu’il propose.

Nouveauté majeure depuis 2019, le justiciable peut désormais suivre la procédure depuis son espace personnel sécurisé, accéder aux principales informations et événements qui jalonnent la vie de son dossier et recevoir des notifications.

Le site internet ’justice.fr’ s’inscrit dans la volonté générale de l’Etat français de moderniser la Justice et de faciliter son accès par tout un chacun.
En matière d’accessibilité et de connaissance du Droit, ce portail internet offre un service personnalisé, accessible au plus grand nombre avec une fonction spécifique pour les malvoyants.

Le portail unique ’justice.fr’ permet notamment à chaque citoyen de :
- s’informer sur ses droits,
- télécharger les formulaires nécessaires à toutes démarches judiciaires ou autres,
- trouver la juridiction compétente la plus proche ou encore les coordonnés d’un professionnel du droit,
- connaître les étapes à suivre pour toute démarche judiciaire à laquelle il peut être confronté,
- consulté et suivre son litige en ligne.

Il contient :
- Plus de 300 fiches thématiques,
- 240 notices d’orientations,
- 120 formulaires téléchargeables.

L’utilisateur est ainsi guidé à chaque étape de sa recherche, en fonction de la nature de sa demande.
Un travail de vulgarisation du droit a été réalisé et le site propose un lexique permettant de mieux comprendre les termes juridiques.

Il est à noter que des représentants de l’ensemble des parties concernées par ce nouveau site sont intervenues lors de l’élaboration de ce portail unique.
Des ateliers de travail ont réuni des agents en charge d’accueil de tribunaux de grande instance, de maisons de justice et du droit, de bureaux de l’aide juridictionnelle, des magistrats ainsi que des représentants d’associations de consommateurs tels que l’ADEIC (Association d’éducation, de défense et d’information du consommateur), la CNAFC (Confédération nationale des associations familiales catholiques), Familles de France et le CNAFAL (Conseil national des associations familiales laïques).
Ces travaux ont permis de déterminer les demandes les plus fréquentes des justiciables.

Les informations délivrées sont fiables, gratuites et disponibles à tout moment et sur de nombreux supports numériques (ordinateur, tablette, smart phone...).
Elles sont présentées de façon très visuelle sous la forme d’une carte heuristique [1] ou de fenêtres.

Le portail internet propose aussi des outils pratiques et concret tels un simulateur et un barème, qui permettent à chaque justiciable de connaître le montant qui peut lui être alloué pour l’aide juridictionnelle ou encore, pour calculer le montant de ses pensions alimentaires.

A partir de ce portail internet, le justiciable peut également obtenir son casier judiciaire, suivre son litige en ligne (depuis août 2019)... ou encore faire des recherches dans un domaine précis.
Exemple :



Le site ’justice.fr’ se veut pratique, facile d’utilisation et graphique.

Depuis l’été 2019, il est possible pour les justiciables de consulter en ligne l’état d’avancement de leurs procédures en cours (procédures civiles ou pénales).

Ce site internet, n’est pas un simplement informatif pour le justiciable, il est également un outil de travail pour les auxiliaires de justice ; puis seront intégrés sur ce portail des bureaux virtuels de magistrats et de greffiers.
A terme, ce site permettra, la dématérialisation totale des chaînes civiles et pénales (prévue pour 2022).

Notes :

[1Une carte heuristique, est un schéma, supposé refléter le fonctionnement de la pensée, qui permet de représenter visuellement et de suivre le cheminement associatif de la pensée. Cela permet de mettre en lumière les liens qui existent entre un concept ou une idée, et les informations qui leur sont associées (source : Wikipédia).

Rédaction du Village de la Justice.

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

60 votes
Commenter cet article

Vos commentaires

  • par Denys de Mind Mapping Decision , Le 17 mars 2018 à 16:53

    "Les informations sont présentées de façon très visuelle sous la forme d’une carte heuristique..."
    Bravo pur ce souci de "quidage" des visiteurs du site. Les cartes heuristiques (ou Mind Mapping) sont bénéfiques à plusieurs titres, quelque soit le niveau de connaissance du sujet :

    ► Repérer (visuellement puis par le texte), une problématique comme "point de départ". C’est le "ressort de rappel" des recherches. Légitimer ce centre de gravité. S’il doit changer, l’on passe sur une autre carte.
    ► Relier au contexte. Par cette navigation visuelle, au travers des choix successifs, on garde le lien au contexte, qui peut être repéré par des couleurs, pictos, conventions diverses.
    ► Mémoriser les concepts et les circulations dans la carte. Plusieurs sens travaillent de concert, et cela favorise l’ancrage, la mémorisation, l’apprentissage. Il est possible d’opérer avec plus de facilité des zoom avant / arrière pour se réassurer ou fixer la notion.

A lire aussi dans la même rubrique :

LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs