Rédaction du Village de la Justice.

 
  • 1280 lectures
  • Parution : 16 mai 2020

  • 5  /5
Guide de lecture.
 

Confinement, quelle incidence sur la santé des étudiants en droit ?

Le Village de la Justice se fait l’écho d’une enquête menée auprès des étudiants en droit pour connaître leur ressentit face au confinement. L’enquête a été réalisée conjointement par Pamplemousse Magazine et la communauté "Bordel de Droit" durant le mois d’avril 2020.

Il ressort de cette enquête qu’il n’y a pas que l’économie qui a souffert du confinement provoqué par la pandémie de Covid-19, les étudiants aussi : 1 étudiant sur 2 a connu une période dépressive durant cette période.

L’enquête menée auprès de 4 580 étudiants en droit entre le 20 et 27 avril 2020 montre que ces derniers ont été très touchés par le confinement et qu’une majorité d’entre-eux n’étaient pas préparés et mal équipés pour vivre une telle situation.

Le confinement a une répercussion sur la santé mentale des étudiants :

Crédits : Pamplemousse Magazine.

- 1 étudiant sur 2 a connu une période dépressive pendant le confinement
- 62% se disent plus anxieux qu’avant le confinement ;
- 48% vivent mal le confinement ;
- 69% ont connu des troubles de l’humeur ;
- 1 étudiant sur 10 pense avoir besoin d’un soutien psychologique.

Ce qui les fait le plus souffrir durant ce confinement :

- Seulement 4% des répondants ont peur du virus en lui-même, ce qui les inquiètent le plus, c’est "le manque d’informations de la part de la fac. et l’incompétence de certains enseignants devant ce besoin de continuité pédagogique".
- 40 % des étudiants craignent de perdre leur année d’études ; 19% souffrent du manque de relations sociales et d’autres souffrent de ne plus avoir de rythme.

Crédits : Pamplemousse Magazine.

Le sentiment de la Rédaction du Village : On sait que les étudiants représentent une population vulnérable, à la lecture de cette enquête, le confinement apparaît comme un révélateur des manques auxquels ces jeunes adultes font face : un accompagnement insuffisant tant sur le plan scolaire que personnel de la part des universités, écoles... ou d’autres adultes et une grande vulnérabilité financière.

Cette étude, en plus de découvrir le ressenti des étudiants sur cette période de confinement, a la volonté d’alerter le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation sur l’importance de mieux protéger et accompagner "ses" étudiants.

Retrouvez l’intégralité de l’étude sur le site de Pamplemousse Magazine.

Rédaction du Village de la Justice.

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

5 votes

A lire aussi dans la même rubrique :

LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs