Accueil Mairie du Village Les Habitants du Village Prestataires de services et Solutions pour les professions du (...) Acheter, trouver un prestataire...

Des idées pour vos voeux et cadeaux d’affaires...

100560 lectures

Comment remercier, fidéliser vos meilleurs clients et motiver vos collaborateurs (trices) ?
Les cadeaux d’affaires suscitent de nombreuses interrogations : Quel cadeau fera plaisir, quel budget, comment faire passer un message, comment ne pas se tromper ?
Est-ce encore une pratique usuelle ? Quelle en est sa valeur ? Et n’est-ce pas l’occasion originale de souhaiter une bonne année ?

Dernière mise à jour : 28 décembre 2016

Petits ou moins petits cadeaux d’affaires entretiennent les relations avec vos clients et confrères. Tentative de fidélisation, rappel de votre existence, remerciements pour un bon client, personne que l’on apprécie ou relation à entretenir... Les raisons sont multiples de céder à la tradition de fin d’année, même si le cadeau d’affaires semble à certains d’un autre temps... il n’en est rien, mais désormais il faut l’utiliser avec finesse !
Attention donc à ne pas tomber dans la surenchère ou que cela apparaisse comme un "retour sur commande"... Jouez le bon goût et le sens ! Car c’est avant tout votre image qui est en jeu.

Par ailleurs, les cadeaux d’affaires jouent de plus en plus le rôle de voeux, remplaçant la "carte papier" : une intention personnalisée, bonne idée non ?

Enfin, tous les cadeaux d’affaires ne bénéficient pas des mêmes avantages fiscaux. Tout dépend de leur nature et de leur valeur : ceux qui relèvent d’une gestion normale (qui sera appréciée par l’administration fiscale) sont déductibles en charges, les autres non.

Voyons tout cela en détails.

POUR QUI, POURQUOI ?

Certaines entreprises, de peur du favoritisme ou du clientèlisme, ont renoncé à tout cadeau d’entreprise. C’est se priver d’un outil marketing et commercial efficace et relativement peu coûteux, surtout lorsque l’on sait que garder et développer un client est moins coûteux et plus probable que d’en conquérir un nouveau. L’oublier, c’est aussi peut-être laisser l’avantage à vos concurrents...

Si l’affect compte pour beaucoup dans votre relation avec vos clients (c’est souvent le cas avec un métier de conseil très "intuitu personae", avouons-le), si vous savez trouver le bon cadeau, la relation avec votre client s’en trouvera renforcée. Après tout, "faire du bien" et provoquer un sentiment agréable n’est jamais perdu, n’est-ce pas ?

A qui faire un cadeau ?

  • Un bon partenaire (client, apporteur d’affaires, prospect prometteur, confrère)
  • Un collaborateur méritant (e), avocat, secrétaire ou autre à l’occasion de son anniversaire, un événement familial, promotion, départ en retraite, mais aussi pour la seule motivation ou reconnaissance d’un travail bien fait.

Ces deux types de publics ne recevront pas les mêmes cadeaux évidemment.

Ce qui touchera le plus vos clients, c’est un cadeau que l’on sent “réfléchi”, c’est à dire personnalisé, pour lui et par vous, "l’émetteur".

Un cadeau sera par exemple unique si vous faites inscrire le nom de votre contact dessus ou une phrase "clin d’œil".

Ou bien il sera unique par son affinité avec votre destinataire, ou votre relation. Vous vous souvenez d’une discussion avec ce client à propos d’un grand vin, d’une appellation dont il a un bon souvenir ? Allez vite voir votre caviste...
Vous connaissez les loisirs de votre client ou SA collection ? Foncez dans la brèche !
Votre client est fou de musique ? Vous avez là une idée en or ! En explorant cette thématique, vous trouverez des places de concert, des casques d’écoute ou des enceintes d’ordinateur de haute qualité...

Mais vous pouvez (devriez même) aussi personnaliser en fonction de vous.
Vous participez à une cause caritative ? Une exposition d’art ? Cherchez de ce côté, continuez à véhiculer votre image en cohérence.

Votre activité principale (ou celle qui vous réunit avec votre contact) est très spécifique ? Cherchez par là ! Droit du sport, c’est facile à trouver ! Droit maritime aussi, mais évidemment plus dur pour le droit des affaires plus généraliste...

Si vous ne trouvez pas, vous pouvez vous rabattre sur les classiques, mais essayez de personnaliser là encore : Pour les vins, il existe peut être des noms de domaines vinicoles au nom étonnamment proche du vôtre ou de celui de votre client... et l’on peut désormais personnaliser les étiquettes. Mais un grand vin connu est une valeur sûre.

Pensez aussi à vous diversifier. Notez quels cadeaux vous faîtes et à qui. L’année suivante vous éviterez quelques doutes... et vous aurez aussi l’occasion de vous pencher sur la “rentabilité” de votre cadeau de l’année précédente (encore une utilisation possible du CRM - logiciel de suivi de relation clients !).

LES CADEAUX ZEN, DETENTE : PRENEZ SOIN DE LUI OU D’ELLE.

