Accueil Carrières en droit Le coin des étudiants

Dans les coulisses d’une équipe lauréate d’un hackathon...

L’équipe lauréate du premier Hackaton [1] organisé les 9 et 10 novembre 2018 par l’Incubateur européen du Barreau de Bruxelles raconte pour les lecteurs du Village de la Justice les coulisses d’un hackathon... et de sa victoire.

Par Sacha Gaillard, Etudiant du D.U. Transformation digitale du droit et LegalTech.

Bruxelles, vendredi 9H30 : l’équipe du Diplôme Universitaire Transformation Digitale du Droit et Legaltech de l’Université Panthéon-Assas, s’apprête à rencontrer les autres hackatoniens. En effet, l’Ordre des avocats français du Barreau de Bruxelles organise son premier Hackaton, autour du thème du numérique et du recouvrement de créances.

Nous voilà partis pour cette formidable aventure, qui nous retiendra 36 heures durant. Élaborer une plateforme digitale permettant aux avocats de recouvrer plus facilement les créances de leurs clients : voici l’objectif.

Nous avons réfléchi aux limites du sujet et tâché de comprendre le plus rapidement possible l’angle par lequel nous allions traiter la problématique posée. Il ne s’agissait pas, en effet, de résoudre le problème par la fin, c’est-à-dire, par le recours à la voie contentieuse. Au contraire, nous voulions prendre la problématique à la racine et proposer un mode de traitement amiable de recouvrement des créances permettant d’éviter le recours aux tribunaux. Automatisation, simplification et rapidité, voici les maîtres-mots de notre projet. C’est d’ailleurs en raison de la mise en pratique de notre outil que nous avons été désignés lauréats de ce hackaton, en remportant le prix du projet le plus original dans son modèle coopératif.

Laissez-moi vous décrire davantage les coulisses de notre expérience. Nous étions initialement une équipe de 5 étudiants issus du DU Transformation Digitale du Droit de l’Université Panthéon-Assas. Tous juristes, il nous manquait alors un développeur informatique. Deux nouvelles personnes se sont donc ajoutées à notre groupe : un juriste belge et un développeur issu d’une école d’informatique à Bruxelles.

Nous voilà donc au travail, pour créer « la » plateforme qui allait révolutionner le recouvrement de créances en phase précontentieuse, du moins nous l’espérions. Ce qui est certain, c’est que ces 36 heures ont permis aux étudiants du Diplôme de se connaître, d’en apprendre plus les uns sur les autres, et de créer une réelle cohésion de groupe. Nous devions choisir un nom d’équipe ; fiers de représenter Assas et issus de l’association de notre Diplôme (Assas Future of Law), nous avons alors opté pour "Assas Hacking the Law". L’idée derrière ce nom était de disrupter pour créer quelque chose de nouveau.

Plus le temps avançait, plus la fatigue se faisait ressentir, mais dans le même temps nous étions rivés sur l’objectif : sauver l’honneur de notre formation, qui était particulièrement en phase avec le sujet qui était traité. Effectivement ! Nous sommes une formation de transformation digitale du droit, nous avions donc comme exigence de se saisir de l’événement pour tenter de livrer un produit disruptif.

La nuit a été fructueuse. Remise aux clairs de nos nombreuses idées, programmation de notre plateforme, et refondation de notre organisation et de notre planning ; bref, autant de tâches qui ne nous ont pas laissé beaucoup de temps pour nous reposer. Les premières tensions relatives au projet ont alors commencé à arriver. Néanmoins, il fallait rester fixer sur l’objectif, et cet objectif était la victoire de notre projet.

Le soleil se levant, il fallait s’activer et ne pas perdre de temps. La rédaction du pitch me revenait ; nous devions soutenir notre projet devant le jury : lourde tâche !

Samedi, 16h : les jeux sont faits, et nous n’avions plus qu’à attendre le résultat d’un jury d’exception, au vu des personnalités qui y figuraient.

C’est gagné ! Nous arrivons dans les 3 premiers. Nous sommes dans les lauréats, travail récompensé d’une longue série d’heures qui viennent de s’achever. Nous rentrons à Paris 2 avec le prix. Et pourquoi pas concourir à un nouvel hackaton prochainement ? Affaire à suivre ! Stay Disruptive !



(Crédit-photo : Stéphane Baller - Sacha Gaillard)

Découvrez ici le récit heure par heure d’un des membres du jury de ce hackaton.

Sacha Gaillard
D.U. Transformation digitale du droit et LegalTech

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

7 votes

Notes :

[1Contraction de « hack » et « marathon », le terme hackathon désigne un événement au cours duquel des équipes composées de développeurs et de professionnels, se réunissent pour faire de la programmation informatique collaborative, sur une période limitée. C’est un processus créatif fréquemment utilisé dans le domaine de l’innovation numérique. Le but est de coder rapidement et de manière intensive en général un logiciel ou une application.