Depuis plusieurs années, le zen est à l’honneur en ces temps stressants et incertains.
Vos clients sont souvent stressés, vos collaborateurs aussi ? L’inquiétude gagne face aux crises à répétition ? N’hésitez pas à offrir un moment de détente pour sortir de cette ambiance...
Il ou elle aura l’impression d’être "bichonné", que l’on prend soin de lui ou d’elle, que vous êtes soucieux de sa santé et de son moral (massage, spa, week-end...).
Vous avez une clientèle à dominante masculine ? Contrairement aux idées reçues les hommes sont de plus en plus friands de massages et soins, et les gammes de produits se sont multipliées ces dernières années.

Le thème de la gastronomie est lui aussi toujours très en vogue (cours de cuisine, rencontre avec un chef, dégustations oenologiques...).

Chaque relation est unique et vous entretenez peut-être des relations privilégiées avec vos clients... Soyez donc original(e) : Surprenez le/la avec un tour en montgolfière, un baptême d’ULM, un tour en Ferrari... qui est sa passion (vous a-t-il dit un jour) ou par un cadeau visuel, artistique par exemple. Ou encore pourquoi ne pas offrir une réplique d’un objet d’art ?

Les cadeaux "high-tech" sont aussi originaux, et complètement dans l’air du temps, même si souvent plus coûteux.

Enfin n’oubliez pas les T-shirts et accessoires du village de la justice, pour une petite attention et un peu d’humour, cela fait toujours plaisir...

BIO ET ETHIQUE ?

Un thème qui s’impose désormais...

"Naturellement" (justement), tout ce qui est cadeau alimentaire prendra un peu plus de valeur s’il est labellisé "bio"... Car après tout, prendre soin de la santé de vos contacts et clients, c’est bien leur témoigner de l’attention, n’est-ce pas ? Voila un bel exemple de cadeau qui a du sens.

Vous prendrez de toute façon toujours soin de vous intéresser au caractère "éthique" de la fabrication des objets : la valeur ressentie du cadeau sera souvent supérieure s’il inspire le respect des droits des enfants notamment.
La "made in China" n’est pas très en vogue non plus... Pensez local.

LES CADEAUX INTEMPORELS

Les agendas sont classiques, appréciés, mais doivent arriver assez vite avant le 1er janvier... Pensez aussi aux accessoires d’écriture, le fameux côté “hommes et femmes de lettres” des professions du droit... Beaux objets de bureau, stylos, ou un des beaux livres sur le droit et la Justice.

JPEG - 10.2 ko
Un cadeau idéal pour les juristes amoureux des mots !

Ultra-classique mais apprécié par certaines femmes évidemment mais pas seulement, pensez accessoires de mode ou maroquinerie, pourquoi pas parfums.

Dans la même thématique de tradition, la gastronomie reste un cadeau traditionnel : foies gras artisanaux, truffes, paniers garnis les vins et le champagne sont toujours appréciés par les bons-vivants ! Pensez simplement qualité, rien de plus négatif que d’offrir un produit industriel douteux à la lecture de l’étiquette.
La Maison Brémond propose par exemple des coffrets gourmands diversifiés (profitez d’ailleurs de 10% de remise en vous recommandant du Village).

En principe, le fisc exclut du droit à déduction de la TVA les cadeaux d’ordre alimentaire, mais admet néanmoins la déduction de la taxe sur des cadeaux tels que le chocolat, toujours très apprécié.

Objets de décoration, design ou classiques, sont aussi possibles.

Pour des petits cadeaux, pensez chèques cadeaux, "faciles" mais peu porteurs d’image (surtout appréciés par les salariés).

L’humour n’est pas interdit même si délicat, et peut se décliner sous forme de livre ou reproduction.

OPERATION MARKETING AUSSI

On rappellera que pour un avocat par exemple, l’affaire la moins coûteuse à obtenir est celle de ses clients déjà effectifs.
Trouver de nouveaux clients c’est bien, fidéliser et développer sa clientèle actuelle c’est mieux ! Dans le cas des cadeaux d’affaires, on parlera même de marketing relationnel.

Sur la forme, soignez là : Ecrivez un mot à la main ; donnez de la valeur à votre cadeau (par le type d’enveloppe ou d’envoi, pourquoi pas un coursier pour un cadeau de valeur ?...).

Personnel ou “corporate” ? Il faut y penser, votre cadeau sera perçu et utilisé différemment si de toute évidence il est destiné au bureau de votre client ou à sa vie privée. Attention à ne pas gêner votre destinataire avec un cadeau personnel trop ostensible, que ses collègues regarderont étrangement.
Si besoin, obtenez l’adresse personnelle (sans engager un détective, ça pourrait inquiéter le client...).

Attention également, un marquage "corporate" trop important sur le cadeau peut faire trop "pub" pour un avocat ou un notaire.

LA FISCALITE DES CADEAUX D’AFFAIRES

Les cadeaux d’affaires sont bien entendu inscriptibles en charges pour les entreprises et libéraux, “dès lors qu’ils sont faits dans l’intérêt de l’entreprise. Aucune condition liée à la valeur du cadeau n’est donc fixée, cette dernière étant appréciée en fonction d’éléments de fait (taille, activité, etc.) propres à chaque entreprise.

Si la valeur totale dépasse 3000 euros par an avec des cadeaux d’une valeur individuelle de plus de 30 euros, il faut néanmoins faire une déclaration spéciale.

En terme de TVA, les entreprises peuvent la récupérer sur les cadeaux d’affaires dont la valeur n’excède pas 69 euros TTC en 2016 et 2017, et ce pour un même bénéficiaire et par an.

Bonne recherche !

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

99 votes